Paris est une Fête

Publié le par Isa-Marie

Depuis les attentats du Vendredi 13 novembre 2015 "Paris est une Fête" d'Ernest Hemingway est devenu le symbole d'une réponse possible au terrorisme. Le livre a été cité par Danielle, la mamie chic interviewée dans la rue, et l'ouvrage est maintenant quasiment introuvable en librairie, épuisé.

 

Paris est une fête, Ernest Hemingway

Paris est une fête, Ernest Hemingway

Introuvable dans ma bibliothèque aussi (de formation littéraire et philo et passionnée d'art, j'ai une bibliothèque un peu foisonnante, pas seulement constituée des presque 600 livres présentés sur ce blog ici click) j'ai du le prêter à un moment, il était juste à côté des nouvelles de Tenesse Williams et maintenant il y a un vide. Je ne vous proposerai pas de chronique de cet ouvrage donc (à moins que je ne finisse par parvenir à l'acheter)... mais le commentaire anonyme laissé dans les réseaux sociaux sur le site du New York Times définit lui aussi très bien ce que beaucoup pensent, moi la première...

« La France représente tout ce que les fanatiques religieux du monde détestent : profiter de la vie sur Terre de plein de petites manières différentes : une tasse de café parfumé avec un croissant au beurre, de belles femmes en robes courtes qui sourient librement, l’odeur du pain chaud, une bouteille de vin partagée avec des amis, un peu de parfum, des enfants qui jouent au jardin du Luxembourg, le droit de ne pas croire en Dieu, ne pas s’inquiéter des calories,flirter et fumer et profiter du sexe, prendre des vacances, lire n’importe quel livre, aller à l’école gratuitement, jouer, rire, se disputer, se moquer des religieux comme des hommes politiques, laisser l’inquiétude sur ce qu’il y a après la vie aux morts. Aucun pays sur Terre ne profite mieux de la vie que les Français. Paris, nous t’aimons, nous pleurons pour toi. Tu est en deuil ce soir, et nous sommes avec toi. Nous savons que tu riras encore, chanteras encore, feras l’amour et guériras, car aimer la vie est ta nature. Les forces des ténèbres reflueront. Elles perdront. Elles perdent toujours. »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sara 25/11/2015 21:14

Très interessant cet article!

missfujii 23/11/2015 08:25

un livre que je retiens pour mes futures lecture

escargotine 21/11/2015 20:45

j'espère un jour le lire - bises fleuries du soir

Doria 21/11/2015 09:18

Cela représente également mes idées. Je n'ai pas lu ce livre mais je vais me le procurer.
Bisous, Doria

mamiekeke 20/11/2015 23:54

Comment dit on déjà , tout Ce qui enrichit, c'est encore moins le travail que l'économie. Proverbe Turc , alors je continue à travailler ho pas pour de l' argent maintenant c' est fini mais pour des tas de choses que j' ai encore à faire sur terre , de l' occupation , les gens n' ont plus de travail donc plus d' économie donc ils ne risquent pas de s' enrichir ni de savoir passer le temps en s' occupant sainement , alors ils volent , ils pillent , ils tuent et c' est que que l' on voit avec les terroristes , des gens sans travail qui ne savent plus que tuer sans état d' âme . C' est pourquoi nos jeunes se laissent enrôler , ils ont au moins une occupation (pour eux) . Une catastrophe ...

J' espère que je ne me suis pas trop embrouillé les pédales ha ha ha .

Gros bisous marseillais , douce nuit chère Isa-Marie .
Renée (mamiekéké).