Du bien fondé des Outils de Jardinage en Cuivre

Publié le par Isa-Marie

Il y a presque un an, je vous ai parlé d’outils en cuivre qui m’ont, j’avoue, totalement séduite.

Je vous propose aujourd’hui de faire le point sur mon expérience et sur ce que j’ai découvert. Il va sans dire que je ne suis pas déçue, voire même je suis encore plus enthousiaste.

Je vais vous parler de ma jolie petite « Serfouette ». Elle m’est absolument indispensable maintenant. Je pense qu’elle se situe dans l’échelle de mes favoris juste après la Grelinette !

Du bien fondé des Outils de Jardinage en Cuivre

On la trouve chez Comari*, qui propose toute une gamme d’autres outils de jardinage en cuivre.

Hier je vous ai parlé ici click des astuces pour sauvegarder les pieds de tomates, dangereusement exposés aux risques de maladies cryptogamiques après toute la pluie qui est tombée sur notre pays ces derniers temps.

Des micro éléments de cuivre aux pieds des tomates :
Parmi les parades de culture bio (le reste ne m’intéresse pas) se trouve l’utilisation de bouillie bordelaise, qui est composée de sulfate de cuivre. C’est un joker oui mais pas anodin (le cuivre se cumule dans le sol attention).
Mais se trouve aussi l’utilisation d’outils en cuivre à proximité directe des pieds. Lorsqu’on bine et qu’on butte les pieds de tomates avec un outil en cuivre, on dépose (il faut le faire régulièrement) des micro particules de cuivre, protectrices, dans la terre qui nourrit ensuite les pieds.

Une action sur les escargots et les limaces :
Ce que j’ai vérifié au potager, et tout particulièrement au pied des tomates, s’éclaire à la lecture du livre de Fiona Hopes « Petit précis de jardinage bio ». Fiona Hopes est membre de la Society of Design Gardeners et on sait combien nos amis anglais sont en avance sur nous en matière de jardinage…
J’ai constaté, donc, que j’avais moins de limaces et d’escargots au potager qu’ailleurs au jardin. Mon carré et ma rocaille d’aromatiques, tous deux très près du potager en étaient infestés tandis que le potager n’en avait presque pas.
J’ai découvert dans le livre en question une explication possible (je n’en vois pas d’autre). L’explication part du précepte selon lequel la terre est faite de champs magnétiques. J’y crois vraiment. Et que l’utilisation d’outils en fer et en acier (les plus communs) déplacent les champs magnétiques. Alors que le cuivre est sans action sur ces champs magnétiques.
Les limaces et les escargots sont composés d’haemocyanine, à base de cuivre.  Le cuivre étant conducteur, les limaces et les escargots sont très sensibles aux champs magnétiques. Lorsque le jardinier trifouille la terre avec des outils en fer ou en acier, il perturbe les champs magnétiques et cela attire instantanément les limaces qui se précipitent sur ces lieux perturbés, ils sont irrépressiblement attirés. Alors que si on utilise des outils en cuivre, les champs magnétiques ne sont pas perturbés et les gastéropodes ne se sentent pas spécialement attirés par les parcelles qui viennent d’être travaillées.
Or il se trouve que j'ai régulièrement travaillé mon potager à la serfouette en cuivre, pour décroûter la terre, l'aérer, ôter les herbes, et pas du tout utilisé la serfouette en cuivre dans le carré et la rocaille d'aromatiques, qui sont trop denses (il faut que j'y mette de l'ordre, j'avoue...). Je ne peux évidemment pas prouver ce que j’avance mais je suis heureuse d’avoir lu cette théorie tout récemment, dans un livre que je vous ai pourtant présenté il y a un moment.

Du bien fondé des Outils de Jardinage en Cuivre

Ils sont inaltérables :
Ce qui est sûr c’est que le cuivre ne rouille pas et que les outils durent toute une vie. Il n’est pas besoin de les affûter, même après un usage continu, car ils ne s’émoussent pas.

Ils sont is élégants :
Enfin ils ont ce je ne sais quoi d’anglais, d’esthétique et soyeux au toucher qui fait que leur utilisation est un plaisir. Pour moi le superflu vaut autant que le nécessaire…

Du bien fondé des Outils de Jardinage en Cuivre

A propos de la Serfouette :
J’adore sa forme en pic d’un coté car elle permet de désherber avec facilité. Et du côté plat, qui forme un losange, elle permet de soulever une motte de terre avec les racines d’une plantule sans l’abimer. Ici c’est un semis spontané de myosotis. Et, de creuser un trou pour la replanter.

Du bien fondé des Outils de Jardinage en Cuivre

Puis de tasser la terre autour, tout cela sans presque avoir à manipuler la terre ! Sa forme est idéale aussi pour ôter la croûte que forme la terre après la pluie ou lorsque le temps est trop sec…

 

Du bien fondé des Outils de Jardinage en Cuivre

A la fin, l'année prochaine, avec ces petites plantations, j'aurai ceci (l'article sur ces potées de Myosotis et bouquets de jardin est ici http://www.grelinettecassolettes.com/article-bouquets-de-jardin-117699244.html) :

 

 

 

Du bien fondé des Outils de Jardinage en Cuivre

Les outils en Cuivre de Comari diffusion : http://www.comari-diffusion.com/outils/cu2.htm    

 

Le livre de Fiona Hopes : http://www.grelinettecassolettes.com/article-petit-precis-de-jardinage-bio-66283406.html

 

Et vous, avez vous testé les outils de jardinage en cuivre ? Quel est votre outil de jardinage favori ?

 

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à
ma page facebook ici ...

Publié dans Tour au Jardin

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

escargotine 15/07/2014 21:00

un article qui met bien à l'honneur tes outils - bises fleuries du soir

chris 06 15/07/2014 17:58

Pardon ,mais le S de appliquerai,s'est déplacé avec les escargots Chris

chris 06 15/07/2014 17:55

Lecture instructive et surtout très intéressante. Si c'était à refaire, j'appliquerai, mais maintenant, je vis avec le souvenir de ma jeunesse. Bises Chris 06