Différence entre Physalis comestible et d'ornement

Publié le par Isa-Marie

Pour répondre aux questions qui m'ont été posées sur le physalis, présenté en recette ce matin, je tiens à répondre avec précision.
Car un jour une personne m'a dit "oh moi j'en ai plein mon jardin, tiens je vais les goûter". Elle a frôlé la gastrite.

Attention : il faut bien faire le distinguo entre les physalis décoratives, qui pullulent dans les jardins, et les physalis potagères, qu'on achète au rayon primeur, souvent avec les fruits exotiques, ou qu'on fait pousser dans son potager.

Physalis_T.jpg

 

Pour bien expliquer les différences, j'ai préparé un tableau :

 

Amour en Cage

Coqueret du Pérou

Autre noms

Physalis alkekengii

Physalis Peruviana

Apparence

Calice très rouge

Calice vert orangé, assez pâle

Pousse

Drageonante

Annuelle, parfois vivace, dans le sud ou sous serre

Reproduction

Essentiellement par drageons

Par semis

Résistance au froid

Ne gèle pas

Sensible au gel


Le physalis d'ornement (non photographié ici), aussi appelé "lanterne japonaise", ne peut pas franchir le seuil de votre cuisine. Il est toxique. Laissons le dans les jardins, certaines personnes le font même sécher pour en garder des bouquets perpétuels...

Baies_T.jpg

Le physalis "Coqueret du Pérou" (en photo), lui, se cultive au potager et donne de plutôt bons résultats. On s'en occupe exactement comme d'un pied de tomate, en sachant qu'il prend vite le triple d'envergure. Mais à l'automone, si tout va bien, une jolie récolte est profilée. Voici sa carte de visite...
Semis : dès mars, avril, sous serre ou à l'abri.
Plantation : en pleine terre, après les gelées. L'emplacement doit être ensoleillé, la terre riche mais sans trop d'azote, et on doit lui réserver un bel emplacement : il monte jusqu'à 1,5 m de haut et prend facilement 2 mètres de large. Très gourmand en arrosages.
Aspect : le pied se ramifie très vite et ressemble à un petit arbuste. Il faut le tuteurer.
Fleurs : campanulées, d'environ 2 cm, couleur jaune pâle.
Feuilles : ovales, en forme de coeur, légèrement dentelées.
Fruits : petites baies rondes comme des cerises, mais de couleur orange vif et très brillantes.
Protégées par des sépales soudées, comme une lanterne.
Récolte : à l'automne.
Saveur : acidulée, sucrée et juteuse.  
Pour une recette, voir ici (click)
Bocaux_T.jpg
 

 

 

La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) ! Vous pourrez aussi et surtout recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière...

 

Publié dans Fiches Produits

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Armand 15/07/2017 12:49

peut on les congeler

Isa-Marie 20/07/2017 19:20

Je n'ai jamais essayé, j'avoue. Tout dépend pour quoi faire ensuite. Mais je pense que oui ils peuvent être congelés. Je congèle bien les cassis...

nico 13/11/2016 20:12

Bonjour, pour info j'ai des physalise que j'ai planté, ils sont comestible, enveloppe verte, puis beige, le fruit et vert ou beige voir légèrement orange mais ils sont trés bon une idée de l’espèce?

Isa-Marie 13/11/2016 21:48

Bonjour,
Probablement des coquerets du Pérou ?
Amitiés d'Isa Marie

NEM 11/10/2016 20:08

Je connaissais le physalis que les pâtissiers mettent sur les gâteaux. Je viens d'acheter un pied de Physalis chez LIDL, et malgré la mention "not to be eaten" j'en ai mangé un !!!Votre description me fait comprendre qu'il y en a deux espèces... J'ai donc fait une bêtise.

L'estomac me brûle, mais j'espère que cela n'ira pas plus loin

mains pas vertes 27/08/2016 19:48

Merci de m'avoir évité d'empoisonner ma copine !!!

Isa Marie 27/08/2016 21:13

Et merci pour ce commentaire !
On trouve facilement les coquerets du Pérou, par exemple chez Grand Frais maintenant. C'est délicieux !
A tout bientôt sur Grelinette et Cassolettes !
Amicalement Isa Marie

