Terrine de Poulet en Croûte, au Cognac et aux Pistaches

Publié le par Isa-Marie

Les Terrines sont toujours auréolées d'une aura gourmande lorsqu'on les apporte à table ! D'abord parce qu'elles sont un peu rares, on n'en prépare pas si souvent car cela représente du travail. Et puis parce qu'on ne sait jamais ce qu'il y a à l'intérieur tant qu'elles ne sont pas entamées...

Elles sont toujours de la partie, que ça soit pour un pique nique, pour un apéritif dinatoire sur la table basse du salon, ou pour un grand repas...

Celle ci est au poulet et aux pistaches, mais vous en trouverez plein dans cette rubrique ci, click... Ma grand mère Solognote en préparait souvent et elles ne ressemblaient pas du tout à celle ci : elles avaient de la graisse, du porc, elles étaient très "riches", avec crépine, couenne ou autres ingrédients de l'époque. Au fil du temps j'ai revu la recette et je l'ai considérablement allégée avec quelques astuces dans la préparation pour qu'elle soit tout de même douce et qu'elle ne soit pas sèche.

Enfin, j'adore les préparer "encroûte", comme ici. Au Moyen Age, la croûte des terrines permettait de les transporter. Maintenant, lorsque j'en ^répare, elle évite le pain : on ne les tartine pas sur une morceau de pain de campagne, on les picore juste intégralement, si possible accompagnées d'un bon verre de vin choisi...

Terrine de Poulet en Croûte, au Cognac et aux Pistaches

Pour une terrine ovale de 20 cm de long environ, il faut :

Une pâte brisée maison à l'huile d'olive selon cette recette ci click
350 gr de blanc de poulet bio
2 oeufs
30 gr de farine T65
50 gr de pistaches
100 gr de Cognac
20 gr d'huile d'olive
Les feuilles d'une branche de thym
Les feuilles d'un petit bouquet de persil plat
2 échalotes
1 gousse d'ail
Une tranche de pain Poilâne
Sel et poivre du moulin

Terrine de Poulet en Croûte, au Cognac et aux Pistaches

Action :

Chemiser la terrine de papier sulfurisé
Recouvrir le bas de la terrine de pâte. Garder le reste en boule.

Détailler la viande de poulet : couper finement, au couteau, 100 gr. Couper 100 autres grammes en dés d'un cm environ, et 150 gr en gros dés que l'on met dans un bol à mixeur girafe.

Ajouter dans le bol les 2 oeufs, la gousse d'ail, la tranche de pain coupée grossièrement, le sel et le poivre, une pincée de pimentn d'Espelette, le Cognac et l'huile, la farine, et mixer. On obtient une pâte. La transvaser dans une jatte.

Ajouter dans la jatte le reste de viande de poulet coupée au départ, le persil ciselé, les feuilles de thym, les échalotes émincées très finement, les pistaches et bien mélanger. En garnir la terrine en donnant un peu la forme d'un dôme.

Couper le reste de pâte en lanières en en recouvrir la terrine.

Enfourner pour 35 minutes à 200° puis laisser refroidir dans le four.

Laisser reposer au fridge une demi journée au moins. Puis... servir avec une comptée d'oignons, ou une confiture de fruits rouges et quelques pickles et un vin qui va bien (un Saint Estèphe par exemple et... Se régaler !

 

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

ManueB 26/10/2017 07:38

j'aime bien les terrines mais il faut être nombreux pour en manger...
en tout cas elles ont l'air gourmandes !

manue :)

Michèle 25/10/2017 15:59

Que du bonheur sur ta table. Amitiés

mamiekeke 25/10/2017 15:46

Hélas je ne fais jamais de terrine , je les déguste seulement ha ha ha .
Bisous marseillais sous le soleil et 23° .
Renée (mamiekéké).