Grosse Migraine

Publié le par Isa-Marie

J'en ai depuis des années et elles sont terribles : les migraines vous terrassent et peuvent apparaître n'importe où, n'importe quand. Progressivement, et plus ou moins rapidement, une nausée terrible vous envahit, vous ne supportez plus la lumière, ni le bruit, ni les odeurs, ni plus rien. Les sens sont exacerbés.

Grosse Migraine

Vous posez la main sur l'oeil comme pour le protéger, car ça apaise, mais cela ne retire pas la douleur. Seule envie : se recroqueviller quelque part, dans le noir, s'isoler, attendre que ça passe. C'est violent et intenable. On a tellement mal qu'on en a la nausée. Ca peut durer des heures ou des jours.

Ce qui est terrible c'est que presque rien ne l'apaise. Pour ma part j'ai à peu près tout essayé, jusqu'aux opiacées, mais lorsqu'un remède semble efficace, au bout de plusieurs crises il n'agit plus, comme si le corps s'adaptait à la solution qui l'a surprise la première fois, comme s'il l'intégrait et ne la validait plus ensuite. Donc j'ai tenté tous les antalgiques, les médicaments spécialisés et tous les triptans (ceux qui souffrent de migraines connaissent) qui sur moi ne marchent pas...

Ce qui est terrible aussi, c'est qu'à part ceux qui connaissent le problème, les gens ne comprennent pas et peuvent même penser qu'on joue la comédie. On ne saigne pas, il n'y a rien de visible et pourtant le mal est au delà de tout.

Des dizaines de fois, au travail, pendant une soirée, en randonnée, juste avant de partir en mettant la clef dans la serrure je me suis dit "Oh non, pas maintenant"... Et, parce qu'il vaut mieux anticiper et filer au plus vite se réfugier dans une chambre noire, j'ai tout planté sur place et j'ai pris ma voiture, ou j'ai demandé qu'on me raccompagne et je suis allée me réfugier au lit, volets clos, gant humide d'eau froide sur l'oeil, à attendre que ça passe.

Les déclencheurs sont multiples et au fil du temps je les ai identifiés. L'excès de lumière : rouler de nuit rapporte une migraine cinq fois sur dix. Le stress, j'ai appris à le gérer. MAis il rapporte une migraine cinq fois sur dix aussi. Le mauvais vin : huit fois sur dix. Pas facile pour une bloggeuse culinaire souvent invitée à des soirées. J'ai appris à faire semblant, on me sert un verre, je le porte à mes lèvres plusieurs fois, je le repose, je l'oublie quelque part, je ne le bois jamais si ça n'est pas un très bon vin. Donc idem chez les gens. Et quand on est assis à table la comédie de faire semblant est beaucoup moins évidente à jouer. Puisque je suis réputée aimer les bons vins par ailleurs. Certaines odeurs également : l'odeur de la mauvaise tambouille. Et là aussi dans les rendez vous de blog il y en a pas mal. Les plats avec trop d'ingrédients, trop compliqués à digérer. Les trucs qui tournent en rond : ma personnalité fait que je vais droit au but et ce qui n'aboutit pas me crispe et le fusible c'est la migraine. Attention, cela ne m'empêche pas de refaire le monde en fin de soirée en discutant avec des gens que j'aime : si je tourne en rond volontairement, il n'y a pas de danger (sourire)...

Les remèdes flous sont pour moi de prévenir mon entourage. Tous ceux qui me connaissent savent que je peux au pied levé "passer en off "sans prévenir.
En début de signes avant coureurs (légère douleur à l'oeil, vision brouillée), boire ou manger quelque chose d'acidulé peut faire passer la crise. Jus d'agrumes et Haribo (dont pourtant je déteste la composition, l'idée, le concept).
Le parfum de menthe m'apaise aussi, tant que la crise n'est pas installée.
Récemment le "Baume du tigre", que j'ai acheté à Singapour marche bien. C'est une crème camphrée qui ouvre la respiration.
Parce que je suis claustrophobe (décidément je dis tout aujourd'hui !), ouvrir les fenêtres et respirer à fond m'aide beaucoup.

J'ai fait des séances d’orthoptie : ca ne donne rien, et au contraire, ça m'a déclenché les plus belles migraines dont je me souvienne !

A propos de souvenir, une migraine est passé d'un coup lorsqu'une nuit, un médecin d'SOS est venu et lorsque j'ai ôté la main de mon oeil j'ai découvert qu'il louchait terriblement. Il devait me faire une injection de morphine (alors que j'ai très peur des piqûres), je lui ai dit que non merci et j'ai eu la force d'argumenter un truc bateau pour dire que ça allait mieux et qu'il fallait qu'il reparte. Ma migraine est passé d'un coup en refermant la porte derrière lui.

