Saints de Glace : Vieille rengaine ou alerte à vigilence tangible ?

Publié le par Isa-Marie

Les Saints de Glace ont des noms d'un autre âge... Ils sont dans la culture jardinière depuis les fonds des temps et les nouveaux jardiniers les brandissent souvent en gage de crédibilité, pour montrer que eux aussi, ils "savent"... Mais quid ? Très concrètement ?

Tout d'abord, let me introduce Saint Mamert, Saint Pancrace et Saint Servais, qui correspondent aux 11, 12 et 13 mai. Et ne soyons pas chiches, ajoutons Saint Boniface, 14 mai, qui correspond au dicton "Le bon Saint Boniface entre en brisant la glace"...
Si on pousse jusqu'au 25 mai nous sommes à la Saint Urbain "Qui les tient tous dans sa main"...

Saints de Glace : Vieille rengaine ou alerte à vigilence tangible ?

Historiquement c'est Saint Mamert qui a instauré au Vème siècle les "Rogations", du latin Rogatio : action de demander. Il s'agissait de jeûnes et de prières chantées pour favoriser bonnes augures et prospérité aux travaux des champs et aux récoltes.  Saint Pancrace et Saint Servais ont été associés à ce moment. Mais les suppliques n'ayant pas souvent été efficaces, parce que la meteo était particulièrement frileuse et défavorable à ces moments, les paysans et jardiniers leur ont associé la notion de "Saints de Glace"...

Saints de Glace : Vieille rengaine ou alerte à vigilence tangible ?

La notion d'un mois de mai redoutable car frileux perdure toujours en ce début de XXIème siècle. Et on oublie souvent que cela vaut pour tout le mois (jusqu'à Saint Urbain, voir plus haut) et pas seulement les 11, 12 et 13 mai.

C'est la contrepartie du douillet "en mai fais ce qu'il te plait", qui donnerait envie d'enfin commencer les plantations clef comme celles des tomates et courges, dont le cycle est long.

Dans la réalité des choses il faut bien reconnaître que le mois de mai est souvent sujet à une meteo cataclysmique, avec pluies battantes, gel et parfois même grêle sournoise... 

Saints de Glace : Vieille rengaine ou alerte à vigilence tangible ?

L'explication est que la Terre, dans son ellipse autour du soleil, traverse à ce moment un espace riche en poussières cosmiques reliquats du Big Bang, qui forment un écran voilé opaque provoquant un refroidissement. 

Maintenant, la rotation de la Terre apportant un décalage qui s'accumule de siècle en siècle cette notion est elle vraiment fiable ?

A la fois on est dans les starting blocs avec l'envie de lancer les plantations, et aussi la crainte de les perdre d'un coup de gel...

Saints de Glace : Vieille rengaine ou alerte à vigilence tangible ?

Pour ma part je suis maintenant assez loin des pratiques de jardinage des générations précédentes. Par exemple je ne retourne pas la terre en la bêchant, j'utilise la grelinette (d'où le nom de mon blog, héhé) pour la décompacter seulement et  je la nourris de paillis. Ou je n'utilise aucun produit toxique pour traiter mes plantations, je me débrouille de façon soft avec des purins, et une autre philosophie des choses aussi (j'accepte l'idée de partager mes cerises avec les oiseaux, je ne m'énerve plus si les limaces sont gourmandes. J'utilise des astuces ponctuelles et naturelles comme celle ci click qui marche bien)...

En revanche je reste attentive à certains repères : je ne jardine pas pendant les noeuds lunaires, je suis attentive à la lune montante et descendante, et... aux Saints de Glace justement. 

Donc ma parade est de repiquer mes plants de tomates, de courges etc dans des pots de plus en plus grands en attendant fin mai pour enfin les... déconfiner (sourire). Les petits pois sont en place depuis longtemps mais eux ne craignent pas le gel, et j'utilise beaucoup les cloches et les paillis pour protéger le reste, artichauts, salades etc.
Et je tente le coup avec quelques pieds quand même, notamment pour les courges, qui sont relativement rustiques et ne craignent pas trop la pluie, par exemple. Ce qui n'est pas le cas des tomates, qui sont très sensibles à l'oïdium et doivent prendre un bon départ pour être résistantes et fertiles.

Saints de Glace : Vieille rengaine ou alerte à vigilence tangible ?

Le tout est de connaître le risque, et aussi sa petite histoire juste pour la culture G, et d'ensuite faire ses choix personnels.

