Seiches à la Vénitienne, Seppie alla Veneziana, à l'Encre et à la Polenta

Publié le par Isa-Marie

C'est un plat qui ne paie pas de mine mais qui est franchement délicieux... Nous l'avons testé dans une trattoria (restaurant de cuisine familiale) de Venise, ou plus exactement de Murano et c'était un régal.

Le plus fastidieux reste la préparation des seiches, un peu longue. Mais vous pouvez demander à votre poissonnier de les préparer... J'ai fait ma recette avec des encornets.

Seiches à la Vénitienne, Seppie alla Veneziana, à l'Encre et à la Polenta

Pour deux il faut :

Environ 400 gr d'encornets
2 échalotes
2 gousses d'ail
Un petit bouquet de persil plat
4 cs de pulpe de tomate (en bocal, pour moi)
1 feuilles de laurier
Un petit bouquet de thym
1 verre de vin blanc sec
1 cc d'encre de seiche (on la trouve en sachets ou en petits bocaux, chez le poissonnier)
QS de polenta (1,5 verre pour moi)
Sel et poivre du moulin
Huile d'olive bio de première pression à froid

Seiches à la Vénitienne, Seppie alla Veneziana, à l'Encre et à la Polenta

Action :

Cuire la polenta selon les indications du paquet (je vous donnerai ma façon de faire dans un prochain post). Lorsqu'elle se détache de la casserole, l'étaler dans un plat et la laisser reposer. Laisser refroidir, puis couper en dés et les faire revenir dans de l'huile d'olive pour les réchauffer à nouveau. Réserver.

Préparer les encornets : les vider, couper les tentacules juste à hauteur des yeux et ôter le bec, couper le manteau en anneaux ou en morceaux. Personnellement je les passe toujours dans un bol d'eau vinaigrée puis je les rince.

Faire revenir les échalotes et l'ail dans un généreux filet d'huile d'olive. Ajouter les aromatiques. Lorsque l'échalote devient translucide, ajouter les morceaux d'encornet et les tomates concassées, assaisonner.

Laisser saisir puis remuer, ajouter le vin blanc sec et l'encre et monter à feu vif. Lorsque le vin commence à frémir compter cinq minutes et à l'aide d'une pince récupérer les morceaux d'encornet. Laisser la sauce réduire environ dix minutes puis réintégrer les encornets.

Ajuster l'assaisonnement et servir aussitôt ! Se régaler !

Epilogue...

La présentation de ce plat n'est pas très glamour. La polenta est souvent "pouf pouf" et la seiche à l'encre ne ressemble à rien. Ne vous arrêtez pas à cela ! Et pour la polenta je vous donnerai mes astuces dans un prochain post...
Voici à quoi ressemblait l'assiette qu'on m'a servie au restaurant. Je crois que c'était une assiette en verre de Murano (nous étions dans la ville de Murano,justement), elle était superbe. A gauche on aperçoit de l'eau : nous étions au bord du canal, d'ailleurs on distingue le moteur d'un bateau, et nous avons bien rigolé et papoté avec nos voisins de table. C'était une tablée "familiale", propice à la découverte... 

Seiches à la Vénitienne, Seppie alla Veneziana, à l'Encre et à la Polenta

Le couvert de la première photo vous intrigue ? Mi cuiller et mi fourchette... C'est une "georgette" ! Je vous en parle aussi dans un prochain post...

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Michelle 05/06/2018 18:53

un délicieux plat vénitien, merci pour le partage. bonne journée

crisitane 04/06/2018 12:18

Ce doit être très bon. Gros bisous

ManueB 04/06/2018 11:51

je n'ai jamais cuisiné d'encornet, peut être mangé mais pas sûre, en tout cas ça donne envie !


manue :))

Michèle 04/06/2018 08:48

Ah Murano... Que de bons souvenirs!