FlowerPower, la Glycine dans le Poirier

Publié le par Isa-Marie

Il y a trois ans la glycine a étendu des lianes jusque dans le poirier. Depuis on pourrait croire que les poires naissent à partir de jolies grappes bleues aériennes...

Régulièrement je coupe les lianes trop épaisses pour qu'elles n'étouffent pas les branches du fruitier. Mais elles sont relayées par de plus jeunes qui du coup envahissent raisonnablement le vieil arbre.

Sa réaction a d'ailleurs été de produire beaucoup plus de poires.
Peut être par stress, afin de se reproduire face au danger.
Ou alors pour plaire à la belle qui vient le courtiser.

Toujours est il que j'aime ce duo impromptu...

FlowerPower, la Glycine dans le Poirier

Nb à propos des poires : je me demande si c'est pareil pour vous, si vous avez aussi un poirier... Nous devons le surveiller fin juillet début août car lorsque les poires seront prêtes à être cueillies, nous devrons faire vite. C'est toujours ainsi : quelques jours pour les cueillir et faire les confitures car au delà, elles deviennent blettes de l'intérieur et ne se gardent pas. La seule parade est de les stocker au frais, elles peuvent alors patienter une semaine ou deux, pas plus. Pas toujours facile en plein été surtout si la récolte est importante (alors on en donne). Avez vous le même phénomène ? J'ai tenté une année de les ralentir en trempant les queues dans de la cire. Le résultat n'a pas été vraiment flagrant...

FlowerPower, la Glycine dans le Poirier

Pour la recette des confitures Poires Citron (un délice très bonbon) c'est ici click...

Ce n'est pas la première fois que des mélanges étonnants se font au jardin. Nous avons eu une année des potirons dans un prunier.

Et aussi des courges ont envahi quelques mois le figuier, le temps de donner de jolies courges spaghetti... Je vous raconte ici click...

FlowerPower, la Glycine dans le Poirier

Avec cette grappe de glycine je participe sur le fil au FlowerPower instauré par Bernie ici.

Normalement il faut publier le lundi mais pour moi le lundi est le jour le plus chargé, alors j'espère que ma participation à un jour près sera acceptée... Pour le prochain FlowerPower j'essaierai de poster en temps et en heure, puisque l'idée est d'égayer le lundi, jour un peu triste communément. Mais à vrai dire je crois qu'égayer le quotidien est aussi un art de vivre permanent chez Grelinette et Cassolettes, qu'en pensez vous ?

Merci à Bernie pour sa belle idée en tout cas !

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Publié dans Tour au Jardin

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Herve et Aurelia 08/08/2015 14:58

Oh oui que tu nous egayes... pour nous les lundis comme beaucoup de jour c'est dur en ce moment...jardin, récoltes, volailles, gamins et travaille... J'ai bien mis le travaille en dernier...c'est titre indicatif pour nous...mdr

Jadore les associations, comme quoi la nature reprend ses droits, de celui qui serait le plus fort...

Mais tu as raison de gerer la glycine, car elle risquerait d’étrangler le poirier !!! Plus de fruits, peut etre que la glycine lui a fait en quelque sorte une protection des intempéries ou du soleil...mais je préfère ton idée "Ou alors pour plaire à la belle qui vient le courtiser" ...

Nous c'est un sumac de Virginie qui est envahi naturellement par un chèvrefeuille, très belle association pour les yeux !

Aussi tu gagnes de la place dans ton jardin, et tu peux mettre plus d'essence, comme le jardin ouvirier de Mouscron en Belgique...

Bise Isa

Sara 29/07/2015 11:47

Un jardin comme un paradis!

Isa-Marie 29/07/2015 18:54

Merci chère Sara !
Amitiés