Division d'une Vivace : l'Artémise Panachée

Publié le par Isa-Marie

Il y a un moment où on voit que les potées de plantes vivaces ont besoin d'être divisées : le pot est plein à craquer, elles sont magnifiques. C'est l'apogée d'avant déclin si on ne fait rien. La plante risque l'asphyxie.

Je vous montre ma façon de faire, héritée de ma grand mère : énergique mais efficace.

Âmes sensibles c'est une section gore, zappez.

Division d'une Vivace : l'Artémise Panachée

Tout d'abord il faut sortie la plante du pot. Ici c'est très facile pour plusieurs raisons : le pot a une forme droite, son contenu va gentiment glisser tout seul

Et le trou du pot de terre a été recouvert de tesselles qui ont ensuite été recouvertes de terre au moment de la plantation, il y a un an. Cela a servi à drainer lors des arrosages. Il suffit donc maintenant de retourner le pot, appuyer avec le doigt sur les tesselles et la potée sort toute selle, d'un bloc ! Clouc.

Division d'une Vivace : l'Artémise Panachée

Le constat est sans ambiguïté : sous terre ce n'est qu'un énorme chignon de racines. Elles ont proliféré et il est temps de les aérer et leur redonner de la nourriture.

Pour cela deux solutions se présentent : on peut soit immerger la plante dans une bassine pour qu'elle s'imbibe d'eau et tenter de défaire le chignon de racines pour les extraire une à une. Mais il y aura beaucoup de perte et c'est un travail de titan.

Division d'une Vivace : l'Artémise Panachée

Ma méthode est de couper les racines au couteau, en divisant juste le pot en deux, puis en quatre. Je vous l'avais dit, c'est gore. Mais finalement cette méthode s'avère efficace.

Division d'une Vivace : l'Artémise Panachée

Lorsqu'on ouvre le paquet de racines, on découvre une terre appauvrie et à peine distincte. Il faut donc mélanger du terreau à de la terre de jardin, et rempoter les quatre quarts de potée dans de nouveaux pots, nettoyés au vinaigre blanc et à la brosse puis soigneusement rincés.

Division d'une Vivace : l'Artémise Panachée

On obtient quatre plantes au lieu d'une, on les arrose bien régulièrement et on n'a plus qu'à les mettre en place au jardin ou sur le balcon, ou en offrir, ou en échanger !

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Publié dans Tour au Jardin

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

martine 02/05/2016 11:12

c'est pas une mince affaire la division parfois j'ai du sortir une scie pour découper la masse très dense

mamapasta 01/05/2016 19:57

je fais tout pareil...quand le pot est galbé c'est plus coton .. il y a une achillée rouge qui attend

Isa-Marie 01/05/2016 20:24

Oui Eve tu as raison, on devrait y penser quand on choisi nos pots... Par exemple j'ai une très belle poterie de Biot evasée et en goulot au dessus et je ne parviens plus à retirer ce qu'il y a dedans (il faudrait peut être que je détrempe la terre)... C'est très joli l'achilée !
Amitiés chère Eve, bonne fin de week end

Sophie 01/05/2016 12:07

Bon 1er mai sous un magnifique soleil ici ! En région parisienne ouest ;)
Nouvelle inscrite pour la lettre!

choupette88 01/05/2016 11:53

Je passe te souhaiter un bon 1er mai malgré le froid et la pluie ...
Bonne journée
Bisous bisous