Semis Spontanés au Jardin

Publié le par Isa-Marie

C'est la pleine période pour se promener au jardin et scruter pour découvrir les semis spontanés. Ils sont apportés par le vent, ou par les oiseaux, parfois d'un jardin à l'autre, souvent à l'intérieur d'un même espace.

Avant de grattouiller la terre pour faire des plantations ou l'égaliser, la fertiliser, il vaut mieux être attentifs et ne pas se précipiter.

C'est maintenant, alors que la terre se réchauffe et que la lumière devient de plus en plus longue la journée, que les plantules sortent et s'épanouissent.

Il y a les semis massifs comme les Impatiens du Tibet qui chaque année colonisent un peu plus chaque parcelle de terre libre.

Semis Spontanés au Jardin

Elles font partie des fameuses plantes envahissantes, oui mais elles sont tellement belles, avec leur aspect liberty de Jardin de Curé qu'on les accueille volontiers...

Semis Spontanés au Jardin

Les myosotis sont les grands conquérants du potager : alors que crois tous les ôter, ils reviennent de plus belle chaque printemps, après s'être faits totalement délocaliser pourtant pendant toute la belle saison. On croit que les tomates, les courges et autres légumes ont tout envahi, y compris la moindre graine et pourtant, vaillants, ils reviennent avec fidélité un an plus tard.

Semis Spontanés au Jardin

Et puis il y a les envahissants diffus, comme la mélisse : elle s'installe partout, mais par petites touffes...
De bonnes tisanes en perspective.

Semis Spontanés au Jardin

Puis il y a les "éparpillées parcimonieuses" comme le "Coeur de Marie". Trop contente d'avoir découvert ce petit pied, que j'ai identifié grâce tout d'abord à ses fleurs naissantes. Un coup d'oeil aux feuilles m'a permis de confirmer cette belle découverte.

Semis Spontanés au Jardin

C'est comme pour les Ancolies, poussées en touffe, aussi dans le potager (c'est normal, la terre y est fertile). Une amie m'avait donné il y a bien cinq ans quelques pieds aux fleurs bleues très sombres, presque noires. Elles semblaient végéter et finalement les semis se sont montrés prolixes, après un temps d'adaptation. J'espère qu'ils garderont leur belle couleur.

Semis Spontanés au Jardin

Enfin l'oxalis, lui aussi, tend à occuper les quatre coins du jardin...

La valériane, que j'adore, a disséminé quelques pieds et c'est tant mieux, si du moins je ne me trompe pas sur l'identification des feuilles.

Lorsqu'on découvre des semis spontanés intéressants, on les marque avec un bâton, une étiquette, un nom. Puis on le laisse prospérer. Soit on les laisse en place (s'ils se sont installés là il y a de bonnes chances pour que ca soit le meilleur terrain pour eux), soit on envisage de les repiquer ailleurs ou de les mettre en pots pour faire des échanges de plantes.
Alors il faut bien les arroser pendant plusieurs jours, puis les déterrer avec beaucoup de terre autour, et les installer dans un pot bien drainé de tessons en terre ou de billes d'argile.

Les semis spontanés sont une chance...

Et vous, en avez vous remarqué cette année aussi ?

 

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ? L'état d'esprit de Grelinette et Cassolettes ?

Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles !

Ou abonnez vous à ma page facebook ici ...

Publié dans Tour au Jardin

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Lola Martínez Iniesta 10/04/2015 03:17

Ce billet me semble adorable.

Merci, Isa-Marie.

Besitos,

Lola.

Isa-Marie 10/04/2015 12:56

Merci chère Lola c'est très gentil !
Amitiés d'Isa-Marie

Marchand 09/04/2015 14:29

Coucou,les semis spontanés pour moi sont une récompence de la nature, prouve qu'on laisse la nature se reposer pour mieux se réveiller ! Les impatience ou les balsamines comme tu dis , les enfants et moi les adore, car quand elles sont a maturitées, les poches des graines éclatent dans nos mains ce qui fait surprendre plus d'un ! Et dire que c'est une plante invasive , je trouve qu'elle ne fait surtout remplir les vide dans la nature, surtout qu'elle est facile a arracher ! Dans mon hameau, depuis 11ans, j'en ai ramené de chez mes parents (pres de Rambouillet) , je me marre chaque année, quand je vois l'ampleur des degats (tout depend du quel coté on se met)...lol... ,chaque année je vois que memère Balsamine avance sur le bord de la ptite route, elle comble le vide et le manque de fleur dans le village !
N'oublions les tomates cerises qui se ressèment a gogo, et dire que chaque année je m’embête a en semé...mdr
La mélisse, c'est aussi une adorée des enfants, car dés qu'ils se font piqué par notre amie Mme Ortie, ils foncent vers les feuilles de mélisse pour se frotter les piqûres. :-p

martine 09/04/2015 09:48

Comme tous les ans nos semis spontanés sont aux rendez-vous
Ancolie pavot de Californie, nigelle de damas,coquelourde fidèles petites plantes
Au potager quelques pieds d'arroche,oseille panachée et bientôt certainement des tomates et courgettes (composte mis l'hiver sur le potager) lèveront j'adore cette période qui me détend en grattant la terre

Francine 08/04/2015 21:17

Chez moi aussi les myosotis sont envahissants! mais les plus forts à ce petit jeu sont les pissenlits!!

blandinette02 08/04/2015 20:38

oui j ai aussi beaucoup de semis spontanés ! cette année c "est un tapis de roses trémière qui a envahis certaines plates bande ; mais aussi du myosotis des ancolies des pensees et ma pelouse est couverte de violettes ( il va falloir que j ai les cueille avant que la tondeuse passe )