Alors il faut que je raconte : sur les deux derniers débuts de crise, un truc rigolo s'est passé.
J'ai une relation fusionnelle avec Dundee. Elle est venue se blottir près de ma joue et s'est mise à ronronner. Je ne sais pas si c'est volontaire de sa part, j'ai plutôt tendance à être cartésienne et je ne crois pas trop aux trucs parallèles. Mais son ronronnement a peut être eu une action mécanique apaisante. En tout cas voilà deux crises qu'elle fait avorter. C'est ce qui s'est passé ce matin.

Maintenant ça va mieux, un magnifique soleil de printemps illumine la pièce où je suis et il ne me gêne pas.

Ah autre chose : après une crise, je déborde d'énergie, d'idées, de passion.

Et vous, connaissez vous quelqu'un qui souffre aussi de migraines ophtalmiques ?
Est-ce que ça dure depuis longtemps ?
Quels sont les remèdes qui marchent ? Vos témoignages peuvent permettre d'échanger des solutions...

Publié dans Billet d'humeur

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Agnès 12/03/2016 21:26

Oups j'ai validé trop vite :
Bon courage Isa-Marie
Amitiés

Agnès 12/03/2016 21:23

Les migraines, je connais bien aussi : j'ai essayé tous les triptans...
Ce qui marche le plus pour moi : au tout début de la migraine : le café ou un médicament au paracétamol et à la caféine et aussi l'huile essentielle de menthe poivrée (que j'inspire) que j'ai découverte en 2015 et qui à ma grande surprise récemment a fait effet alors qu'un matin je me suis réveillée avec une forte migraine et me préparait à passer une journée difficile car la migraine était trop forte pour le café ou mon médicament

regine 12/03/2016 06:39

j'ai eu quelques crises ; depuis mon accident cérébral (non lie ; faute grave sur un chirurgie) je n'ai plus rien ; ce n'est pas a souhaiter non plus ! courage le port des lunettes sombres calme ( avant la crise )

Isa-Marie 12/03/2016 09:31

Coucou Régine,
Oui tu as raison, il m'est arrivé d'utiliser ce stratagème pour éviter une crise qui pointait ou pour tout simplement ne pas prendre de risques.
Amitiés et bonne santé

Sécotine 11/03/2016 16:40

Quelle plaie ces migraines ! Je te comprends très bien : la première fois que j'en ai eu à 18 ans, j'ai cru que j'avais une maladie grave ! Perdre ma vision puis subir ce mal de tête et cette nausée ... Depuis, j'ai appris à anticiper (facile avec la brouille de la vision !) et à éliminer certaines causes (assise face à un store à lamelles, c'est 100% migraine !). J'ai essayé les triptans, mais la sensation d'être droguée m'a tellement fait peur que je m'en tiens au paracétamol. 1g pris en tout début de migraine me suffit en général. C'est hélas héréditaire, mon père en souffrait, et j'ai transmis le truc à mon fils ... Courage dans ta recherche d'un remède !

Isa-Marie 12/03/2016 09:34

Coucou Sécotine,
C'est vrai les stores, qui sollicitent le regard, sont une des causes de migraine (j'en ai plein dans mon bureau au travail)... C'est la déco moderne, je les garde relevés pour ne pas être gênée.
Je n'ai pas non plus été convaincue par les triptans qui pourtant étaient présentés comme le remède idéal...
On apprend à vivre avec, et à slalomer entre les crises en tentant de les éviter...
Amitiés

ManueB 11/03/2016 15:35

je n'en souffre pas mais je sais que c'est très douloureux et handicapant...
courage..

manue :)

Isa-Marie 12/03/2016 09:35

Coucou Manue, heureusement tu n'en as pas !
Et nous, ce qu'on a chaque jour, c'est le petit thé du matin ;)
Amitiés

Pauline 11/03/2016 15:31

Les migraines, une horreur ! Sauf que je ne me suis jamais soignée pour, dans la famille s'était presque tabou, qu'est ce qu'une migraine. Puis lors de malaise cardiaque, le cardiologue m'a adressé à une neurologue qui m'a félicité de n'avoir jamais pris ce problème au sérieux et je me retrouve avec un traitement à vie ! Donc les migraineux et migraineuses prenaient cela au sérieux. Ma dernière migraine m'a duré trois semaines sans rien pouvoir faire car elle était olphatique.

Isa-Marie 12/03/2016 09:38

Hello Pauline,
On m'a aussi proposé un traitement de fond mais j'ai refusé, je ne veux plus prendre de médicaments au long court...
Trois semaines de migraine en revanche ça ne m'est jamais arrivé. Ca a du être compliqué !
Courage pour la suite, j'espère que cela ne se reproduira pas.Amitiés

Alain 11/03/2016 12:41

Quand je vous lis, j'ai l'impression que l'on parle de moi...
Je suis migraineux "chronique" depuis la quarantaine... Mais avant déjà j'en subissais, mais elles étaient moins fréquentes...
Depuis longtemps j'ai arrêté les béta-bloquants et autres saloperies du même genre que mon médecin (très conventionnel) me prescrivait et qui ne servaient à rien...
J'ai changé mon alimentation (et mon médecin), et ça va mieux... J'ai encore des migraines parfois, mais généralement je sais pourquoi et alors la prise d'un anti inflammatoire me permet de la supporter.
J'ai banni de mes repas le gluten, les laitages (vache et brebis), et les produits de la mer ayant été congelés ou qui on séjournes longtemps sur de la glace (pas frais,quoi!)... Et je fais très attention aux graisses, surtout animales... Un régime pas simple à observer surtout quand on est de sortie au restau. par exemple... Mais dès que fais un travers la sanction est immédiate et sans appel : Migraine !
Il faudrait peut être que j'adopte un chat!!
Cordialement

Alain....

