Paris des Chefs 2012 : Pari tenu !

Publié le par Isa-Marie

Quel creuset d'idées, de découvertes, de création ! La quatrième édition du Paris des Chefs, qui conjugue cuisine et inspiration, gourmandise et talent, a été foisonnante. 
Les chefs sont venus des quatre coins du monde pour présenter leur savoir-faire et leurs innovations. Lorsque les cuisiniers s'associent en duos aux créateurs et artisans (architectes, photographes, designers, peintres, musiciens...) l'ébullition est formidablement fertile...
Salle_T-copie-1.jpg

La cuisine est un art qui avance, qui progresse, repousse les limites. L'alchimie qui s'est opérée durant trois jours a été riche de créations, d'idées, de concepts. On s'y est régalés à chaque duo, j'ai été souvent surprise, parfois choquée, mais on ne progresse pas sans bouleversements. Durant les prochains posts je vais vous faire partager mes impressions et quelques photos, il s'agira de vues parcellaires, le show a été si riche... CB_T.jpgPour vous mettre en appétit, disons que je vous parlerai de mon trio préféré : Anne-Sophie Pic / Carole Bouquet (qui n'est pas qu'actrice, elle est vigneronne aussi) / Julie Andrieu (si complice). Mais j'ai aussi été complètement séduite par le grand Fulvio Pierangelini en duo avec Massimiliano Fuksas : deux italiens de talent, comment ne pas être sous le charme ?
J'ai aussi été interloquée par cette silhouette sexy, apparue au fond de la scène dans un style très "poupoupydoo". A bien y regarder il s'agissait de Frédérick e. Grasser-Hermé habillée d'une robe fourreau de... crépine de porc ladygaguesque improbable, tentant d'approcher Rita Hayworth sur Put the blame on Mame. Beurk et oups. Crepine_T.jpgSon compagnon de scène François Berléan a été grandiose pour donner de la crédibilité à la performance, en rattrapage aux chippendales perdreaux-du-jour et leur séance de strip-tease... 
Mais on est allés plus loin encore : j'ai du réprimer des hauts-le-coeur à la vue d'un coeur de cheval. C'est énorme, un coeur de cheval. Il a été cuisiné sous nos yeux. Et le chef l'a transformé en mets délectable. De même que cette petite cervelle de cerf, extirpée de sa boîte craniène en direct et mitonnée ensuite. Âmes sensibles changez de blog. En même temps je pense que si nous savions tout ce qui se passe avant l'arrivée de l'entrecôte dans notre assiette peut-être serions nous tous végétariens. Carcasse_T.jpgBien d'autres surprises encore, mais la plus belle, celle qui m'a émue, a été la transcription musicale de saveurs et d'impressions gustatives, je vous raconte cela tout bientôt...

 

Récapitulatif des articles Paris des Chefs :

 

2012 Humer l'atmosphère
2012 Duo Anne-Sophie Pic Carole Bouquet
2012 Duo Fulvio Pierangelini Massililiano Fuksas
2011 Thierry Marx
2011 Arnaud Daguin
2011 Mauro Colagreco

 

La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) ! Vous pourrez aussi et surtout recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière... 

Publié dans Salons et événements

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

windows live support phone number 05/06/2014 14:25

I am really surprised with this demonstration of cooking. But the sight of taking that horse heart and brain of deer was a little unfair. Even though i am a non-vegetarian it was quite hard for me.. Well it is just a dish right??

Vanille 25/01/2012 14:54

C'est ce premier trio qui avait attiré mon attention. Après j'aurais bien aimé voir celui avec Alléno et Moatti. Dommage, je rentrais dans ma province quand cela a commencé, l'année prochaine
peut-être.

Isa-Marie 25/01/2012 18:13



Ecoute tu n'as rien loupé. Ca partait bien mais j'ai été assez décue...


Amitiés d'Isa-Marie



Brigitte 25/01/2012 12:42

J'adore Carole Bouquet;)
Tu as passé un bien beau moment mais j'aurais quitté la salle ou je me serais voilée la face à la vue du coeur de cheval et de la cervelle de cerf!
Amitiés,
Brigitte

Isa-Marie 25/01/2012 18:14



C'est ca l'art... il est parvenu à nous convaincre ou presque ( à propos du coeur seulement). La tête ouverte laissée sur le pupitre m'a bien impressionnée et j'y pense encore. J'ai pris une
photo mais je ne crois pas que je la mettrai sur le blog.


Amitiés d'Isa-Marie



Cendrine 25/01/2012 12:03

Et bien, l'ambiance a dû être fabuleuse et très spéciale! Ce que tu relates me fait penser à ces tableaux du XVIIe siècle flamands où la nourriture est mise en scène et où on navigue entre
fascination et écoeurement. Il y a un côté ogresque, vorace et sensuel dans tes descriptions. Tu as dû passer un moment inoubliable. Amitiés. Cendrine

Isa-Marie 25/01/2012 18:15



Oui tu as raison c'est un peu cette atmosphère là !


Amitiés d'Isa-Marie



Annick 25/01/2012 11:58

Bonjour Isa-Marie. Merci de nous faire partager ces délicieux moments. Je te souhaite une bonne journée. Bises.

kola 25/01/2012 11:19

Bonjour Isa-Marie,
Toujours prête à partager les meilleurs moments culinaires... un article qui me plaît beaucoup, j'imagine la rencontre de ces chefs fabuleux, un souvenir des plus gourmands et une découverte
gastronomiquement extraordinaire... j'attends la suite avec beaucoup d'impatience... à noter que le "vin" de C. Bouquet est absolument excellent mais difficile à trouver... dommage !!
Je te souhaite une excellente journée, bisous
Jacqueline

Christelle Voyage-Culinaire 25/01/2012 09:52

Oulala Isa-Marie tu as du passer un très bon moment mais comme toi, je pense que mon coeur aurait été bouleversé à la vue du coeur de cheval ou de la cervelle. Passe une très belle journée et merci
pour le partage Bisous

manue 25/01/2012 09:30

le trio de filles (Pic/ bouquet/ andrieu) m'aurait surement beaucoup plu aussi;)
bises

Un Chef dans ta Cuisine !!! 25/01/2012 09:21

j'attends la suite avec impatience
Bizzzz'z
Thierry

Gut 25/01/2012 09:06

J'ai hâte de connaître la suite ! j'ai l'impression que ça promet ! à plus chère Isabelle Gros bisous

fabienne 25/01/2012 09:04

Expérience mouvementée! Moi qui mange peu de viande et suis en effet à 2 doigts d'être végétarienne (en tout cas je préfère manger moins de viande mais de meilleure qualité, je ne peux par exemple
pas dissocier les rayons des hypers de la souffrance des porcs et poulets élevés en batterie..., je suis un peu hors sujet, là il ne s'agissait pas de ce genre de produits j'imagine !)
Mais des rencontres intéressants incontestablement, merci Isabelle de nous les faire partager ! Bonne journée, amicalement, fabienne.

michelle 25/01/2012 08:51

surprise par cette démonstration en fourreau de crépine mais cela restera un bon moment de cette journée de lundi du paris des chefs. bonne journée