Primeur de l'Ile de Noirmoutier en Croûte de Sel

Publié le par Isa-Marie

Cette recette sous son titre plus exact "Primeur de l'Ile de Noirmoutier en croûte de sel, côte d'agneau au beurre d'Algues", est une création du Centre Culinaire Contemporain.
Elle nous a été présentée par Alexandra Beauvais sur le site même de la Coopérative Agricole de Noirmoutier hier, en plein air, et nous avons joué les Top chef en cuisinant dehors, avec l'air salin, le soleil (on a retrouvé le soleil : il est sur l'Ile de Noirmoutier !) Trio.jpget toutes les équipes qui travaillent autour de ce petit joyau de l'Ile qu'est la Bonnotte (Photo : Pascale Pla).
 

Il y avait aussi les autres primeurs de Noirmoutier, leur saveur est unique et si vous les trouvez sur les étals laissez vous tenter !
La recette originale a été légèrement transformée pour l'occasion : nous avons donc cuisiné les pommes de terre avec le gros sel et du romarin, tout simplement.
C'est une recette très simple mais bluffante et vraiment savoureuse. L'osmose entre le sel de Noirmoutier et le romarin se fait toute seule et au sortir du four il ne reste plus qu'à "casser la croûte" pour récupérer les pommes de terre qui sont autant de pépites de saveur...
La peau est légèrement dorée, et la chair gorgée de parfums terre mer à agrémenter de beurre salé... c'est tout...
Les recettes les plus simples sont parfois les plus spectaculaires aussi !
Après cuisson on garde le sel dans un bocal en verre, pour recommencer ensuite. 

 

SelT.jpgPour 4 il faut :
1 kg de pommes de terre de l'Ile de Noirmoutier
2 kg de gros sel gris
Une dizaine de plumets de Romarin

 

Action :
Préchauffer le four à 200°. Garnir la plaque du four d'une feuille de papier sulfurisé. Verser la moitié du gros sel et répartir le romarin. Disposer les pommes de terre avec leur peau. Il vaut mieux que toutes les pommes de terre aient à peu près le même calibre pour que la cuisson se fasse uniformément. Les recouvrir du gros sel restant. Enfourner 40 minutes.
Sortir du four et "casser la croûte" de sel sans se brûler. Piocher directement dans le plat en ajoutant un peu de beurre dans chaque pomme de terre (on l'incise légèrement comme on faisait avec les radis lorsqu'on était petits) avant de la déguster !

 ChenalT.jpg

Je viens de passer deux journées merveilleuses à Noirmoutier à la découverte de la Pomme de terre Primeur et de la célèbre Bonnotte. J'ai appris beaucoup de choses, on ne soupçonne pas tout ce qu'il se passe en amont de l'étal où on achète la primeur... Chenal2T.jpgJe vous en parle tout bientôt. Les prochains articles sur le sujet auront des parfums d'iode insulaire... L'Ile de Noirmoutier est superbe et on comprend mieux que la Primeur soit si savoureuse...

 

Voir aussi l'article de Pascale sur le sujet... C'est moi qui l'ai fait !

 

Coopérative Agricole de l'Ile de Noirmoutier www.laprimeurdeliledenoirmoutier.com

 

Centre culinaire contemporain : www.centreculinaire.com

 

La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) en cochant "notification de publication d'articles". Vous pourrez ainsi recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière...

Publié dans Noirmoutier

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

very easy kitchen 03/06/2013 17:17

comme tous les ans, je les achete chez Monoprix. Monoprix s'engage à acheter une partie de la production. et je suis fidèle à ma boite de 2 kgs de pommes de terre. les premières de l'année

@nnie 25/05/2013 08:58

j'en ai justement acheté ! mais je n'ai pas assez de gros sel pour les cuire ainsi
je les fais tout simplement en cocotte fonte avec beurre et gros sel marin

Nuage de Lait 24/05/2013 23:05

Simple certes, mais délicieux!
bonne soirée
bises
jojo

Meline 24/05/2013 16:53

Je sais que c'est stupide mais n'aimant pas le sel, cuire un aliment en croûte de sel ne m'est pas possible... même si au final il n'est pas plus salé qu'il le faudrait, je dois me faire violence
pour accepter cette vérité... et j'avoue avoir du mal...
Excellente soirée, bise
Jacqueline

Cali 24/05/2013 14:15

Une fois de plus, la simplicité et la gourmandise vont de paire ..... ce plat me séduit ;-)

mayalen 24/05/2013 13:51

tu as bien raison, en cuisine comme ailleurs, la simplicité est un atout! et ces bonnottes sont très tentantes!
en voyant tes photos, j'ai senti comme un vent marin , et ce soleil! dure vie que celle de bloggeuse...

regine 24/05/2013 11:54

hum excelente recette ! merci