Colette 11/03/2016 12:04

Bonjour,
J'ai lu votre article avec attention étant moi-même migraineuse depuis pas mal d'années. Je me reconnais tout à fait dans vos descriptions et souffrances, bien que j'arrive maintenant à gérer beaucoup mieux les crises, grâce à un traitement de fonds et des triptans que je prends ponctuellement lorsqu'une crise se déclare!
Je suis désolée de voir que vous n'avez pas encore trouvé celui qui vous soulage, car personnellement cela m'a changé la vie: plus de rendez-vous annulé, plus de voyage annulé, plus de souffrances prolongées et intenses, plus de journée entière passée couchée dans le noir à attendre et espérer que les douleurs s'arrêtent; Et puis, comment expliquer ou faire comprendre aux gens autour de soi qui n'ont jamais connu de migraine ou de maux de tête.... On se sent bien seul et quelquefois même un peu "anormal". Je suis suivie depuis quelques années par un médecin à l'hôpital de Cimiez à Nice, au Centre anti-douleurs, il s'agit du Dr. Lanteri-Minet. Je le vois tous les 6 mois pour faire le point, ajuster le traitement et rendre compte du nombre de migraines par mois, car je tiens un petit carnet! C'est important de pouvoir parler de tout ça avec quelqu'un qui sait que les migraines sont une maladie et non pas un mythe ou une comédie!!!!
Je prends des béta-bloquants tous les jours en traitement de fonds et du Zomig accompagné d'1/2 Bi-Profenid en cas de crise. Dès que je sens le moindre symptôme arrivé, j'avale le Zomig et normalement, en l'espace d'une heure, la crise s'estompe et disparaît complètement.
J'aimerai beaucoup pouvoir vous aider et vous conseiller, mais vous semblez déjà avoir essayé beaucoup de choses! Si je peux faire quoique ce soit, n'hésitez pas à me contacter. Je sais qu'il y a un nouveau traitement qui arrive sur le marché en France, une sorte de petite injection (faite les premiers mois par le médecin, puis ensuite par le patient lui-même), un peu comme pour les diabétiques à faire 1 fois par mois. Ce traitement est supposé être révolutionnaire, mais encore assez cher. Peut-être votre médecin peut-il vous en parler.
Alors, courage, patience et plein de ronrons de la part de vos chats. J'espère de tout cœur que vous pourrez trouver LE traitement qui vous soulagera autant que c'est le cas pour moi!
Amitiés
Colette

Bernieshoot 11/03/2016 11:35

courage .. c'est très douloureux

@nnie 11/03/2016 11:09

coucou Isa !
les animaux ressentent les douleurs de leurs maîtres : Dundee est un bon remède !
as-tu déjà essayé les "fleurs de bach" ?
zieute sur le net
bonne et belle journée, avec le soleil..................... et Dundee !

Gwladys 11/03/2016 10:43

Mais j'y crois moi au "pouvoir" de Dundee. J'ai déjà constater aussi les bienfaits du ronron du chat ! Tu peux regarder sur internet : la "ronronthérapie" ça existe !

sophie 11/03/2016 10:42

bonjour Isa , mon mari souffre depuis toujours de migraines, lorsqu'il était jeune de 2 à 3 fois par semaines : traits tirés, teint pâle ça se voyait...il a eu recours sur mes instances à un homéopathe qui a mis en place tout un protocole de soins avec un ostéopathe, un podologue qui pratique la magnéto thérapie...résultat : 1 à 2 crises par mois- après un véritable état de manque à l'arrêt des médicaments conventionnels (dérivés d'ergots de seigle à l'époque) c'est un vrai handicap -invisible comme beaucoup de handicaps... et la "ronronthérapie", ça marche, on dit qu'un chat survient dans votre vie quand vous en avez besoin..mes chats me "soignent" et m'assistent quand je suis malade et leur présence et leurs agissements sont proportionnels à la gravité de mon état. Remerciez Dundee chaque jour et protégez bien votre bulle pour supporter vos migraines.. amicalement,

la nonna 11/03/2016 10:36

courage, j'espere que ça va aller mieux....moi aujourd hui mes vertiges sont revenus, et du coup ça plombe bien le moral...parce qu on se sent impuissant ,bisous