Cassolettes de Saint-Jacques au Riz Noir...

Publié le par Isa-Marie

Le riz Venere est exceptionnel. Sa couleur flatte tous les plats, qu'il enveloppe d'une aura mystérieuse. Et sa saveur flatte le palais avec ses accents boisés. 
On ne devrait pas le réserver aux repas de fête. Pour ma part je l'invite à ma table assez souvent car il se cuisine facilement et tient toutes ses promesses. D'après la légende, le riz Venere était très apprécié à la cour des anciens empereurs chinois. Original, fin, délicat et rare, on lui attribuait des vertus aphrodisiaques. De là serait née sa réputation de "riz interdit". Il est maintenant cultivé en Italie dans la plaine du Pô. Sa couleur noire est naturelle, c'est celle de son enveloppe. A l'intérieur le grain reste blanc.
Il accompagne à merveille les Saint-Jacques, que j'ai ici servies avec de la crème de soja. Au moment du service quelques mini dés de kaki ont amené une touche de rondeur, tandis que des airelles bien acidulées donnent une pointe d'acidité qui tonifie l'ensemble... Un régal servi bien chaud car en ce moment le soir chez moi le thermomètre flirte avec le zéro... 

Venere_T.jpg

Pour deux il faut :
Un verre de riz Venere Gallo
6 Saint-Jacques (j'ai gardé le corail. A propos de l'éternel débat "laisse-t-on le corail ou pas ?", voir cet article ci)
Un demi kaki (l'autre moitié a été croquée dans la foulée !)
Une belle cs d'airelles (achetées en bocal)
Une demi brick de soja cuisine Bjorg (c'est ma crème préférée, pour son petit goût de noisette)
Un échalion 
Un filet d'huile d'olive
Sel et poivre du moulin
3 feuilles de laurier
3 branches de thym frais (qu'on peut remplacer par du thym séché)
Quelques feuilles de primprenelle pour la déco

Action :
Rincer brièvement le riz dans une passoire, sous un filet d'eau. Le faire cuire à l'eau bouillante salée 18 minutes, avec 2 feuilles de laurier et deux branches de thym. Ses grains doivent rester presque fermes. 
Émincer l'échalote et la faire revenir dans l'huile d'olive avec le thym et le laurier restants. Assaisonner les Saint-Jacques. Les déposer dans la poêle et les snaker brièvement de chaque côté, le corails aussi. Réserver au chaud. Déglacer la poêle avec la crème de soja. Rectifier l'assaisonnement. Ôter le thym et le laurier. Garder au chaud.
Couper le demi kaki en fine brunoise.
Lorsque le riz est cuit, l'égoutter et le mêler avec la crème. Dans les cassolettes déposer les Saint-Jacques. On peut choisir de les laisser entières ou de les couper pour faciliter la dégustation. Parsemer de dés de kaki et d'airelles. Décorer avec la pimprenelle. Servir sans tarder.
 

 

La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) ! Vous pourrez aussi et surtout recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière...       

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

boukerma 29/11/2011 11:57

bonjour,

Les places sont surement déjà prises pour le salon de la porte versailles...malgré tout si jamais il vous en reste une ou deux, vous me feriez plaisir.

Bien à vous
houria

56oceane 26/11/2011 00:21

Une jolie recette avec tout ce que j'aime dedans !!
J'ai dans mes placards (et mon congélo pour les noix) tout ce qu'il faut pour la réaliser. Je ne devrais pas tarder à me régaler !! ;-)
56oceane

sofy 25/11/2011 21:55

Moi qui adore les saint Jacques ! J'en prendrai bien une ! Bises

Laurence 25/11/2011 17:02

Ta cassolette est magnifique Isa-Marie. J'aimerai y gouter c'est certain ( a moi de te copier et de partir en voyage ... ! ) mais reste que ton visuel est absolument séduisant ! Je suis sous le
charme. Ce riz est beau en effet, j'ai eu l'occasion de le gouter il y a peu.
St-Jacques,kakis, airelles et quelques herbes ... hum ! Quelle assiette.
Bisous et a très bientôt j'espère. Bon WE gourmand ;)

Payette cuisine 25/11/2011 11:59

Hmm tes cassolettes sont magnifique!! J'adore!!

Coralie 25/11/2011 11:54

Très sympa cette petite cassolette ! Je garde l'idée, mais il me reste à trouver du riz noir...

Payette cuisine 25/11/2011 11:52

Wouaaa tes cassolettes donnent vraiment super envie!!

Herve 25/11/2011 08:40

je suis toujours admiratif de la façon dont tu nous présente tes recettes de cassolettes !!
t as bien raison profitons c'est la pleine saison des coquilles saint jacques moi j adore ça
bon week end
hervé

mamina 25/11/2011 08:12

comme d'habitude pour moi... sans le corail...

Hélène (Cannes) 25/11/2011 07:53

J'ai plusieurs paquets de ce riz à la maison ... Pas encore utilisé ... Voilà de quoi commencer. J'ai toute confiance en tes recettes, tu sais ? ;o)))
Bisous et bonne journée
Hélène

Annick 25/11/2011 07:05

Bonjour Isa-Marie. Moi je suis comme toi pour laisser le corail. Au visuel c'est vraiment d'un bel effet sans compter sa saveur. Après : tous les goûts sont dans la nature. J'ai passé une superbe
journée au salon des blogs. Dommage, je ne t'ai pas croisée, moi j'y suis allée uniquement le samedi. J'espère l'année prochaine ou alors peut-être celui de Bruxelles si je peux. Je te souhaite une
très bonne journée.

Boljo 25/11/2011 01:07

Les Saint Jacques ici sont un pur délice mais on ne les trouve jamais en coquille alors que plus fraîche tu peux pas, et le corail est jeté direct on ne peut pas se le procurer. Ton riz noir
m'intrigue quant à la crème de soja je viens d'en dénicher.

melayers.evelyne 24/11/2011 22:21

Un bon choix de recette tres gourmand et bien coloré bisous

kitchenette 24/11/2011 22:01

Wouhaa !! Quel superbe plat divin de saveurs .. De belles alliances comme toi seule sait sublimer !! Bravooo
kiki

agnesf 24/11/2011 21:37

je n ai jamais gouté le riz noir....il faut que j y remédie.. bonne fin de soirée+

palaisdeslys 24/11/2011 21:28

Mhmmm j'aime beaucoup ces petites cassolettes de la mer!!! CA me plait beaucoup. Bien rentrée de Soissons, pas trop fatiguée?

Cendrine 24/11/2011 20:18

Les couleurs sont magnifiques. Ce plat offre de bien délicieuses perspectives. J'ai très envie d'essayer. En plus j'adore les Saint-Jacques.
Le "riz interdit": c'est très poétique... Cela nous rappelle le pouvoir érotique de la nourriture. L'union kakis/airelles est très alléchante. Merci pour ce moment de beauté et cette invitation à
se mettre aux fourneaux.
Amicalement. Cendrine

Bacchus 24/11/2011 18:22

Très belles tes cassolettes bien appétissantes!! Bonne soirée

Doria 24/11/2011 17:38

Ce sont de bien belles cassolettes avec ce riz et ces saint-jacques !!! C'est un riz que j'utilise de temps en temps et il a très bon goût.
Je te souhaite une très belle après-midi en ce jeudi,
Bisous, Doria

1001 Tables 24/11/2011 16:49

Belle cassolette !!!!!
Bizzzzzzzzzz
1001 Tables