Crêpes Suzette (mais qui est cette Suzette ?)

Publié le par Isa-Marie

La plupart du temps, les recettes sont entourées d'une aura de légende, où la petite histoire rejoint la grande, pour donner une dimension de trait de génie au plat.
Celle des crêpes Suzettes a trois héros : Le prince de Galles, futur Edouard VII, qui partageait sa table avec une jolie grisette. Un jeune commis impressionné par la tablée royale, qui enflamme les crêpes par mégarde et rebondit en disant que c'est fait exprès et que c'est une recette de sa création. Pour donner du panache à la situation il propose au prince de donner son nom à ces crêpes savoureuses et inconnues jusqu'alors. Le prince, gentleman, propose de leur donner le nom de la jeune femme qui l'accompagne : Suzette.
Suzette a depuis fait perdre la tête à plus d'un, et la raison est affaire de Suzon (pour ceux qui ont pris des cours de rock)...
Revenons en à notre recette : les fines crêpes sont parfumées au curaçao et à l'orange ou à la mandarine avant d'être pliées en quatre et servies brûlantes...Suzette_T.jpg
Pour environ six crêpes :
125 gr de farine de blé T65
25 cl de lait 
20 gr de beurre
3 oeufs
1 cc de sel
1 cs de curaçao
1 cs d'huile d'olive

Pour la sauce Suzette :
4 mandarines ou 2 oranges
50 gr de beurre
1 cs de curaçao
50 gr de sucre en poudre
5 cl de grand marnier

Action :
Faire fondre le beurre doucement. Presser les agrumes et récupérer le jus. Prélever un peu de zestes avec une râpe adaptée (Microplane est la meilleure !). 
Préparer la pâte à crêpes en mettant la farine dans un saladier et en faisant un puits an centre. Y verser le lait peu à peu en mélangeant avec un fouet : mélanger en ramenant peu à peu la farine des bords vers le milieu. Incorporer les oeufs battus en omelette au fur et à mesure, toujours en remuant pour ne pas faire de grumeaux. Ajouter le sel et le beurre fondu, l'huile et l'alcool, sans cesser de remuer. La pâte doit être fluide mais légèrement onctueuse. Couvrir et laisser reposer 2 heures.
Préparer la sauce Suzette : malaxer le beurre avec le jus d'orange, le curaçao et le sucre.  Cuire les crêpes, les plier en quatre et les déposer dans un plat de service. Déposer dessus le beurre parfumé. Faire chauffer la liqueur dans une petite casserole, verser sur les crêpes et flamber. Décorer avec les zestes d'orange. 
NB : j'ai ajouté des quartiers d'orange au moment du service... 

 

Bonne chandeleur !

Nb : cette recette a déjà été publiée sur Grelinette et Cassolettes, mais c'est une de mes préférées alors pour tous les nouveaux abonnés, tant pis, une fois n'est pas coutume, on la met à l'honneur une nouvelle fois...

 

 

La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) ! Vous pourrez aussi et surtout recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière...

Publié dans Recettes : Desserts

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

B
Très belle présentation...les crepes j'en fais toute l'année surtout avec du lait frais normand...et les oeufs de la ferme...mais je vais faire ta recette "suzette". Belle journée..
Répondre
E
Une belle histoire avec Suzette bon lundi fleuri bises
Répondre
N
c'est un grand classique et pourtant je n'en ai jamais mangé! en plus c'est relativement simple à faire alors je n'ai aucune excuse ^^
bises
Répondre
V
Toutes mes félicitations et mes courages pour vous à propos de la réalisation incroyable de ce site qui me semble intéressant et riche d'infos.
Répondre
C
Je ne connaissais pas l'histoire de l'origine de ces crêpes ......... mais chaque fois que j'entends "crêpes Suzette", je me mets à fredonner que j'ai perdu la tête ;-)
Répondre
C
Classique mais ce que c'est bon !
Bises et bonne soirée !
Répondre
B
J'adore les crêpes Suzette mais cette année pas le temps de faire des crêpes! Dommage!
Répondre
F
Quelle belle légende pour un des plus savoureux desserts dont on ne se lasse pas!Il sera sur ma table dès demain
Bon weekend.Amitiés.
Répondre
F
J'ai quelques jours de retard dans la lecture de Grelinette et Cassolettes mais je confirme ces crêpes (que je ne connaissais que de nom) m'ont l'air délicieuses !
J'ai testé ce week-end les crêpes au Brandy Butter (pour celles et ceux qui ne connaissent pas il s'agit d'une spécialité anglaise mélange de beurre, sucre glace et cognac) et je dois dire que ce
n'était pas mauvais du tout !
Répondre
P
Miam, j'en ai fais la semaine dernière, une tuerie ^^
Répondre
M
une belle crèpes et ton article bien reussi bisous
Répondre
P
Hum, j'adore!
Répondre
C
j'arrive pour le gouter demain ! lol
bisous
Répondre
L
ohhh la la trop trop belle t'es crêpes !!!
bizzz
Répondre
N
C'est la recette préférée de mon mari,
le pauvre il est servi avec mes cr^pes wwet ;-)
bises
jojo
Répondre
C
Oh les superbes crêpes! J'ai adoré l'histoire de Suzette, c'est tout charmant et une fois encore, cuisine et séduction font bon ménage! Excellente Chandeleur! Amitiés. Cendrine
Répondre
E
merci pour la recette - les miennes sont en couleur sur mon blog - bon après-midi fleuri - biz
Répondre
D
Ton assiette de crêpes est superbe !!!! Elles sont très parfumées et très tentantes !
Très bonne après-midi en ce jeudi,
Bisous, Doria
Répondre
K
Bonjour Isa-Marie,
Je me suis toujours demandé ce qu'aurait été le succès des recettes où le cuisinier s'est malheureusement trompé et qui se sont révélées par la suite de fabuleux mets... merci beaucoup pour cette
belle histoire de "grisette", qu'auraient été les crêpes "Suzette" si la belle s'était appelée "Marguerite" ou "Aurore" ou n'importe quel autre nom ?... je te souhaite une excellente journée,
bisous
Jacqueline
Répondre
P
belle explication
Répondre