Terrine de Lapin au Cognac, Light

Publié le par Isa-Marie

La terrine est pour moi le plat convivial par excellence. C'est un plaisir de la préparer, lorsqu'elle est faite elle permet de recevoir en étant disponible pour ses convives, elle véhicule un petit côté terroir, et avouons le, elle est délicieuse...

Côté terroir : j'y ai déjà fait allusion dans un autre billet, ma grand-mère était solognote. Et préparait de merveilleuses terrines. Régaler de grandes tablées lui était très coutumier. Après les grandes parties de chasse tout le monde se réunissait autour de plats plantureux pour des gueuletons qui n'en finissaient pas. Bien sûr le gibier à poils comme à plumes était la vedette des préparations. D'ailleurs je me souviens que cela me déplaisait beaucoup car on devait manger du bout des dents pour traquer les plombs qui restaient toujours où on ne s'y attendait pas. Lorsqu'on a l'habitude d'avoir du colvert ou du faisan dans son panier, on en connaît le goût et on peut se permettre toutes les recettes pour l'accommoder. C'était le cas à l'époque. Aujourd'hui, j'ai préparé cette terrine avec un simple lapin du commerce et si j'avais la chance de pouvoir cuisiner un vrai lièvre ce serait de la façon la plus simple qui soit pour que le goût particulier soit mis en valeur. Cette terrine est un peu une "petite madeleine" de ces temps oubliés (euh je ne suis pas si vieille, attention hein !) et le jeu est de s'approcher au mieux des saveurs des terrines du pays de la chasse et de la braconne...

  

Terrine4Oui.JPG

 

Cette terrine, je l'ai revisitée pour qu'elle ne soit pas grasse. Je ne suis pas trop adepte des préparations qui au bout du compte encrassent l'organisme. La saveur d'accord, mais avec discernement. Elle ne contient donc ni couenne, ni gras de porc, ni même crépine. et quelques astuces permettent de la rendre savoureuse tout de même et parfaitement liée. Vous me suivez ? On y va !

 

Terrine2

 

Pour cette terrine de 12 x 18 cm il faut :

500 gr de viande de lapin c'est à dire un lapin désossé moins les deux cuisses, que j'ai utilisées pour une autre recette  (Un lapin pour deux préparations, sympa non ?)
100 gr d'échine de porc (la viande, pas le gras)
1 oeuf
100 gr de pain
2 cuillers à soupe de lait de soja
1 cuiller à soupe de cognac
2 pincées de sel
1 pincée de poivre du moulin
Thym : les feuilles de trois branches
Les feuilles de 3 branches d'estragon
1 petit bouquet de ciboulette ciselée
Une mini pincée de noix de muscade râpée
1 échalote ciselée
Une poignée de pistaches décortiquées
Du papier sulfurisé 
 

Action :

Faire tremper le pain dans le lait additionné de cognac. Dégraisser le morceau d'échine. Couper la viande (lapin et échine de porc) au couteau : en dés de 2 cm et d'1 cm de côté environ. Joindre le foie et les rognons du lapin. Prélever environ 1/4 de la viande et la mixer avec le pain détrempé et l'oeuf. Assaisonner. Mélanger la viande coupée au couteau et la viande mixée avec le pain et l'oeuf. Ajouter le thym, la muscade, l'échalote et la ciboulette.

A ce stade on peut tester l'assaisonnement : prélever un peu de la préparation et la cuire dans une poêle chaude : cela donne une idée du résultat final. Réajuster si besoin.

Tapisser le moule de papier sulfurisé. Cela permet de démouler la terrine sans ajout de couenne de porc ou de crépine. Verser l'appareil de viande par couches, entre lesquelles on intercale des pistaches. Terminer en saupoudrant la terrine de poivre, de thym et de pistaches concassées.

Placer au bain-marie dans le four préchauffé à 220° et cuire 4O minutes. Vérifier la cuisson à la lame de couteau (qui doit ressortir sèche lorsqu'on la plonge dans la terrine).

Oter du four et laisser refroidir. Lorsque la terrine est froide, la coiffer du couvercle et fermer avec un élastique. Mettre au fridge 24 heures.

