Terrine de Poulet fermier au Cognac et aux Tomates séchées

Publié le par Isa-Marie

Je pourrais préciser « TerrineS » car j’en ai préparé deux en même temps…

Souvent lorsque je cuisine, y compris lorsque je prépare des terrines, j’avance à vue, je ne pèse pas, je prépare au feeling.
La préparation faite à vue de nez m’a permis d'envisager deux terrines. Une petite façon bocal Le Parfait, et une deuxième, qui donne des tranches allongées très alléchantes, cuite dans un plat ovale…

Je pourrais aussi préciser « Terrines Light » car elles ne contiennent pas une once de gras. Je compense en apportant des saveurs très personnalisées : le cognac, les tomates séchées, les herbes, et en mixant une partie des ingrédients pour faire le liant.

J’adore préparer des terrines variées, d’abord parce que c’est savoureux, le soir à la fraîche lors d’un apéritif qui se prolonge, et aussi parce que je ne parviens pas à les acheter dans le commerce : je me demande toujours ce qu’il y a dedans…

Au moins en les préparant moi-même je sais vers quelles saveurs m’orienter (j’essaie de les renouveler le plus possible) et je sais aussi ce qui les compose !

J’espère ne rien oublier dans mon descriptif car je n’ai pas pris de notes… Nous avons adoré, elle est très parfumée, parfaite.

Pour changer des traditionnels « pickles », je l’ai servie avec des myrtilles fraîches : une bonne idée de contraste pour le palais…

Terrine de Poulet fermier au Cognac et aux Tomates séchées

Voilà la recette…

Pour deux terrines, l’une ovale d’environ 20 cm de long et une petite façon bocal, il faut :
350 gr de viande de poulet fermier
Environ 100 gr de pain (maison)
5 pétales de tomates séchées
2 échalotes
Quelques feuilles d’estragon
3 œufs
Cognac de l’Ile de Ré
Crème (ici de soja)
Une grosse pincée de piment d’Espelette
Une belle poignée de pistaches
Un bouquet de persil plat
Sel et poivre du moulin
Thym séché

Terrine de Poulet fermier au Cognac et aux Tomates séchées

Action :
Faire tremper le pain dans le cognac et la crème.
Laver le persil et le hacher au couteau, finement.
Couper les pétales de tomates séchées en petits dés.
Emincer les échalotes.

Dans le bol du mixeur, verser la moitié de la viande coupée en dés, les œufs, le pain détrempé et son cognac, les échalotes. Mixer pour obtenir une sorte de crème épaisse.

Assaisonner, ajouter le reste de la viande coupée en petits dés, les pistaches, les tomates, le persil et l’estragon, assaisonner.

Répartir dans les contenants. Saupoudrer de thym séché.

Enfourner à 200° pour 25 minutes. Laisser reposer puis entreposer au frais.

Servir avec un bon pain de campagne et des myrtilles fraîches…

Terrine de Poulet fermier au Cognac et aux Tomates séchées

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles ! Ou abonnez vous à
ma page facebook ici ...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Brigitte 28/06/2016 12:51

Bonjour,

Sauriez vous m indiquer la qte de sel ? SVP Merci beauuucouuuup

Sara 06/08/2014 18:16

Un poulet même pour Noël!

Nuage de Lait 02/08/2014 11:46

Elle me plait terriblement ta terrine
de plus elle me semble facile à faire
tu ne couvres pas lors de la cuisson?
je crois que je vais essayer ;-)
bises
jojo

Isa Marie 02/08/2014 20:21

Je n'ai ni couvert ni fait de bain Marie...
Un délice...
Amitiés ma Jojo

pequery 02/08/2014 09:07

Tout aussi savoureuse que la première et très équilibrée et light! toujours aussi enthousiaste!
Un grand merci!

Isa Marie 02/08/2014 20:20

Je suis heureuse que tu aies apprécié chère françoise !

LylouAnne 01/08/2014 16:11

Quelle belle idée, j'adore !
Comme toi, ma maman préparait toutes ses terrines au feeling et c'était toujours bon et beau, le talent, aucun doute !
Gros bisous.
Lylou

Isa Marie 02/08/2014 20:20

Coucou ma Lylou ! Le feeling des gourmands !
Bises et belle soirée !

Lola Martínez 01/08/2014 15:54

Tan doradita... Tan crujientita con los pistachos...
La tentation des diminutifs espagnols. :-D ;-)...
Et du pain fait maison...
Un bon vin...
Un duo de grillons dans le jardín sous le ciel étoilé...
Le parfum de vos plantes...
Il ne manque au tableau que le clapotis de l' eau qui retombe dans une vasque... Mais vous en avez une, peut-être...
LE PARADIS...

Besitos,

Lola.

Isa Marie 02/08/2014 20:18

Oui touts les plaisirs en somme : autant en profiter après tout !

marie 01/08/2014 13:46

Une très belle terrine, moi qui ne suis pas trop " blanc " de poulet, celle-ci me tente avec tt ce qu'il y a dedans ; les pistaches, sur je ne les oublierai pas, mais comment je fais pour le Cognac de l'Ile de Ré avec son petit arrière gout si spécial : ne vais pas attendre que mon cousin , qui y habite m'en envoie mais vais lui renouveler à la rentrée ma commande et en attendant m'essayer à cette terrine !!!!!! je suis allé tot ce matin chercher chez un fermier un beau poulet pour le faire basquaise, eh! bien ce sera la terrine et vais décongeler du veau ainsi mon fils repartira avec ( on goutera un peu tt de méme et j'aurai le temps d'en refaire ! merci Isa-Marie ) , amitiés : marie.

Isa Marie 02/08/2014 20:17

Merci chère Marie. Oui on peut la faire en achetant du blanc de poulet. Là j'ai dépiauté la carcasse et les pattes, plus un suprême... Bon week end en famille !

jackie 01/08/2014 12:18

Les enfants sont à la maison la semaine prochaine, une terrine bien tentante. Bises

Isa Marie 02/08/2014 20:16

Merci chère Jackie !
Dis moi si jamais tu la tentes !
Amitiés d'Isa-Marie

LadyMilonguera 01/08/2014 11:29

Elle m'a l'air bien savoureuse cette terrine...

Isa Marie 02/08/2014 20:16

Merci c'est très gentil ! On a adoré !
Amitiés, très belle soirée !