J'Accueille et J'Observe les Oiseaux dans mon Jardin

Publié le par Isa-Marie

On ne s'en rend peut être pas compte mais le paysage naturel comme urbain a énormément changé ces dernières années. Les haies qui compartimentaient les champs ont été supprimées pour gagner de la surface cultivable. Les bosquets, les fruitiers de plein vent, jugés peu rentables sont abattus, les arbres morts systématiquement évacués, même dans les forêts.Tous ces espaces aseptisés privent nos oiseaux de nourriture, de feuilles mortes, de brindilles, d'espaces de nidification. Et que dire des produits chimiques, insecticides et pesticides...

Dans ce contexte les oiseaux ont la vie dure et on ne s'en rend pas compte. Pourtant leur rôle énorme dans l'équilibre de la vie naturelle. Il devient urgent de les protéger, et de se rendre compte de tous leurs immenses bienfaits y compris dans nos jardins.

J'Accueille et J'Observe les Oiseaux dans mon Jardin

Ce livre admirable nous dit tout des oiseaux au jardin : leurs actions bienfaitrices, car ils sont les alliés des jardiniers, la meilleure façon de les attirer, et de les aider à s'installer, à les nourrir... C'est le guide parfait pour les accueillir...

J'Accueille et J'Observe les Oiseaux dans mon Jardin

J'ai commencé ce livre par la fin : le chapitre sur les portraits d'oiseaux m'a permis d'identifier ceux qui sont dans mon jardin. J'ai reconnu les différentes mésanges, je ne pensais pas qu'il y en avait tant, et la très fameuse huppée, qui nous semble si belle est sans doute attirée par les conifères qui ne sont pas loin. J'en ai su un peu plus sur les étourneaux sansonnets, que généralement on a tendance à chasser parce qu'ils se déplacent en bandes de plusieurs milliers d'individus. Et maintenant je sais qui est celui qui descend le long des bouleaux en sautillant la tête en bas (c'est assez acrobatique !) : c'est une sittelle !

J'Accueille et J'Observe les Oiseaux dans mon Jardin

Et je dois avouer que j'ai adoré les photos du livre, absolument magnifiques !

J'Accueille et J'Observe les Oiseaux dans mon Jardin

Puis je suis revenue au tout début du livre pour découvrir les atouts d'accueillir des oiseaux au jardin. Ils nourrissent leurs petits d'insectes et de larves le jour mais aussi la nuit. Certaines sont redoutables pour les semis et les oiseaux sont là pour nous en débarrasser, surtout à l'époque de la nidification car les oisillons ont besoin de protéines pour passer au stade adulte. Saviez vous que l'étourneau se nourrit notamment de doryphores et de limaces. Lorsqu'il n'est pas en groupes impressionnants il est très utile au jardin ! Dans l'Est, d'où il vient, tout le monde leur réserve des nichoirs.

J'Accueille et J'Observe les Oiseaux dans mon Jardin

La mésange charbonnière nettoie efficacement les potagers des chenilles, notamment la piéride de la rave et la piéride duchou, en prélevant les petits paquets d'oeufs collés sous la surface des feuilles. Elle nourrit aussi ses petits des chenilles de noctuelles, phalènes et tordeuses, mais aussi des chrysalides des papillons du genre bombyx. Elle capture même des araignées et de petits escargots, son bec est plus solide que celui des autres mésanges !

J'Accueille et J'Observe les Oiseaux dans mon Jardin

Au fil des pages j'ai compris comment attirer les oiseaux mais aussi comment les préserver. J'ai notamment découvert l'intérêt de bannir les produits toxiques (c'est fait depuis longtemps chez moi mais j'ai des arguments tangibles pour convaincre les autres maintenant) : certains produits chimiques touchent directement des espèces d'oiseaux chasseurs d'insectes. Les mésanges par exemple sont très sensibles aux produits à base d'acétone, qui les rendent infertiles. En croyant soigner son jardin, on le prive alors de ces oiseaux prédateurs des insectes qu'on pensait éradiquer avec les substances artificielles. L'emploi d'insecticides est un véritables génocide mais aussi l'utilisation de produits pour traiter les boiseries d'extérieur. Utiliser des produits écologiques est urgent et important !

J'Accueille et J'Observe les Oiseaux dans mon Jardin

Dans ce livre on apprend à fabriquer des nichoir, en fonction des oiseaux du jardin. Des plans nous montrent même plusieurs modes faciles à fabriquer soi même et peu coûteux. On sait où les placer et à quelle hauteur.

J'Accueille et J'Observe les Oiseaux dans mon Jardin

Beaucoup de comportements d'oiseaux sont décryptés, qu'on n'a pas forcément le temps de comprendre. Par exemple l'offrande symbolique que va faire une mésange bleue mâle à une femelle, qui se poste bec ouvert en poussant de petits cris et en agitant très vite les ailes vers le bas : elle teste le compagnon potentiel et en acceptant la nourriture qu'il lui offre elle juge qu'il sera un bon compagnon pour s'occuper des petits. Le couple se forme.

Anecdotes, observations, ce livre est d'une grande richesse et à sa lecture on n'observera plus son jardin du même regard. On comprendra mieux l'importance des oiseaux dans notre vie et on saura s'attendrir de la magie de ces moments d'observation, si beaux !

