Wok de Bar au Tamari et aux Poires

Publié le par Isa-Marie

J'adore la cuisson au Wok qui a ce petit côté "vite fait bien fait" : on ne passe pas des âges en cuisine et on peut préparer des délices qui changent chaque jour. Si je ne devais choisir qu'un mode de cuisson sur une île déserte (hahem quelle idée !) je crois que ce serait celui là !

Pour ce qui est du Bar au Wok, l'idée est venue un peu par fainéantise (pas envie de préparations compliquées dans lesquelles on laisse le poisson en entier) et par gourmandise (je venais d'acheter des poires bien juteuses mais encore fermes à ma biocoop préférée)... 

J'ai donc levé les filets du bar (qui était d'un élevage bio, et qui était écaillé), et j'ai portionné chaque filet en petits carrés. Cette recette est un régal absolu, je vous raconte le cheminement...

Wok de Bar au Tamari et aux Poires

Pour deux il faut :

Les filets d'un bar écaillé
Une poire juteuse et ferme (à la biocoop il n'y a pas toujours le nom), coupée en dés
Cinq champignons de Paris, lavés et coupés
Une échalote émincée
QS de tamari
Huile d'olive bio  de première pression à froid
Les feuilles de quelques branches de persil
Les feuilles et fleurs d'une branche de basilic perpétuel
Les feuilles d'une branche de sarriette
Une feuille de laurier
Sel et poivre du moulin
Baies roses

Wok de Bar au Tamari et aux Poires

Action :

Faire chauffer tout doucement un généreux filet d'huile d'olive (ma plaque de cuisson était à 3 sur 9) et faire revenir les carrés de bar côté peau d'abord (elle se rétracte un peu) puis côté chair. Les changer de côté assez souvent pour qu'ils n'attachent pas. Cuire environ trois minutes de chaque côté. Lorsque la chair devient blanc opaque c'est qu'elle est cuite. Réserver les carrés dans une petite assiette au fur et à mesure.

Lorsque tout le poisson est cuit et débarrassé, ajouter un filet d'huile puis les échalotes émincées, le laurier et la sarriette. Puis les champignons lavés et coupés. Hausser le feu.  Les laisser rendre un peu leur eau en les remuant régulièrement. Assaisonner. Avant qu'ils n'attachent, verser un verre d'eau pour assouplir le tout. Continuer la cuisson cinq minutes environ puis verser un trait de tamari. Placer les morceaux de poisson sur le dessus et les laisser reprendre un peu la chaleur une minute. Ne pas mélanger. Ajouter la poire qui restera fraîche, puis le reste des aromatiques et les baies roses et enfin les feuilles de basilic perpétuel et leurs fleurs. 

Servir aussitôt avec un riz de camargue. Se régaler !

Epilogue :

Pour cette cuisson j'ai utilisé mon wok Baumstal. Il permet de parfaitement maîtriser la chaleur car il est excellent conducteur. Si on veut garder le plat au chaud, on peut le coiffer du couvercle cloche. Et parce qu'il est beau, il va directement à table...

Taste report :

La fraîcheur de la poire (qui n'a pas cuit), se conjugue au poisson parfumé de tamari un brin umami. Les jeux de texture entre le fondant du poisson et sa peau ferme encore croustillante est délicieux ! Je crois que demain je cuisinerai encore au wok !

Et vous, aimez vous aussi la spontanéité de la cuisson au wok ?
Quels sont vos plats préférés, au wok ?

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Chirurgie esthétique Tunisie : Hichem Mahmoud 16/11/2018 16:35

Je suis médecin et je recommande ces plats !

nanie 20/10/2018 07:01

Une super idée que je vais retenir
j'aime bien cette préparation au wok

Québécoise 20/10/2018 03:24

Façon très originale de présenter le bar (poisson qui, au Québec, est épouvantablement cher).
J'ai suivi vos directives à la lettre. Résultats très positifs. Merci!

Marie-Pierre 16/10/2018 19:55

Les poires françaises sont une merveille en ce moment ! Je vais me mettre aux chutneys. Et ce soir, salade endive, tomates cerises, noix fraîches, roquefort et… dés de poire ! Merci pour la recette appétissante que vous nous proposez.