Fraisier La Quarantaine de Prin

Publié le par Isa-Marie

Si côté cuisine on oublie la fraise en ce moment (pas de fraises en hiver !) côté Grelinette on s'y intéresse de près au contraire. C'est bientôt la Sainte Catherine (où tout bois prend racine !) et on sait bien que l'automne est la meilleure des périodes pour les plantations.

Et les fraises cueillies au jardin sont définitivement les meilleures (en saison)... Alors je vais vous parler d'une fraise encore peu connue parce qu'elle a bien failli disparaître, et dont la saveur est pourtant exceptionnelle ! Il s'agit de la Fraise de Prin. Si vous en êtes à installer de nouveaux plants au potager, vous devriez penser à elle...

Car c'est une variété très résistante, et d'ailleurs son histoire est très jolie.

Fraisier La Quarantaine de Prin

Prin est une petite commune des Deux Sèvres, qui au XIXème siècle était axée sur la culture viticole. Au début des années 1880 le phylloxéra a décimé les vignes, qui ont toutes été réduites à néant.

Alors les habitants du village ont eu l'idée de génie de se spécialiser dans la culture d'une fraise des bois à la saveur particulièrement délicieuse, et qui donne pendant quarante jours d'affilée (d'où son nom). Cette plante était parfaitement adaptée au sol des tourbières alcalines qui sublimaient son parfum.

Le village entier a produit cette petite fraise, qui est une variété de fraise des bois, et cette culture secondaire est venue faire le lien alors que la vigne était mise de côté.

Les fraises étaient soigneusement ramassées, puis mises en petits paniers et expédiées à la capitale : les restaurants parisiens en régalaient leurs convives, elle était servie avec du Champagne, pour donner plus d'ampleur à ce joli petit fruit qui devenait un mets chic et raffiné. Un commerce organisé qui passait par les Halles de Paris s'est mis en place. Il a sauvé le village de Prin. Puis la guerre a mis fin à cette culture pourtant exceptionnelle, qui a failli s'arrêter.

Quelques pépiniéristes passionnés sont en train de la sauver de l'oubli, et particulièrement Hortiflor Bureau, chez qui j'ai découvert le fraisier "Quarantaine de Prin" lors des Journées des Plantes de Chantilly... C'est Monsieur Bureau qui m'a transmis son histoire.

Fraisier La Quarantaine de Prin

C'est une fraise rustique, à installer au jardin !

Je vous donne le lien vers Hortiflor Bureau, mon pépiniériste chouchou : click

 

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Publié dans Tour au Jardin

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

mamapasta 18/11/2017 21:36

fraises et angélique : deux fleurons d'ici!

Bernieshoot 16/11/2017 18:31

je le note car je ois changer des fraisiers