L'auteur, Gilles Leblais, est ornithologue, écrivain et photographe naturaliste. Il s'est spécialisé dans l'aménagement du jardin pour accueillir la faune sauvage, et anime des conférences et des stages sur le sujet.

J'Accueille et J'Observe les Oiseaux dans mon Jardin

J'accueille et J'observe les oiseaux dans mon jardin
Gilles Leblais
21 cm x 21 cm
120 pages
Février 2016
ISBN 9 782360 981892
14 €
Editions Terre Vivante

 

Et vous, quels sont les oiseaux que vous observez dans votre jardin ?
Avez vous déjà eu des nids ?
Leur donnez vous à manger ?

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Herve et Aurelia 09/04/2016 18:31

Tout comme Fred, on est adepte de regarder et d'ecouter les oiseaux entre l'aboiements de certains chiens et les tondeuses de nos chers voisins...hahaha...

Comme je te l'avais surement sur un autre de tes "posts", nous avons installé quelques nichoirs a balcon fait par mes soins, laissé des endroits dit "sauvage" que j'adore particulierement où je depose brindilles , pailles et meme les poils de Falco de notre toutou apres un brossage!
Abigaelle est tres attentive sur ces derniers, car elle verifie si les oiseaux viennent les chercher...

Tout doucement on les voit atterrir pour chopper 2 ou 3 truc délaisser dans le jardin! Mesanges bleues, charbonnières, meme moineaux qui se sont installer pers des poules pour ce servir des morceaux de pains et d'autres oiseaux que je ne connais pas encore leur petit nom.

Malheureusement je me bats malgres tout avec les merles car il me retourne le jardin , je sais qu'ils sont la pour nettoyer de la "vermines"...mdr... De toute facon je fait avec !!!

Notre coin un surnom tres bien attribué, "la vallée des corbeaux", pourquoi ...car on a des peupliers (qui ne vont pas tarder a disparaitre car ils sont rempli de gui ,qui devient dangereux , car le poids fait casser de grosse branche qui tombent sur le chemin pedestre) et ceux-ci sont le point de rencontre de dizaine de corbeaux, imagine le vacarne qu'ils peuvent faire. J'ai meme été embeter pendant des années avec la piscine a boudin , car il venait ce poser sur le rebord pour boire surement, et leurs pattes percaient celui-ci...j'en rigole maintenant...

Je vais surement me procurer ce bouquin, pour enrichir mes connaissances!
J'ai quelques uns de ses ouvrages de "Terre Vivante", ils sont tres ludiques, et tres bien agencer, paragraphes clairs, tres belles photos...

Tres belles collections de livres, a s'offrir et a offrir...

Fred 25/03/2016 23:21

Je ne me lasse pas du plaisir d'observer les oiseaux qui viennent se nourrir des boules de graines et graisse que je leur installe dès les premiers froids. Cette année trois types de mésanges sont venues se régaler: les bleues, les charbonnières et les longues queues, les mésanges huppées n'étaient pas au rendez-vous hélas. Elles cohabitent toutes assez facilement au moment des repas, en revanche le rouge-gorge qui vient picorer les graines qui tombent au sol chasse est assez acariâtre avec les autres oiseaux. J'avais un grand lierre Marengo qui ornait la façade arrière de la maison il y a quelques années, les merles adoraient y faire leur nid. J'ai remarqué que depuis quelques années les pies sont très nombreuses sur ma commune, un couple a fait son nid tout en haut de la cépée de bouleaux, et je peux t'assure que le qualificatif de "jacasseuse" leur convient vraiment très bien, pas facile de faire la grasse matinée avec elles en été quand la fenêtre est ouverte !

VeryEasyKitchen 24/03/2016 08:13

tous les ans nous avons des mésanges qui viennent dès la fin de l'automne quémander de la nourriture. elles sont toujours au nombre de 6 : charbonnières et bleues. Nous avons aussi un rouge-gorge et cette année quelques moineaux reviennent; ils avaient disparus mais c'est leur grand retour. Grosse bagarre entre eux et les mésanges qui ne sont pas très partageuses. On met plusieurs points de nourrisage afin que chacun puisse en profiter. Le chat reste sagement derrière la fenêtre (trop faigneante heureusement) pour aller les chasser. ils viennent la narguer.

ManueB 19/03/2016 07:20

j'habite dans un quartier assez vert, au jardin en ce moment j'ai deux geais qui viennent en plus des mésanges, je ne vois plus le rouge gorge !
le printemps arrive vite.... j'adore cette saison !
biz
manue :)

Pauline 19/03/2016 00:01

Si je leur donne à manger, biensûr et quand il y en a plus le pinson c'est réclamé. Ils se battent et des fois viennent même se jeter dans les carreaux j'ai eu ainsi pendant près d'une heure un martin pêcheur à l cuisine, le temps qu'il reprenne ses esprits, j'avais aux chats alentours puis un tarain des saules. C'est un des plaisirs de la campagne, et je ne m'en prive pas !

Bernieshoot 18/03/2016 18:25

Vivant en campagne nous avons de nombreux oiseaux dans le jardin (il va d'ailleurs bientôt falloir arrêter de les nourrir). Nous avons des pinsons, des pinsons du nord, des mésanges, des mésanges charbonnières, des chardonnerets, des verdiers, rouge-gorges et bien sûr des moineaux

Isa-Marie 18/03/2016 18:32

Toi qui fais de magnifiques photos Bernie tu dois pouvoir te régaler à les observer !
Amitiés d'Isa Marie