55 Plantes Médicinales dans mon Jardin

Publié le par Isa-Marie

Et si on se faisait un petit coin de Jardin Santé ? La Phytothérapie a fait ses preuves depuis des siècles, et avoir son propre "Jardin de Simples" est le moyen le plus sain de soigner les petits maux les plus courants.

Avant il allait de soi de suivre des remèdes "de grand mère" à base de plantes. La société de consommation nous a éloignés de ces tisanes, infusions, décoctions qui sont pourtant à portée de main.

Ce livre propose de cultiver soi même les plantes les plus connues pour se soigner soi même. Et on y découvre plein d'autres choses bonnes à savoir...

55 Plantes Médicinales dans mon Jardin

Dans une première partie on découvre les Choix et Modes de Culture.

L'Homo Erectus savait il y a 370 000 d'années utiliser le cornouiller, le buis, l'if le frêne, le merisier pour traiter des problèmes dermotologiques, urinaires, intestinaux, respiratoires...

Au Moyen Age l'école de Salerne a rassemblé des hommes et des femmes de toutes confessions, des juifs, des musulmans, des chrétiens, érudits, qui ont mis tous leurs savoirs en commun...

A la Renaissance, la "Théorie des Signatures" désignait l'aptitude à "lire" les signes de la nature. La déduction, le ressenti, l'intuition guidaient vers l'utilisation des plantes. Ainsi le millepertuis et ses pigments rouges soignent les plaies et les brûlures. Sa photosensibilité est efficace dans les dépressions saisonnières, notamment celles dues au manque de lumière.

Et nous, nous pouvons maintenant bénéficier de ces savoirs. Dans ce très beau guide on nous invite à composer notre Jardin de Simples en fonction de ce qu'on veut soigner. On choisira de cultiver la mauve si on est fragile des intestins, la camomille, l'aspérule odorante et le pavot de Californie si on est insomniaque, et pour soigner les blessures courantes du jardinier, on fera pousser joubarbes, aloes, plantain, achillée contre les plaies, coups de soleil, piqûres d'insectes... Une classification thérapeutique des plantes est donnée.

Puis on nous indique quelles plantes cultiver en fonction de son terrain. En zone humide ce sera l'angélique, l'aspérule, la bardane, la citronnelle, la valériane... En zone sèche plutôt l'absinthe, la bourrache, le fenouil, l'hysope, la nigelle... Des tableaux très détaillés récapitulent les possibilités d'adaptation des plantes selon les types de sols.

Puis on nous guide pour organiser leur culture. Des photos avec des plessis donnent envie de s'y mettre tout de suite...

Des conseils d'entretien des plantes orientent vers le paillage, l'utilisation de la grelinette (on y revient toujours !) pour maintenir un sol aéré, vers la récupération de l'eau de pluie (un tonneau placé sous la gouttière du toit, des arrosoirs et bassines un peu partout dans le jardin) et des astuces pour des arrosages parcimonieux. On nous engage à faire son compost, à semer, et on nous donne une multitude de conseils...

55 Plantes Médicinales dans mon Jardin

Ainsi j'ai découvert que la bourrache repousse les limaces (je suis immédiatement allée au potager vérifier : mes pieds de bourrache, qui n'ont pas gelé depuis l'année dernière, n'ont effectivement pas de traces de grignotages de limaces et sont beaux, prêts à fleurir)...

Le Fenouil ne doit pas être installé près des tomates, haricots, pois car il perturbe leur croissance. Mais il aide à avoir de plus beaux pieds de framboisiers, moins sujets aux maladies.

La capucine non seulement attire les pucerons et en protège les plantes voisines, mais aussi prévient du mildiou et repousse les chancres des fruitiers (à pulvériser pure, 200 gr de feuilles pour 1 litre d'eau). L'absinthe elle aussi repousse limaces et escargots (en infusions et pulvérisations) et dans les armoires elle est antimites.

L'ortie est indispensable pour le jardinier. Elle est un excellent engrais (purin) et repousse les pucerons (pulvérisation). Elle est aussi fertilisante, activateur de croissance et de germination (feuilles hachées ou en poudre.

Tout un chapitre est consacré à la culture sur balcon, avec là aussi beaucoup de conseils comme le lombricompostage, les méthodes d'arrosage...

