Distributeur d'Huîtres dans les Marais

Publié le par Isa-Marie

Décidément... Après la Fleur de Sel en libre service je viens de découvrir sur l'Ile de Ré un distributeur d'huîtres automatique... Flambant neuf.

C'est au Martray, au milieu des marais, près de la route qui mène à la deuxième partie de l'Ile...

Donc voilà, on peut acheter une bourriche à n'importe quelle heure, il suffit de mettre de l'argent dans le distributeur et de tirer la chevillette...

Distributeur d'Huîtres dans les Marais

Sur le coup j'ai trouvé cela complètement décalé. Peut on avoir une envie irrépressible d'huîtres au point d'aller en chercher à la tirette en dehors des horaires d'ouverture classiques ?

Distributeur d'Huîtres dans les Marais

Où est le côté humain alors ? Et la treizième à la douzaine ? On ne les goûte plus du coup ? La notion de fraîcheur, on s'en fiche ? Normalement lorsque je choisis des huîtres j'aime bien les voir à l'intérieur...

Oh non... Là, à côté, on peut aussi acheter le couteau qui va bien, et le protège main...

Distributeur d'Huîtres dans les Marais

Et puis finalement la stupéfaction passée je trouve cela plutôt fûté. L'ostréiculteur ne peut pas être dans les parcs et dans la boutique à la fois. Avec ce stratagème un brin déshumanisé, il vend pendant qu'il est sur le terrain...

Et puis oui au fond j'aime bien l'idée de pouvoir acheter le dimanche, ou tard le soir, ou là juste en passant...

D'ailleurs l'ostréicultrice (c'était une dame finalement, super sympa) est arrivée pendant que j'étais dans mes pensées. Elle m'a expliqué combien le système est pratique pour eux... Il y a trois distributeurs du même genre en France. Le deuxième est chez Gillardeau et le troisième en Normandie... La dame a contrôlé les cases, elle a bien vendu... Un cahier à proximité atteste des horaires journaliers d'approvisionnements... Dans un autre casier j'ai vu aussi des galettes ;)

Et vous qu'en pensez vous ? Il y a quelques jours je vous ai parlé de la vente de sel dans les marais. La démarche était encore plus audacieuse, basée sur la confiance : deux tréteaux, une planche et la marchandise exposée librement... Alors qu'ici les bourriches (et autres ustensiles) sont sous clef et ne sont diffusés qu'après paiement, sans doute avec un investissement réfrigéré et sous clef coûteux...  Que pensez vous de ces ventes "différentes" ?

Je vous raconte le sel en libre service dans les marais ici click
Et pour en savoir plus sur les ventes de légumes en plein champs, suivre ce lien

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Publié dans Ile de Ré

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Bernieshoot 02/07/2017 12:01

Pourquoi pas effectivement, mais ça n'arrivera pas dans nos campagnes

ManueB 02/07/2017 10:17

bonne idée pour les amateurs d'huitres !

manue :)

mayalen 02/07/2017 07:44

oui, je crois aussi que je serais passée par les mêmes phases de réflexion que toi... un peu moins sympa, mais peut-être judicieux pour ces travailleurs de la mer... et puis si les huîtres sont bonnes, tout va bien! bon dimanche les amoureux! ici festival de jazzOloron! belle journée gris clair!

chantal SEVESTRE 01/07/2017 19:57

Pour moi les huitres sont dans les mois en R, d'abord puis j'aime pouvoir échanger avec mon ostréiculteur. Bon facile à dire lorsque l'on est sur place...