Gateau moelleux au Potiron

Publié le par Isa-Marie

L'ennui avec les gâteaux au Potiron, c'est que la plupart du temps ils sont "sticky", un peu collants. Celui-ci est moelleux et juste moelleux...
Il est fourré de fruits secs et parfumé à la fève Tonka, excellent pour accompagner un thé d'automne, pour se remonter le moral météorologique par ce temps pis que maussade... Gateau_T.jpg

Pour un moule carré de 22 cm x 22 cm, il faut : 
300 grammes de chair de Potiron (ici de la Courge Pleine de Naples)
3 oeufs
1 sachet de levure
50 gr de farine complète
50 gr de son d'avoine
50 gr de sucre de canne blond
2 cs de crème soja cuisine Bjorg
1/4 de fève Tonka râpée
70 grammes de fruits secs : raisins, cranberries et pruneaux séchés
Une poignée de graines de courge

Action :
Couper la chair de la courge en carrés et les cuire à la vapeur 20 minutes. Les égoutter dans une passoire et presser légèrement pour ôter le maximum d'eau. Mélanger la farine,  la fève Tonka, le son d'avoine, le sucre et la levure. Retourner presser la chair de courge : on la croyait bien égouttée et il reste finalement de l'eau !
Ajouter au mélange de farine les fruits séchés et les graines de courge, mélanger, puis incorporer les oeufs et la crème. Ajouter la chair de courge et mêler.
Garnir le moule de papier sulfurisé. Verser la préparation et enfourner 30 minutes à 200°. NB : cette recette est valable pour un moule des dimensions données (carré de 22cm x 22 cm = gâteau plat), mais la même préparation pour un moule à cake donnerait sans doute une consistance moins satisfaisante. La chair de courge, très acqueuse, tend toujours à surhumidifier la pâte...
NB : Ce gâteau est encore meilleur le lendemain...
 

Curge_T.jpgJ'ai réalisé cette préparation avec de la chair de Courge Pleine de Naples. Elle ne se trouve pas facilement dans le commerce (celle-ci vient du potager du domaine de Saint-Jean de Beauregard), mais elle fait partie de la famille des courges musquées et on peut la remplacer par une de ses soeurs : la courge musquée de Provence, la sucrine du Berry ou la Butternut...
La courge pleine de Naples présente l'avantage d'être énorme. Lorsqu'on en entame une on peut réaliser une multitude de recettes pendant une belle période... Celle-ci mesurait 65 cm de long et 32 cm de diamètre !
Pour en savoir plus sur la Courge Pleine de Naples, voir sa "fiche d'identité" ici... 

 

 

La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) ! Vous pourrez aussi et surtout recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Doria 04/11/2011 10:41


Et bien ! Après avoir lu tous ces commentaires sur le "franglais", je dois dire que ce gâteau est très surprenant avec un mélange de belles associations comme le potiron et ces fruits séchés. Je
n'ai encore jamais cuisiné le potiron dans un gâteau. Belle idée culinaire !
Bonne journée en ce vendredi,
Bisous, Doria


Annick 04/11/2011 08:11


Bonjour Isa-Marie. Un concentré de vitamines dans ton gâteau, de quoi commencer la journée en pleine forme. Bises & bonne journée.


prici 03/11/2011 21:36


Jamais vue cette courge!!! Ton gâteau a l'air extra! Et dans ton jardin, tu en as eu beaucoup des courges cette année?
Bonne soirée, Prici


palaisdeslys 03/11/2011 19:56


Moi j'aime bien les gâteaux à la courge (potiron, potimarron, citrouille...), ils sont digestes et si tu dis que celui-là n'est pas sticky, alors, c'est parfait! Bises.


melayers.evelyne 03/11/2011 19:12


Un gâteau bien gourmand je prendrais bien une part bisous


Brigitte 03/11/2011 19:09


IL devait effectivement être bien bon;)
Belle soirée Isa-Marie.
Bises
Brigitte


herve 03/11/2011 19:06


bien que trés bec sucré si je te disais que je n'y ai jamais gouté !!
merci pour ce beau aprtage gourmand
bonne soirée
hervé


Clémence 03/11/2011 18:13


Moi j'aime la texture un peu "collante" mais je goûterais volontiers le tien...


Gut 03/11/2011 15:56


Coucou Isa, me voici revenue !!! je vois que tu n'as pas perdu la main pendant mon absence !!! Que de bonnes choses encore sur Grelinette, il suffit de voir ce beau gâteau. Nous allons reprendre
nos petites habitudes. J'ai un peu déconnecté je dois dire. Je sais que ça va vite revenir, il suffit que je passe voir les blogs de mes petites amies et je vais vite trouver l'inspiration. A très
bientôt donc ma chère Isabelle. Je t'embrasse


