Pintade Fermière façon Blanquette, à la Sarriette

Publié le par Isa-Marie

La blanquette fait partie de ces plats rassurants qui nous réchauffent pendant l'hiver. Et l'hiver, on est en train d'y entrer avec la tempête qui travers la France en ce moment...
Dans ce plat la viande est parfaitement moelleuse, la sauce onctueuse, teintée de saveur de sarriette, et au dernier moment quelques grains de raisin muscat épépinés viennent apporter du peps à l'ensemble.
J'ai servi cette blanquette avec du petit épeautre. Nb : s'il en reste, elle est encore meilleure le lendemain !

Pintade Fermière façon Blanquette, à la Sarriette

Pour environ six personnes il faut :
Une belle pintade fermière
500 gr de champignons de Paris
4 carottes
Une petite grappe de raisin muscat
3 échalotes
2 cs de farine T65
33 cl de crème fraîche (ici de la crème de soja)
Deux feuilles de laurier
Un petit bouquet de thym
un petit bouquet de sarriette
Un jaune d'oeuf
Un filet d'huile d'olive bio de première pression à froid
Sel et poivre du moulin

Action :
Découper la pintade en morceaux. Les faire revenir dans l'huile d'olive. Ajouter les échalotes émincées, le thym, le laurier, la sarriette, les carottes coupées en sifflet, les champignons de Paris coupés en quatre, assaisonner. Couvrir à hauteur et laisser cuire 25 à 30 minutes.
Au bout de 25 minutes, prélever le jus de cuisson, ôter les herbes aromatiques.
Dans une casserole faire chauffer un filet d'huile d'olive. Verser la farine et la délayer. Arroser de jus de cuisson au fur et à mesure à l'aide d'une louche, et en remuant au fouet pour ne pas faire de grumeaux. Lorsque la consistance et la quantité sont atteintes (à votre appréciation), stopper le feu. Ajouter la crème. Dans un petit ramequin délayer le jaune d'oeuf avec un peu de sauce épaisse. Puis verser le contenu du ramequin dans la sauce. Rectifier l'assaisonnement et verser la sauce dans la cocotte, avec la pintade. Laisser cuire encore quelques minutes à feu doux.
NB : J'ai fait revenir quelques grains de raisin muscat qui ont apporté un peu de peps au plat.    

 

La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) ! Vous pourrez aussi et surtout recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière...  

Publié dans Recettes : les viandes

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

N
Une bien belle casolette comme je les aime de quoi se réchauffer avec cette fraicheur de ce matin!
Répondre
@
recette à retenir, merci
tu dis "couvrir à hauteur" : avec quoi ?
bouillon de volaille ?
Répondre
M
Bonjour Isa-Marie,
Suis d'accord pour n'apprécier ce genre de plat que le lendemain... il faut le temps à toutes les saveurs et tous les parfums de se diffuser longuement... ta blanquette de pintade est juste
sublime... bravo et merci à toi, l'idée de ces petits grains de raisin ajoutés au dernier moment... excellente idée !
très belle fin de journée de lundi, bise amicale
Jacqueline
Répondre
N
Elle a l'air bien bonne en tout cas ! ce sont des plats qui font rêver l’hiver ça ! une bonne sauce et on s'imagine déjà en famille le dimanche midi bien au chaud pendant qu'il neige dehors ! (oui
j'ai une imagination débordante ^^)
Répondre
A
ca me plait beaucoup cette recette j'adore la pintade mais je suis a cour d'idée je note la tienne
Répondre
F
les photos sont chouettes va falloir gouter maintenant !
Répondre
B
la blanquette fait partie des plats que je préfère, j'aime bcp ta version avec la pintade !! bisous
Répondre
B
je fais cette recette sans carottes. C'est délicieux.
Bonne journée venteuse à souhait
Répondre
R
tres bonne "revisite" j'ai hate de la faire !
Répondre