La Courge Galeuse d'Eysines

Publié le par Isa-Marie

Qu'elle est belle avec ses formes replètes et sa peau rose nacrée parsemée de petits dessins liégeux... On dirait une oeuvre d'art ! C'est à ces boursoufflures qu'elle doit son nom, la "galeuse" et à la ville qui l'a adaptée à son terroir : Eysines dans le bordelais...

La Courge Galeuse d'Eysines

Histoire :
Au XIX ème siècle les exploitations bordelaises ont décidé de stabiliser les hybridations (les hybridations de courges sont infinies) en s'arrêtant sur un potiron qui correspondait parfaitement au terroir, et avec une allure immédiatement reconnaissable. La courge galeuse d'Eysine est labellisée et correspond à des critères qu'on identifie immédiatement.

Aspect :
Nous avons parlé de sa peau scarifiée naturellement. A l'intérieur elle est tout aussi spectaculaire : sa chair orange vif est resplendissante. Le réceptacle à graines, au centre est filandreux et très fourni de graines bien blanches et assez grandes.
La taille de cette courge peut être assez énorme, on a relevé des sujets pesant jusqu'à 15 kilos.

Conservation :
Cette courge se garde plusieurs mois au frais, à condition d'avoir été cueillie un jour non humide et de n'avoir pas été entrechoquée. On la pose délicatement, d'ailleurs elle est excellente en déco sur un bahut ancien ou sur une table basse moderne.
Une fois entamée par contre elle ne se garde pas. On peut donc la couper en cubes qu'on congèle et qu'on garde en sachets identifiés. Elle supporte très bien la congélation.

Intérêt gustatif :
Sa saveur est légèrement sucrée, elle donne une impression de fraîcheur. Si elle est idéale pour les veloutés, les purées, les gratins, essayez aussi de la râper crue avec de la pomme acidulée. on de la détailler en copeaux à la mandoline : vous étonnerez vos amis à l'apéritif !

Associations de saveurs :
Elle aime les fromages, les viandes séchées, les agrumes, les épices. On peut l'utiliser à peu près partout où on aurait utilisé des pommes de terre. elle aime être adoucie de crème.

Idées de recettes :
En purée, en velouté, en gratin, chutney, dans les gâteaux, en pâte à tartiner, en base de pizza à la place de la tomate (dans ce cas on la râpe).

La Courge Galeuse d'Eysines

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Publié dans Fiches Produits

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ludmilla 22/09/2015 23:54

Merci de nous faire découvrir certains légumes comme cette courge ou le chou kalé ou encore ce miel de carotte;

Herve et Aurelia 22/09/2015 20:37

Ahhh la fameuse Galeux d'Eysines,

Nous en avons fait l'année dernière, mais je pense qu'elle avait eu trop d'eau, car le gout n'était pas aussi expressive comme tu nous le décris! Cette année nous n'avons pas pu l’accueillir, plus de place ...snif.

On en a épater plus d'un en 2014 , par son originalité avec ses pustules, et très belle pour Halloween !

Bon appétit Isabelle ;-)

Pauline 22/09/2015 09:54

Je crois jamais vue ! Si elle se trouve dans mon champ de vision elle prendra la direction du panier ! Merci. pour l'idée fond de pizza, une façon de faire manger ce genre de légume sans que l'on s'en aperçoive.

ManueB 22/09/2015 07:05

belle courge !!

mnaue :))

molvaux 21/09/2015 21:18

Merci beaucoup pour vos conseils et recettes en vous lisant c' est un moment de détente !