Pour en savoir plus sur ces histoires de déménagements de pieds de tomates voir ici click

Et ici click

Je vous ai donné les miens.
Et vous ?
Croyez vous aux Saints de Glace ?

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

chantal SEVESTRE 12/05/2020 09:21

Mes parents et grands parents poussaient jusqu'au 14 et disaient que chaque jour correspondait à la météo d'une saison... Je ne le pense pas mais bon les vieux adages. Bonne journée

Patrick L. 11/05/2020 17:43

Il est question aussi de la LUNE ROUSSE qui correspond à la lunaison qui commence à la date de la nouvelle lune qui suit le dimanche de Pâques. Pendant les 4 semaines suivantes, les risques de gelées sont à craindre notamment lors des nuits claires et sans nuage. Ces gelées, essentiellement nocturnes, peuvent être fatales aux jeunes pousses pleine de sève ou à certaines plantes un peu frileuses. Il est conseillé dans ce cas de prévoir des protections (voiles d'hivernage, cloches, fermeture les châssis,...) à mettre en place en fin de journée et à ôter le lendemain matin.

crisitane 11/05/2020 14:23

Je n'ai jamais eu de jardin et ne jardine que sur mon balcon. Donc pas de tomates et autres légumes. Bien sûr, je m'attends toujours à avoir froid en mai et ne range mes pulls et manteaux qu'après les Saints de glace. Cette année, j'ai semer des fleurs en mars, il faisait si beau. Les graines ont bien germé, poussé mais j'ai fait la bêtise de mettre les capucines dans la même jardinière que les clarkias qui s'étiolent, les pauvres et disparaissent. Même, en pot, je ne suis pas une bonne jardinière et attends, avec impatience, la réouverture de ma jardinerie.
Gros bisous et bon dé-confinement !

Dominique 11/05/2020 13:42

Bjr Isa Marie, Je fonctionne de la même façon pour mes plants de tomates. Ils sont "au chaud" dans un abri de jardin en attendant la fin des saints de glace, ce qui semble leur réussir car ils commencent à être grands (80 cm environ pour certains!). Par contre les plants de courgettes (ds le même abri) sont attaqués par les gastéropodes!!!!. J'ai tenté la mise au potager avec les aubergines mais les pluies diluviennes depuis hier en Gironde me font redouter le pire....on verra!!! J'essaie autant possible de respecter le calendrier lunaire.....
merci pour ce bel article bien documenté. Bonne journée. Dominique

Michel 11/05/2020 12:59

Bonjour
Votre article sur les Saints de Glace m'a beaucoup intéressé , d'autant plus qu'il est très bien détaillé !
Et de plus , je découvre les cultures en France car j'y suis installé seulement que depuis avril 2017 .
Auparavant je vivais en Nouvelle Calédonie ; là bas ont peut planter des tomates toute l'année ! Hi hi hi ! Donc voila , je suis dans la Hte Vienne et le climat est relativement clément , bien qu'il pleuve un peu trop à mon gout !
Je suis un grand passionné de jardinage et j'aime beaucoup faire mes propres expériences , donc du coup , malgré les conseils des voisins quant aux Saints de Glace , je me suis lancé depuis 3 semaines déjà dans la mise en terre de deux plants de tomate que m'avait donné mon voisin ( sur quatre plants ) et la plantation également de plants de courges , courgettes , citrouilles , potiron , pâtisson , potimarron .
Des boutons floraux apparaissent déjà !
Bien sur , tous les soirs je les protège en les recouvrant de boites en polystyrène ( récup de boites de poisson ou fruits ) pour les cucurbitacées et de bouteilles vides d'eau en 5 l découpées dans le fond et le goulot recouvert d'un morceau de polystyrène emmanché sur un fer à béton qui servira de tuteur au plant en question ( diamètre 10 mm et longueur 2 m ) .
Voila pour mes méthodes et mes innovations ! Hi hi hi !
A partager peut être !
Si quelqu'un souhaite me contacter pour échanger des idées , voici mon adresse Mail : " romeo.du.caillougmail.com "
Merci pour vos publications fort intéressantes !
Prenez bien soin de vous en ce début de déconfinement .

Marie-Pierre 11/05/2020 11:58

Bonjour,
J'y crois, tout comme à la semaine de Pâques toujours particulièrement froide, et peut-être est-ce là aussi dû à une explication astronomique. En tous les cas, article très intéressant et magnifique photo du pois de senteur. L'une de mes fleurs fétiches. Quelques mots sur les nœuds lunaires seraient également les bienvenus. Merci. Belle journée. Dans le Morbihan, très très grosse tempête.