Tarte automnale Charentaise (flambée au Cognac)

Publié le par Isa-Marie

Nous venons de récolter les pommes du jardin (sur la photo vous pouvez apercevoir un cueille fruit en zinc un peu rétro "d'apparat", celui que nous utilisons est plus moderne et pratique, avec une grande perche pour atteindre les fruits hauts). Une belle quinzaine de kilos, à trier : les plus belles, que nous allons garder dans le "fruitier" (au grenier, elles pourront patienter plusieurs mois, je les vérifierai régulièrement), les "moyennes" sont celles qui sont sont un peu abîmées, à garder dans le cellier près de la cuisine et à utiliser rapidement mais sans empressement, et enfin les pommes tombées lors de la cueillette, qui se sont fendues, ou qui sont "habitées". Celles-ci, belles mais à cuisiner d'urgence, vont donner tartes et compotes dans les semaines qui viennent. Nous en déposons une partie dans les bois car les biches et autres animaux en font leur affaire. Nous en laissons aussi quelques unes à terre dans le jardin pour les merles, qui s'en régalent.PommesT.jpg

Pour l'heure, c'est nous qui nous régalons d'une tarte automnale Charentaise très parfumée : elle est flambée au Cognac, je veux parler de mon Cognac préféré, celui de l'Ile de Ré. C'est mon préféré pour des raisons affectives, parce que j'adore ce petit bijou d'Ile de Ré, mais aussi pour ses saveurs aux parfums de fruits et d'amandes. En ce moment sur l'Ile les vendanges ont commencé et je vous en reparlerai très bientôt.Aout-2010-0009OkT.jpg

Pour une tarte rectangulaire délicieuse il faut :
Une pâte brisée (maison ici)
Sept pommes du jardin 
Deux cuillers à soupe de poudre d'amande
Trois cuillers à soupe de sucre de canne blond
Un peu de fève Tonka râpée
Un demi verre de Cognac de l'Ile de RéCognacT.jpgAction :
Préparer une petite compote en faisant cuire dans un fond d'eau trois pommes pelées et coupées en dés. Stopper la cuisson lorsqu'elles sont fondues en purée. Mélanger à la poudre d'amandes et à deux cuillerées à soupe de sucre. 
Recouvrir le fond du moule à tarte de papier sulfurisé. Puis foncer le moule avec la pâte Brisée. Étaler la compote de pommes aux amandes sucrée. Râper au dessus la valeur d'un quart de fève Tonka. Puis éplucher les pommes et les couper en quatre. Ôter les pépins et couper les quartiers en fines tranches. Les disposer sur la tarte déjà garnie de compote. Utiliser les petits morceaux de pomme qui restent en surplus des tranches en les disposant de chaque côté. Saupoudrer du reste de sucre et passer au four 30 minutes à 180°. Puis avant de servir chauffer le cognac dans une casserole. Le flamber (en prenant soin d'éteindre la hotte) avec une allumette et verser sur la tarte devant les invités. Le côté théâtral de la manip remporte toujours des compliments, décuplés lorsque la tarte est dégustée...
JMG_4373T.jpg

Juste avant le cognac...Après tout a été très vite
et je n'ai plus pensé à prendre de photos...logo VIGNERONS ILE DE RE (2)
La tarte a été intégralement terminée en une seule fois !

 

La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) ! Vous pourrez aussi et surtout recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

cecile 12/10/2010 20:11


je comprends qu'il n'en restait pas ! lol !
bises


perline67 05/10/2010 16:00


merci beaucoup Isa-Marie!!!! et merci pour ta visite sur mon blog !bises


perline67 05/10/2010 15:48


je découvre ton blog , il est merveilleux , je m'abonne!!! je trouve toutes les tartes vraiment très jolies!!! j'adore ! peux-tu me dire où je pourrais acheter un moule à tarte carrée???


Isa-Marie 05/10/2010 15:56



Merci pour ta gentillesse. On trouve ce moule chez "du bruit dans la cuisine" et "kitchen bazaar" je crois. Et, beaucoup moins cher, à Métro (magasin de gros pour restaurateurs). Tu as raison il
a une forme sympa...


Amicalement.


Isa-Marie



Pilow Kitchen 19/09/2010 16:09


J'en prends volontiers une belle part, elle est superbe ! Bises et bon dimanche !


Séverine Lustucrubleu 17/09/2010 12:03


Purée elle est très belle!! Ta bien bossé!


lolo 17/09/2010 09:09


quelle jolie tarte!!! avec ces jolies et bonnes pommes un doux régal! bisous!


sylvie 17/09/2010 08:41


C'est une superbe idée bravo à toi !


MhIBrigitte 17/09/2010 00:27


Une bien belle tarte très appétissante malheureusement pas pour moi qui ,ne supporte pas l'alcool!


ansophil 16/09/2010 22:29


miam!! quelle tarte festive enchantée par les saveurs du cognac....bizz et bonne soirée
à très vite


56oceane 16/09/2010 22:01


Elles me font trop craquer tes tartes!!! je ne vais pas pouvoir m'empêcher de la faire... celle là aussi...!!!
56oceane


Océane 16/09/2010 21:07


une belle tarte aux pommes


christèle 16/09/2010 21:05


hummmmm quelle bonne idée flambée au cognac
une tarte qui devait être délicieuse , pommes du jardin et alcool
un régal!!!!
bonne soirée


clquipopotte 16/09/2010 20:54


Tu seras obligée de la refaire pour nous la montrer flambée ... Si t'es obligée , moi je me dévoue pour y goûter !
Bonne soirée ...
CLquipopotte♥♥♥


laurence 16/09/2010 18:41


Tu m'étonnes qu'elle a été vite langée ta tarte !


mitokola 16/09/2010 17:24


Coucou Isa-Marie
Et voilà encore une recette très élaborée tout en restant simple et gourmande, une merveilleuse idée d'automne et savoureuse à souhait, une très belle soirée mon amie, gros bisous
Mitokola


nadine 16/09/2010 17:20


attention ma fourchette arrive


babouchka 16/09/2010 15:40


Une superbe tarte, et avec les fruits du jardin, quel délice!!


prici 16/09/2010 15:23


Magnifique tarte, en plus flambée, elle doit être délicieuse!! Tu as de la chance 'avoir toutes ces pommes!! Ton jardin doit être immanse!


recettedumonde 16/09/2010 14:32


Coucou Isa Marie , j'attends ta recettes avec impatience ! mille bisous


Isa-Marie 16/09/2010 14:00


@ Cricri et à Lou : nous avons un petit verger. Un gros pommier, deux cerisiers qui ont donné 35 kilos de cerises cet été, un poirier, un mirabellier, un quetshier (je ne sais pas si le nom existe)
encore jeune, un figuier encore jeune donc sept fruitiers.
Les seuls traitements que je leur donne sont des puvérisations de bouillie bordelaise à l'automne et au printemps avant le débourrement des bourgeons, et surtout je ne laisse à terre aucun fruit en
décomposition et aucune feuille abimée à l'automne. Cela peut paraitre maniaque mais cela stoppe tout cycle de propagation de maladies que d'ôter les fruits ou feuilles abimés. Enfin au printemps
on fait une petite taille pour éviter que les branches ne se croisent dans le plumeau des arbres pour que les fruits ne soient pas à l'ombre en saison et que l'air circule bien... C'est souvent
cela le jardinage : peu de gestes mais faits au bon moment et bien ciblés. Merci pour vos gentils commentaires !
Amitiés d'Isa-Marie