Fabriquer un Herbier

Publié le par Isa-Marie

L'art des herbiers est fascinant. L'herbier est une collection de plantes, séchées et conservées en vue de les étudier sans avoir à se déplacer.

L'herbier le plus professionnel que j'aie vu était celui de Cayenne, en Guyane, à l'IRD, Institut de Recherche et Développement. C'était dans un cadre professionnel. J'ai aussi toujours eu envie de fabriquer mon propre herbier. Avec une feuille et une fleur de chaque plante qui poussait dans mon jardin. Une sorte de façon de fixer le temps, comme un répertoire précis et fleuri...

En début de saison j'ai acheté une presse à herbier et je viens de commencer à y glisser quelques spécimens... Je partage avec vous... Dans un prochain post je vous montrerai comment mettre tout cela en valeur.

Herbier fougère

Herbier fougère

Pour faire sécher les feuilles et les fleurs, il faut les installer bien à plat, et sous presse, pour éviter qu'elles ne se rétractent au fil du séchage et qu'elles gardent un aspect proche de ce qu'on peut voir en réel, dans la nature.

Presse à herbier

Presse à herbier

Pour cela on utilise une presse, qui est constituée de deux planches de bois plane, ponctuées de quatre systèmes de vis, qu'on resserre à l'aide de petits papillons.

J'ai acheté la mienne mais c'est très facile à fabriquer. Je vous montre un détail des vis avec les papillons...

Presse à Herbier technique

Presse à Herbier technique

A l'intérieur on intercale des feuilles blanches sans acide si possible, pour ne pas altérer les couleurs des plantes qu'on placera dedans, et des feuilles de papier buvard, absorbant lorsque les plantes sont épaisses...

Herbier Marguerite Jaune

Herbier Marguerite Jaune

On intercale aussi des planches de carton pour absorber l'épaisseur si besoin... Par exemple ici le coeur des marguerites jaunes est particulièrement épais...

Herbier

Herbier

Lorsqu'on a placé les plantes entre les couches de papier absorbant et les cartons, on peut refermer l'herbier, quitte à le rouvrir le lendemain pour vérifier...

Herbier Impatiens Artémise Aster

Herbier Impatiens Artémise Aster

La vogue des herbiers remonte au XVIIIème siècle. Mais on en a constitué bien avant. Il est clair que l'herbier a une vocation pédagogique avant tout. Par exemple on peut en commencer un avec les enfants pendant une période de vacances.

Mais on ne cueille que des plantes qui ne sont pas protégées et bien sûr on ne ramasse que les plantes qu'on utilisera et en plutôt petite quantité. L'idée est de parler d'elles, de les faire connaître, et de les respecter.

L'idée de l'herbier est assez paradoxale en effet. A la fois on prélève pour aller vers la connaissance et le respect, mais en même temps on cueille, et on peut se demander si cela est bien respectueux...

Herbier Ginkgo biloba

Herbier Ginkgo biloba

La solution non culpabilisante est de constituer un herbier avec des feuilles ou fleurs tombées, comme ici avec ces feuilles de ginkgo biloba qui sont magnifiques...

Herbier Ginkgo biloba

Herbier Ginkgo biloba

Et vous ? Avez vous déjà constitué un herbier ?
Racontez moi ?

Herbier Artémise

Herbier Artémise

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article