roba 21/07/2016 17:27

Témoignage sur plusieurs années. Bien que les hivers soient doux sur le littoral atlantique, les physalis expérimentés en plein air gèlent systématiquement et repartent trop lentement pour fructifier abondamment. En revanche, les 2 pieds que je conserve sous serre sont vivaces et très productifs (plusieurs kg sur 5 mois de fructification, ce qui est énorme, sachant qu'un fruit ne fait que 5 ou 6 grammes !). Pour que la récolte ait un maximum de maturité, je ne cueille pas ; je ramasse au sol les fruits que le buisson lâche de lui-même (dans leur cage). Avant arrosage, bien entendu. Car s'ils n'ont pas connu l'humidité, et si leur petite cage est intacte, ces fruits décidément bien sympathiques se conservent très longtemps en pot ou en boîte simples. Pour tester, j'en ai déposé 300g (sans tasser) dans un bocal permettant la mise sous vide. Après 5 mois, j'ai ouvert toutes les cages et je n'ai trouvé que 2 fruits à jeter. Peut-être étaient-ils déjà moisis à l'intérieur de leur enveloppe opaque quand j'ai fermé le bocal ; en tous cas, ils n'ont pas contaminé leurs voisins. Pour terminer mon témoignage, je précise que la pleine saison des physalis coïncide avec celle des tomates cerises. En juillet-août, mon régal quotidien est orange et rouge : 1/3 de physalis, 2/3 de tomates de même taille, crus naturellement, sur une vinaigrette adoucie et sous une petite pluie d'herbe aromatique que je change tous les jours : basilic à petites feuilles aujourd'hui, jeune sarriette demain, origan blond plus tard, etc.

Isa Marie 27/08/2016 21:15

Merci pour ce témoignage à la fois très complet et très intéressant chère roba.
Cette association avec les tomates cerises donne très envie, votre recette est pleine de fraîcheur et de saveur !
Amitiés d'Isa Marie

Anaïs 24/04/2016 16:20

Super bon et très utilisé dans les restaurants

debauve 30/11/2015 14:00

Je suis contente d'avoir des nouvelles.

AnnickAmiens 05/11/2015 14:06

Une de mes amies m'a conduite vers votre site, ouf ! tous mes amis ont failli avoir une gastro ! je viens de rectifier dans mon article du jour et mis votre lien.
Merci beaucoup de nous apprendre toutes ces choses très utiles.
Bel après-midi
AnnickAmiens

Lisby boisnard 16/07/2014 08:37

´merci pour toutes les informations mais cela ne me parait pas si facile de savoir quand ils sont mûrs, dans le sud où j'habite les sépales sechent très vite pourtant ils peuvent être encore verts à l'intérieur et bien cachés. Les verts sont parfois déjà mous est ce que c'est assez mûrs pour les manger. s'il ne sont pas tout à fait mûrs est ce que c'est toxique dans une confiture.
merci beaucoup pour vos éclaircissements.

jean-Louis 02/04/2014 14:33

Bien, mais finalement on ne sait pas ceux qui sont comestible et ceux qui ne le sont pas.... Il aurait pertinent de l’indiquer dans le tableau... Merci
Merci aussi pour ces explications...

J-L B

Cendrine 21/02/2012 11:32

C'est très intéressant et particulièrement bien expliqué! Je connais aussi une personne qui a confondu les deux et j'avoue que je connaissais pas la différence.
Je trouve que le physalis est une plante magnifique, qui nous invite au rêve et au voyage. Quant au goût de son petit fruit, un ravissement...
Merci beaucoup pour ces précieux conseils. Bises. Cendrine

prici 20/02/2012 19:28

Merci pour ces informations!
Bonne journée, Prici

pierre 20/02/2012 17:05

j'aime bien ce fruit à croquer !!pierre

Brigitte 20/02/2012 16:35

Mais oui, bien sûr! Elémentaire mon cher Waston;)
Bonne soirée Isa. Bises
Brigitte

fabymary POPPINS 20/02/2012 16:12

ouh là là il faut être vigilant, bisous

Flores 20/02/2012 14:53

Merci Isa pour cette précision que je ne connaissais pas.Je me souviens que le jardin de ma grand-mère en était plein.C'est une plante très décorative.Je ne m'étais jamais posé la question quant à
son utilité.Je vais essayer de planter les comestibles dans mon jardin,elles sont si belles.Belle semaine!

Lilas rose 20/02/2012 14:51

Isa,
connais tu le physalis pourpre,très apprécié de certains cuisiniers, il se cuisine. j'en ai cultivé l'an dernier, mais ils sont tombés avant maturité, donc pas goûtés !!

Isa-Marie 22/02/2012 17:18



Oui mais je n'en ai jamais mis dans le jardin...


Vivement le printemps !


Bonne soirée!


Amitiés d'Isa-Marie



Neaira 20/02/2012 14:21

j'en avais dans mon jardin de celle d'ornement ... enfin j'ai été obligé d'en avoir puisque la voisine en avait .. et c'est résistant et envahissant ces bêtes la ! (même si c'est très joli ^^)

poucinette 20/02/2012 14:20

c'est très intéressant !!!!

escargotine 20/02/2012 14:17

J'adore ce petit fruit - il en existe une variété qui est bleue - bon lundi fleuri - biz