Ladurée salé concept Bar, de l'Autre Côté du Miroir...

Publié le par Isa-Marie

Il est des invitations qui sont magiques et celle ci était féerique ! J'ai été conviée à pénétrer dans les coulisses d'un lieu mythique et exceptionnel, à passer de l'autre côté du miroir et rencontrer un de nos grands chefs parisiens...
Vous vous souvenez il y a quelque temps je vous ai présenté un de mes livres préférés, le paradoxalement glamour et très moderne "Ladurée Salé"...

Cette fois je vous propose de me suivre un cran au dessus, je vais vous raconter ma rencontre avec Michel Lerouet, Chef des Cuisines France et International chez Ladurée..Michel_Lerouet_Chef_des_Cuisines.JPGJe connaissais très bien cette merveilleuse maison des Champs-Elysées, pour avoir travaillé des années jusPyramide de macarons HDte à côté. J'étais alors dans une société de négoce de café et cacaCouvLSo qui traitait d'import-export avec les producteurs et la bourse des marchandises. J'adorais aller faire un Macarons Rouge Madame2break chez Ladurée et savourer son atmosphère feutrée, douce et rassurante  dans un décor Napoléon III  de velours et dorures... J'en ai croqué des macarons !
Mais ce que je ne connaissais pas du tout c'est l'envers du décor, je veux parler des cuisines de ce lieu tout de même si cosy, parfait et cocoon. Car lorsqu'on est chez Ladurée s'il y a une chose à laquelle on ne pense pas, ce sont bien les cuisines ! 
Alors lorsque j'ai reçu cette fabuleuse invitation j'ai commencé à imaginer l'endroit. Je me suis renseignée et j'ai appris qu'il y avait deux cuisines. L'une pour le sucré, l'autre pour le salé, située côté bar. L'heure du rendez vous est arrivée très vite et lorsque j'ai pu enfin serrer la main de Michel Lerouet, Chef des cuisines France et International, j'ai découvert un chef très sympathique et passionné. Il était accompagné d'Aurélie Ganet, qui est chef de la cuisine du Bar Ladurée. C'est là que sont préparées toutes les recettes que vous pouvez retrouver dans le livre Ladurée Salé (et bien d'autres, la carte est souvent renouvelée).  Il s'agit d'une cuisine moderne, créative teintée de bases classiques, à tendance légère. Tous les produits sont de haute qualité. Oeufs bio, Ravioles.jpgtruffes du Périgord, BlinisT.jpggambas d'origine contrôlée... Et c'est complètement impressionnée que je les ai vu préparer les fameux blinis, vous savez ceux qui fondent si délicieusement sous le palais qu'on les dirait immatériels. Et pourtant quelle saveur ! Je vous livre deux secrets : on les prépare avec une farine riche en gluten (qui apporte de l'élasticité à la pâte) et on les cuit au beurre clarifié (ainsi ils restent blonds et dorés)... Puis nous avons confectionné des ravioles aAurelie-ganet.jpg2-chefs.jpgux gambas légères et si goûteuses (un secret ? les ravioles sont d'abord pochées "à l'anglaise" puis saisies à la plancha...). Pour les oeufs brouillés à la truffe je n'ai rien vu, tout a été très vite... Et rapidement, l'heure du "coup" de feu est arrivée et c'est là que l'on a fait la différence. Les chefs étaient parfaitement zens, infiniment professionnels, et cependant toujours hospitaliers et généreux en explications, tandis que la tension montait avec l'abondance de plats préparés. Lorsque nos estomacs ont commencé à crier famine car nous ne sommes pas que de purs esprits, nous avons étés conviés au bar pour déguster tous les plats que nous avions vu confectionner devant nous... Si après la lecture de cet article vous planifiez un breakfast, un déjeuner ou un dîner au calme dans une ambiance trendy, je vous suggère de découvrir le Bar Ladurée Barqui est un endroit magique et hors du temps. Dessiné par l'architecte Roxane Rodriguez, l'atmosphère y est celle du rêve, le lieu est indéniablement un concept. Une lumière tamisée illumine le bar minéral tandis que les fauteuils chrysalide nous enveloppent de leur design arachnéen qui font écho à des vitraux ornés de papillons. L'ambiance est onirique, art déco trendy chic et on s'y sent hors du temps, comme emportés dans une autre dimension... Ladurée, classique comme moderne, c'est toujours un univers de rêve... Côté bar, les plats servis sont légers, pleins de saveur et créatifs. La qualité est à son summum. Le service est parfait, l'accueil chaleureux. Une de nos grandes maisons parisiennes dont nous pouvons être fiers, un lieu exceptionnel... 