Démouler pour servir et couper les tranches.

Offrir avec un pain de campagne savoureux et des cornichons croquants. En toute convivialité !
NB : cette terrine a déjà été en vedette sur Grelinette et Cassolettes. C'est parce que c'est une de mes recettes fétiches que je la publie à nouveau. Et aussi parce que je suis aux antipodes en Australie pour le moment et je ne peux pas cuisine : je participe à un Congrès ! Mais je compte sur vous pour continuer de venir me faire des coucous sur Grelinette et Cassolettes : je vois tout !

 

Avez vous participé au jeu de la recette ? cela se passe sur le site des moules de bouchot, de votre côté vous jouez pour gagner une tablette tactile Samsung plutôt chouette, et si vous votez pour ma recette je gagnerai peut-être un week-end en relais et chateau (je n'y suis jamais allée, j'en rêve même si la concurrence sera sévère car les autres candidats en lice sont très connus...)... On ne peut jouer qu'une fois mais vous pouvez passer le mot à vos proches, à vos amis... Je compte sur vous ? C'est ici (click) BJ_T.jpg

 

 

   

La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) en cochant "notification de publication d'articles". Vous pourrez ainsi recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière... 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Méline 07/09/2012 20:51

Epurée de tout gras et autres ingrédients qui se révèlent finalement peu utiles à d'excellentes recettes, tu nous offres une merveilleuse idée de terrine gourmande et savoureuse... une habitude
bien ancrée chez toi et c'est tant mieux pour moi qui aime par-dessus tout la légèreté alliée à la saveur... encore bravo !!
Excellent week-end, bisous
Méline

Valérie (Franche-Comté) 02/09/2012 22:07

Je m'inquiète toujours, sans nouvelle depuis un bon moment
Rassure nous
Bonne soirée
Valérie

lou 01/09/2012 16:48

extra cette terrine!! Bon weekend, bises
Lou

m-bellane 01/09/2012 08:14

cela me tente d'en faire une********

Cendrine 01/09/2012 02:29

Gros bisous Isa-Marie et à très bientôt!
Je pense à toi, je te souhaite d'être en pleine forme.
Cendrine

Gut 30/08/2012 13:48

Comme je te l'ai déjà dit ma chère Isa je n'ai jamais fait de terrine, mon papa les faisait trop bien, mais lorsque je vois celle-ci elle me donnerait bien envie d'en faire car la charcuterie bien
sûr nous n'y avons plus trop droit.... Une terrine diétique quelle bonne idée ! Bravo Gros bisous

Gut 30/08/2012 13:45

Comme je te l'ai déjà dit je crois je n'ai jamais réalisée de terrine, mon papa les faisait trop bien !

Cendrine 30/08/2012 00:24

Elle est superbe ta terrine, chère Isa-Marie, même si je ne mange pas de viande, je la trouve très belle!
J'ai beaucoup aimé la référence à tes souvenirs et non, tu n'es pas vieille, franchement!!!
J'espère que tu reviendras vite, je pense bien à toi.
Gros bisous, belle nuit ou journée, avec le décalage horaire, je ne sais plus!
Cendrine

Clémence 29/08/2012 20:30

je n'ai jamais fait de terrine de viande mais ça a l'air extra !

Nicole 29/08/2012 08:45

Une recette simple à ma portée, j'espère que tu passes de bons moments en Australie, j'ai hâte de voir les photos.
Nicole

la poêle qui rit 29/08/2012 08:44

Une belle terrine appétissante...j'imprime de suite !

Michèle 29/08/2012 07:53

J'imagine le régal!!

prici 28/08/2012 21:34

Hum, délicieuse!

Valérie (Franche-Comté) 28/08/2012 18:35

Qu'est ce qu'elle est belle et bien serrée, j'adore, cornichons et pain de campagne en supplément et verre de bon vin
Bises
Je te souhaite une belle soirée

Valérie

Brigitte 28/08/2012 17:33

Excellente cette terrine et j'aime l'idée du papier sulfu qui remplace la couenne;)
A bientôt Isa,
Bises