On nous explique longuement les techniques de récolte (feuilles bourgeons, fleurs, fruits et baies, graines, tiges et écorces, racines et rhizomes), de séchage et on nous donne même un tutoriel pour fabriquer un séchoir à claies.

On nous dit tout des infusions et décoctions, les dosages, les précautions d'usage, les utilisations en pédiatrie, les mélanges de plantes entre elles...

55 Plantes Médicinales dans mon Jardin

La seconde et plus grande partie du livre est constituée de 55 fiches complètes sur les plantes les plus courantes à cultiver, au jardin ou au balcon.

Pour chacune on nous donne le nom latin, les noms vernaculaires, les grandes lignes de culture (sol, exposition, hauteur, cycle, parties récoltées.

La plante est décrite, avec parfois des anecdotes, des utilisations en cuisine, tout le détail de sa culture (durée de conservation des graines, semis, repiquage, levée, distance entre les plants, besoins en compost, en eau, culture en pot ou pas, signes particuliers), de sa récolte et conservation et bien sûr de ses propriétés et contre indications.

55 Plantes Médicinales dans mon Jardin

Je conseille de lire ces fiches attentivement, elles sont pleines d'informations.
Ainsi les capucines se bouturent au printemps, la réglisse est utilisée depuis des millénaires en médecine traditionnelle chinoise car elle est réputée stimulante pour l'énergie vitale, le qi, lecalendula séché est "le safran des pauvres", la valériane attire les chats, le sirop de violette est ... vert et les feuilles de violette permettent d'épaissir les soupes...

55 Plantes Médicinales dans mon Jardin

La dernière partie donne tout le détail des teintures, hydrolats, sirops et les principes actifs des végétaux, ainsi on apprend que la capucine contient de la vitamine C, le millepertuis des tanins, la mélisse des flavonoïdes...

Un glossaire détaillé et une bibliographie permettent d'aller plus loin et le carnet d'adresse permet de savoir où visiter des jardins de plantes médicinales (le Jardin de la Commanderie des Templiers de Coulommiers, le Jardin Médiéval d'Uzes, le jardin des Cinq Sens d'Yvoire et bien d'autres), trouver des sites internets d'informations sur les plantes, se procurer des plants et graines, des alambics, des plans de lombricompostage (sur le site de Terre Vivante)...

L'auteure, Virginie Peytavi, est experte en phyto aromathérapie. Elle est titulaire des diplômes de l'Ecole des Plantes de paris et du DU de l'Université de Médecine Paris XIII. Elle a notamment créé le Centre de Formation du Jardin des Méditerranées au Domaine du Rayol, dans le Var.

Ce livre est pour :
Les jardiniers experts et amateurs
Ceux qui cherchent une alternative douce aux médicaments de parapharmacie (en aucun cas ce livre n'invite à esquiver de consulter des professionnels de santé cependant)
Les amoureux de la Nature qui apprendront beaucoup de leurs trouvailles en balades et randonnées

 

55 Plantes médicinales dans mon jardin,
Les cultiver, les récolter, les conserver
Virginie Peytavi
24,5 cm x 16,5 cm
208 pages
ISBN 9 782360 981946
24,90 €
Mars 2016
Editions Terre Vivante

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Coline 17/04/2016 08:23

Quand on pense aux génériques, aux excipients des médicaments etc, quand on peut faire sans et se débrouiller avec des plantes c'est aussi bien !

ManueB 15/04/2016 12:23

très beau livre, on apprend plein de choses !

biz
manue :)

Sara 15/04/2016 09:50

J'aime connaître et soigner bien herbes et plantes, un beau partage

ludmilla 15/04/2016 09:45

Merci Pour la découverte de ce livre que je vais courir acheter

Nuage de Lait 14/04/2016 18:47

J'avais déjà remarqué que les limaces et même les escargots ne venaient pas grignoter la bourrache. Alors si j'ai bien compris il ne me reste plus qu'à me "mettre" à l'absinthe ;-) pour lutter contre mon invasion d'escargots
Merci pour cet article très bien fait et vraiment intéressant
gros bisous
jojo

Isa-Marie 15/04/2016 08:54

L'absinthe est très jolie en tout cas, et pleine de propriétés intéressantes alors oui pourquoi ne pas l'installer au jardin ? Ici j'ai un pied énorme qui buissonne, il a des reflets argentés...
Bises Joelle