 

Le site de Ladurée :  http://www.laduree.fr/
Ladurée  : 75 avenue des Champs Elysées, 75008
Entrée du Bar : 14 rue Lincoln, 75008
 





La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) ! Vous pourrez aussi et surtout recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière... 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

L

Merci de ton lien Isa, je me suis régalée avec ton magnifique billet.
Hélas non, je n'y suis jamais allée et il n'y a aucune boutique ladurée en Bretagne hélas !
J'ai en revanche goûté leurs fameux macarons, ils sont divins.
Très bon week-end, bisous - Lylou


Répondre
S

J'ai aussi adoré ce moment magique.
Et quelle dégustation :-))))
Très beau livre, bien gourmand à avoir dans sa bibliothèque culinaire.


Répondre
O

de bons souvenirs


Répondre
A

magnifique endroit à n'en pas douter! et le livre doit être forcément digne du lieu..à me procurer d'urgence!!


Répondre
V

Des amies bloggeuses viennent de m'offrir ces deux volumes raffinés et précieux, mon coeur balance entre les deux.


Répondre
B

célèbre dans le monde entier !

j'aime quand tu nous fais partager tes "choses"

bizzzzzzz
breeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee


Répondre
A

Bonjour Isa-Marie,
Je te souhaite encore de nombreuses rencontres de ce type. On adore déjà ta série de critiques de livres culinaires, alors une série de rencontres de chefs nous plairait vraiment. À suivre,
j'espère!
Amitiés,
Lou


Répondre
A

Quelle chance tu as !
Merci pour le partage on a l'impression d'y avoir été avec toi !


Répondre
V

Le chef est beau, le menu réjouissant, le lieu feutré et propice aux confidences juste un bémol, trop loin de la gironde. Bien cordialement


Répondre
I


Oui mais toi tu as une chance immense d'être dans une région si belle !


Sinon tu as raison aucune fausse note chez Ladurée !


Amitiés d'Isa-Marie



C

Et bien whouahou!!!! super reportage que voila!!!! merci du partage...


Répondre
I


Merci de ton coucou Carole !


Amitiés d'Isa-Marie



F

quelle cahnce tu as eu d'y entrer et merci de nous faire partager celà, chez toi le partage est une façon de vivre et quand on a la chance de papoter avec toi en dehors on sait que tu es une fille
extra et très humaine merci ma belle


Répondre
I


Merci Faby, tu es trop gentille !


Bises d'Isa



C

Alors là je suis jalouse !!!!
non sans rire tu as vraiment eu de la chance d'avoir une telle invitation
bisous à très bientôt


Répondre
I


Oui c'était formidable !


Bises ma Cricri


Isa-Marie



I

Tu as dû passé une magnifique journée, merci de nous la partager.
Bonne soirée.


Répondre
B

Tu as été gâtée de pouvoir serrer la main d'un "grand" et de le voir à l'oeuvre!
Quel cadeau!!!
Des techniques hors du commun, des "trucs" qui rendent les plats si plaisants à l'oeil et extraordinaires en bouche...
Tu me rends jalouse;)
Tu as passé une journée inoubliable!


Répondre
C

Je découvre ton blog, très bien fait!!!


Répondre
M

des blinis sans sarrasin?
tenter de rajouter du gluten dans la farine ordinaire, la prochaine fois....
J'aime beaucoup la photo du bar, surtout les sièges
tu en as de la veine d'être invitée en de tels lieux


Répondre
M

Superbe , j' avais vu une émission à la télé avec la déco qu' il a faite chez lui , un régal pour les yeux suivie bien sûr par les recette un autre régal mais du désir celui-là ha ha ha .

Merci à toi pour ce bel article très réussit et goûteux .

Bisous marseillais .
RENEE (mamiekéké).


Répondre
P

Coucou Isa-Marie,
Félicitations pour ce splendide article.
Ladurée, la grandeur, le prestige...
Tu assisté à un cours de cuisine et pâtisserie ou bien tu y étais en tant que reporter de la grande gastronomie française ?
En tous les cas mille bravos.
Bises,
Patricia


Répondre
G

Merci de nous emmener dans les coulisses de ladurée, je crois que je vais demander à mon chéri de m'y inviter pour la Saint-Valentin.
Merci pour le partage.


Répondre
P

Oh la la mais ça avait l'air magique, un autre monde en soi, je comprends mieux l'envie de macaron que tu m'as décrite hier! CA me donne trop envie! Bon dimanche.


Répondre