L'Expo Hokusai

Publié le par Isa-Marie

J’avais peur de manquer cette exposition qui me faisait tant rêver…

Et nous avons décidé que le 31 décembre serait probablement une fenêtre possible pour éviter la foule et la file d’attente interminable au pied du Grand Palais (on ne trouve plus de billets coupe file) pour se faufiler. Bon calcul…

J’avais envie de voir cette exposition tout d’abord parce que Hokusai est un des maîtres du dessin. Il a vécu au XIXème siècle et a vécu jusqu’à presque cent ans. Il a considéré qu’à partir de 70 ans seulement son œuvre commençait à devenir intéressante. Pour nous chacun de ses dessins est un enseignement.

Comme à l’habitude ne comptez pas sur moi pour recopier wikipédia. Je vous livre ici exclusivement ma vision personnelle de l’exposition et de ce qu’elle représente. A vous d’aller plus avant si vous le souhaitez pour avancer davantage dans l’approche de cet artiste. Mieux : tentez à votre tour d’aller au Grand Palais butiner vous-même avant le 18 janvier ce miel prolixe…

Tout commence par une succession de salles plongées dans la pénombre. Au mur et dans des pupitres les œuvres se succèdent. Elles sont de toutes dimensions mais souvent très petites. Les visiteurs se suivent comme dans une étrange procession, au fil des salles les yeux s’écarquillent pour continuer de suivre ces dessins très fins...

L'Expo Hokusai

Puis, comme une respiration une salle ouverte et charnière fait le lien avec l’escalier qui nous mène à l’étage. Un film explique le cheminement d’une estampe, depuis l’original en bois jusqu’aux reproductions de papier.

L'Expo Hokusai
L'Expo Hokusai

Autre salle lumineuse, les personnages des mangas d’Hokusai s’animent sur fond blanc géant, on se repose la vue puis on replonge dans cet univers de papiers, de croquis sur des supports très différents… Un groupe ébahi, le même que celui du Louvre autour de la Joconde : c’est La Vague et Les 35 vues du Mont Fuji…

L'Expo Hokusai

Les compositions sont parfois minutieuses, d’autres fois caricaturales, certains carnets sont une encyclopédie picturale et il y en a des dizaines, Hokusai est considéré comme le père des Mangas…

L'Expo Hokusai

Au fil de son existence il a changé de nom, et a produit chaque jour, toujours plus de croquis et de dessins. L’exposition en propose 500, une manne pour qui, comme moi, aime « croquer » chaque jour, juste pour le plaisir, comme un exercice de style, un sport quotidien.

L'Expo Hokusai

Le catalogue de l’exposition est très bien fait et complet, ses explications sont minutieuses, je vous en reparlerai si vous me le demandez…

Hokusai en japonais : « Le fou de peinture »…

Vous partagerez bien un petit thé, le Thé Hokusai du Palais des Thés ? Il est légèrement acidulé et vif... on le prend en parcourant cet imposant catalogue...

L'Expo Hokusai

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Nathalie 15/01/2015 12:23

J'avoue que j'ai découvert cet artiste il y a très peu de temps. Cette exposition semblait vraiment intéressante.

Messergaster 05/01/2015 22:39

Merci de cette petite visite virtuelle! J'hésitais à y aller, pour être franche......... A voir si je trouve le temps !
Bon 2015 !

@nnie 03/01/2015 20:14

pourquoi donc ces jolies expos ne viennent-elles pas en province !
merci de nous en faire découvrir une infime partie

jackie 02/01/2015 18:16

Merci ma chère Isa pour cette visite. J'aime beaucoup ce peintre croquiste japonais et mon fils avait illustré sa première thèse de master sur la création d'Eddo (anciennement Tôkyô) avec la fameuse vague . Une exposition certainement fascinante et très intéressante. Des bises

Sophie 02/01/2015 17:31

Bonjour,
C'est très volontiers que j'aimerais en lire plus de votre part sur le catalogue Hokusai. J'aime votre dernière photo, et la découverte de "la Vague" en noir et blanc. Je ne peux m'empêcher de penser à Hergé en la voyant et à sa ligne claire !
Je vous souhaite une très belle année 2015 les yeux toujours tournés vers le Beau,
Cordialement, Sophie.