Makis Végé

Publié le par Isa-Marie

Nous adorons les maki suhis mais... je suis de plus en plus circonspecte avec le saumon et je dois bien avouer que nous n'en achetons quasiment plus, même bio.

Alors je me suis amusée à détourner les makis, les préparer en végé, et pour ce qui est des sauces accompagnatrices j'ai aussi bougé le curseur. Parmi la sauce de soja, les vinaigres variés, il y a l'oyster sauce et... la fameuse huile d'olive bio à la saveur de tapenade dont je vous ai parlé il y a peu...

Avec ces makis décalés d'un cran... nous nous sommes régalés ! A vous d'essayer...

Makis Végé

Pour environ une quarantaine de makis il faut :

Deux verres de riz à sushi (il y en avait trop)
Trois verres d'eau
1/2 verre de vinaigre de riz
2,5 cs de sucre
2/3 de cc de sel
Une demi grosse betterave cuite
Deux petites carottes crues
Un avocat
Un quart de poivron rouge
Un paquet de feuilles de Nori
Le jus d'un citron

Matériel : une natte à sushis

Makis Végé

Action :

Rincer le riz et le laisser reposer dans la passoire 20 minutes.

Mettre le riz dans une casserole avec trois verres d'eau, ajouter le riz et porter à ébullition trois minutes. Couvrir et cuire à feu doux 20 minutes.

Verser le vinaigre de riz dans une autre casserole, ajouter le sucre et le sel et chauffer jusqu'à dissolution du sucre et du sel. Verser la préparation dans un saladier et mélanger avec le riz. Couvrir pour garder au chaud et préparer les rouleaux de makis.

Peler le poivron selon cette méthode ci et le couper en lamelles. Râper les carottes et les couper en bâtonnets. Peler l'avocat, le couper en deux et le détailler en bâtonnets. Les plonger dans le jus de citron pour qu'ils ne noircissent pas.

Préparer un bol d'eau devant soi.

Poser une feuille de nori sur la natte à sushi. Déposer du riz sur un tiers et l'étaler. Si le riz est collant, plonger les doigts dans le bol d'eau.
Déposer une ligne de garniture (avocat, ou betterave ou poivron ou carotte ou un mix de plusieurs) au milieu du riz dans le sens de la longueur et rouler en serrant bien. Déposer les rouleaux au fridge au moins une heure.

Makis Végé

Puis les détailler en rondelles de deux cm d'épaisseur. Laver le couteau régulièrement sous un filet d'eau fraiche pour réaliser de belles coupes bien nettes.

Servir avec les sauces variées et avec des huiles d'olive de qualité, bien parfumées...

Makis Végé

L'huile d'olive bio La Vallongue fruitée Noire se marie merveilleusement avec ces makis, son parfum de tapenade matche complètement avec le riz à sushi et la saveur de la feuille de nori. Je reste très heureuse d'avoir fait cette découverte.

Je l'ai connue dans une box d'huile d'olive dénichée par Les Callis, qui est le site des jus d'olives d'exception. Chaque huile est dotée d'une fiche de tracabilité et a été sélectionnée pour sa qualité et ses arômes.

Les Callis fournit des box qui sont des abonnements découvertes que l'on reçoit tous les deux mois avec des fiches de dégustation. J'aime bien ce concept qui permet de découvrir des huiles de belle personnalité.

Makis Végé

Sinon, pour revenir à ces sushis végé... et vous, achetez vous du saumon ? Qu'en pensez vous ?

 

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jacqueline 20/03/2017 18:11

Magnifiques makis Isa-Marie ! comme toi, j'aime beaucoup cette forme de repas et cette idée végétarienne me plaît beaucoup, non que je le sois devenue, mais je trouve énormément d'avantages à consommer plus de légumes même si au début, ce n'était pas évident en ce qui me concerne, bravo pour cette délicieuse réalisation ! Une belle fin de journée, avec le soleil, en Bourgogne sud... amitiés

ManueB 20/03/2017 07:29

très bonne version, j'en fais aussi aux légumes ! mes filles m'en demandent justement !!!

biz
manue :)

Brigitte 19/03/2017 22:39

Oui Isa, bien d'accord, le saumon pose vraiment problème.
Il faut boycotter ABSOLUMENT le saumon d'élevage qui est une horreur...
Toutefois, en bio sur petites des filières que l'on connaît, je pense qu'il n'y a pas de problème. Personnellement, je l'achète par le biais de mon amap bio. Tout est clair et à très petite échelle mais tout le monde n'a pas cette chance !
Comme pour tout le bio, il est préférable d'éviter les supermarchés et leurs nombreuses zones d'ombre... Autant oublier le saumon, dans ce cas !
Encore merci de tes idées et questionnements toujours judicieux !