Isa-Marie 03/11/2011 17:28



Coucou chère Claudine !
Comme ca me fait plaisir de te retrouver à nouveau ! Tu m'as manqué !
Tu vas avoir plein de choses à raconter : tant mieux !
J'espère que tu vas bien
Bises et à très vite
Isa-Marie



kola 03/11/2011 15:22


Bonjour Isa-Marie,
Quelle belle joute que voilà... vrai que le "franglais" n'est pas ce qui peut révèler la langue française et ses jouissances littéraires, vrai que tout mélanger et n'écrire que de l'approximatif
n'est pas vraiment superbe, vrai aussi que tu sais faire les pirouettes les meilleures et que tu retombes sur tes pieds tout en admettant être d'accord et te souvenir de ces bons conseils, encore
et enfin vrai que ce gâteau au potiron est fabuleux, bravo sur toute la ligne.... belle fin de journée, gros bisous
Jacqueline


kola 03/11/2011 13:59


Bonjour Isa-Marie,
Belle joute entre vous deux pour mon plus grand bonheur ayant également un avis tout aussi fort sur le "franglais"... je note tout de même que tu fais merveilleusement la "galipette" pour te
retrouver dans l'exactitude de tes écrits, cela m'a bien amusé !! bravo !
Superbe également que ce gâteau tout en savoureuse et délicieuse gourmandise parfaitement réussi !! très belle recette ! je te souhaite une excellente journée, bisous
Jacqueline


Valérie ( Franche-Comté ) 03/11/2011 12:21


OLALA quelle belle prise !! impressionnant …
Je te souhaite un beau jeudi
Valérie


Isa-Marie 03/11/2011 17:29



Oui c'est vrai qu'il est superbe ! Je devrais écrire "était", car il n'en reste presque plus, mais j'en ai plein d'autres tout aussi étonnants !
Bises et à tout bientôt 



le gars astronomique 03/11/2011 12:20


Moi aussi je suis collant, mais je dois être moins appétissant en tout cas . . .
Ciaoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo


kitchenette 03/11/2011 11:29


Un gâteau idéal aussi pour le petit déjeuner avec ces produits complets et ces fruits secs : parfait pour affronter les journées toutes grises !! Bisousss
kiki


Toque et Popote 03/11/2011 11:14


Superbe courge!
Très belle recette!
C'est drôle, hier j'ai réalisé des petit moelleux à la citrouille...bientôt sur mon blog!
Biz
Myriam


Isa-Marie 03/11/2011 17:30



Je vais venir voir alors !



mamina 03/11/2011 11:01


C'est vrai qu'il n'a pas l'air sticky du tout...


jean-charles Rolin 03/11/2011 10:45


chère madame
N'étant déjà pas très favorable à l'emploi du "franglais ", cela m'agace un peu plus quand on ne respecte pas l'orthographe originelle : en anglais , collant s'écrit " sticky" .C'est d'autant plus
dommageable que le terme anglais, dans ce cas , n'apporte rien de plus précis .Je vous signale , en passant , que "cranberry" se dit "canneberge" , en français , ce qui est tout aussi joli , et
moins maltraitable phonétiquement ! ( cf les horribles publicités de ce produit ! le" cranneberri" franchouillard ) .J'apprécie cependant toujours autant vos recettes , même si je déplore qu'elles
soient parfois trop sensibles , dans leur rédaction , aux sirénes de la " branchitude" !


Isa-Marie 03/11/2011 11:36



Bonjour Jean-Charles,
Merci pour votre fidélité et aussi pour vos commentaires lorsque vous êtes en désaccord avec ce que j'écris : c'est alors l'occasion de se faire un amical coucou !
Vous avez parfaitement raison à propos de l'orthographe de "sticky" et c'était une erreur de ma part, que j'ai corrigée.  
Et j'avoue être passablement choquée moi aussi à la lecture de textes qui utilisent le "franglais". J'ai une agrégation de Lettres, j'ai appris le grec et le latin, et la langue française me
semble si belle et subtile qu'elle ne mérite pas d'être malmenée.
Il m'arrive cependant d'utiliser des mots (et même de faire appel à des concepts) qui font partie du français courant. C'est ainsi qu'évolue une langue, que le latin vulgaire a supplanté le latin
classique avant d'être délaissé au profit de l'ancien français... La langue est en mouvance perpétuelle. Mais je fais (malgré le mauvais exemple de l'article d'aujourd'hui) partie de ceux qui
freinent des quatre fers pour éviter l'envahissement de notre langue si noble par les textes laxistes des journalistes, des publicitaires, et des personnes peu exigeantes.  
J'espère que l'atmosphère de mon blog en témoigne bien...
C'est donc avec plaisir que je continuerai de lire vos remarques (et d'en tenir compte) si je déroge et que vous êtes toujours là pour me remettre dans le droit chemin linguistique...
Ceci dit il peut arriver que, d'humeur primesautière, je décrète l'espace d'un instant que "cranberry" "sonne" mieux que "canneberge" et que "sticky" exprime davantage à mon sens le côté
désagréablement collant d'un gâteau exécuté de façon désastreuse...
Merci de continuer d'être vigilent.
Je vous souhaite une excellente journée.
Amitiés d'Isa-Marie
   



poucinette 03/11/2011 10:28


miammmmm :)