Vivre autrement, se nourrir différemment... Les repas du #Confinement

Publié le par Isa-Marie

Radical changement en un temps record
Tout a changé en quelques jours, par à coups... Notre emploi du temps, notre espace de vie, nos rythmes et occupations, nos tablées, et du coup notre alimentation aussi...

Préparer tous les repas de la journée
"Avant" on partageait ensemble un petit déjeuner, toujours copieux car c'est notre truc à nous, prendre le temps pour commencer chaque nouveau jour. Même en semaine nos premiers repas de chaque journée ressemblaient à ceux des hotels... Et on dinait ensemble, j'adorais préparer des repas surprise en variant beaucoup les plaisirs.

Quadrature du Cercle
Maintenant nos devons résoudre l'équation impossible qui consiste à cuisiner davantage à la maison, pour tous les repas, oui mais avec beaucoup moins d'ingrédients. Plus question de faire les shoppings tous les jours, ni même peut être toutes les semaines...

Vivre autrement, se nourrir différemment... Les repas du #Confinement

Rendre le quotidien attractif
On a beaucoup entendu aux informations que les gens, dans la panique, achetaient des quantités de farine, de sucre et de lait... Je crains que la diète monoproduit (ou presque) ne devienne vaguement déprimante...

Jouer avec les couleurs, les textures, les saveurs
Et du coup je vais modifier les recettes du blog. Je ais vous proposer un mix de cuisine du placard agrémentée de produits frais, congelés, en bocaux, séchés... En cette période si étrange, essayons de cuisiner avec ce que nous avons sous la main, en jouant avec les textures, les couleurs et les saveurs. Tout compte...

Adapter les sucres lents à l'activité réduite
Les parcs ferment, les sorties sont réduites au strict minimum... nous devons adapter notre alimentation à notre peu d'efforts physiques quotidiens (même s'il est important de continuer d'en faire autant que possible). Il nous faut donc équilibrer notre alimentation à nos efforts. Faire un mix du frais avec le cru, le cuit, en gardant à l'oeil les sucres lents (pâtes, par exemple)...

Vivre autrement, se nourrir différemment... Les repas du #Confinement

Nous vivons une période historique (hystérique ?) qui risque bien de révolutionner aussi notre rapport à la nourriture, aux choses essentielles, à l'humain...

Compenser le Confinement déprimant par une alimentation inventive...
Pour ma part j'ai commencé à faire le point de mes produits du placard, des produits frais (qui vont se périmer vite), surgelés, séchés, des épices, des bocaux... Et je vais jongler avec tout cela... Des recettes et des astuces sont à venir ici sur le blog... En attendant, prenons soin de nous et des nôtres !

Et vous ?
Comment pouvez vous faire votre shopping ?
Quelles sont vos solutions ?

Vivre autrement, se nourrir différemment... Les repas du #Confinement

Publié dans Ballade libre

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

azalee 21/03/2020 22:13

Le matin, il y a trop de monde, j'y vais l'après midi au supermarché, et une fois par semaine, comme d'habitude , donc pas trop de changements, à part les oeufs qui sont en rupture de stock et qu'on peut pas avoir en stock à la maison....est ce qu'il faudra passer par les conserves, c'est la question qu'on s'est posé ce soir .... çà fait un bail qu'on en mange plus
nous étions en panne de "fibre" donc pas de téléphone d'internet pendant deux jours...
heureusement que c'est réparé....on se sent moins seul avec les blogs....

Annie 21/03/2020 18:39

j'habite dans une grande ville .les queues au super marchés étaient immenses la semaine dernière .mon mari a préféré partir .nous faisons avec ce qu'il nous reste

josette. 21/03/2020 18:24

Je ne suis pas allée"dans le monde" depuis 10 jours.....je vide placards et congélo......étonnant ce qu'on accumule !J'ai un jardin , pas trés bien entretenu qui me procure ma verdure,pissenlits,mâche sauvage,orties!
Mais,heureusement qu'il y a internet et le téléphone ....qui ne remplacent pas bisous,calins et poignées de main amicales.....merci pour les idées présentes et futures.

Annie Zemmour 21/03/2020 17:13

nous aussi nous sortons peu .nous mangeons ce que nous avons et pas forcément ce dont nous avons envie à l'instant .il faut s'adapter merci pour idées futures

Isa Marie 21/03/2020 17:23

Bonjour Annie,
Merci pour ce témoignage. Où habitez vous ? En ville ou à la campagne ?
Oui il vaut mieux s'adapter plutôt que prendre des risques. Ne sortir que si nécessaire.
Bien amicalement. Isa Marie

chantal SEVESTRE 21/03/2020 16:45

Etant à la campagne j'ai toujours misé sur le locavore et le fait maison donc pour moi au niveau de l'alimentation rien n'a changé. C'est plutôt au niveau sociable, les texto, les mails, le téléphone ont leur limite.

Isa Marie 21/03/2020 17:09

Hello chère Chantal,
Merci pour ce témoignage. Oui tu as raison, le social manque déjà beaucoup. Nous sommes des animaux sociaux, et là la situation est anormale. Mais ce n'est que provisoire.
NB je suis aussi locavore, mais j'hésite à aller à la biocoop qui est pourtant dans mon village. La dernière fois que j'y suis allée c'était bondé, "confiné", je vais composer avec ce que j'ai pour le moment. Je vais essayer de ne plus sortir, comme en apnée... Après tout cette situation est exceptionnelle ! On va réussir à s'adapter !

Amitiés