Lapin confit au Romarin

Publié le par Isa-Marie

Voilà une recette savoureuse et pourtant très facile. En fait je vous l'ai déjà présentée cet hiver sous l'appellation "Cuisson idéale pour un Lapin Fermier Moelleux" ici (clic). Du lapin fermier moelleux au confit il n'y a qu'un temps de cuisson rallongé. Le principe est le même, pour obtenir une viande fondante, qui délivre une texture suave et une saveur délicieuse. Une fois la bonne cuisson obtenue, on bénéficie d'un large panel d'utilisations. On peut déguster ce lapin tel quel, et je vous garantis qu'il ne fait pas long feu. Ou encore on l'effiloche pour affiner la préparationcomme ici, avec des tagliatelles fraîches.JMG_2205BT.jpgAujourd'hui je vous le propose en salade tiède, accompagné de câpres pour une assiette estivale. Mai-2010-0071BT.jpgOn peut également le décliner en bruschetta, lors d'une pause gourmande. S'il est cuisiné ici au romarin, dans un accord parfait, il est facile de varier en l'accompagnant de laurier sauce, ou d'un assortiment d'aromatiques de son choix. Je vous conseille de garder la sauce de cuissonet de la congeler (dans un bac à glaçons, une fois les glaçons pris on les réunit dans un sachet étiqueté), c'est une fonds de sauce très condensé. Je vous conseille aussi de garder une portion de sauce au réfrigérateur, car en refroidissant elle se transforme en une gelée bien ferme, ambrée, qui accomapgne merveilleusement une effilochée de lapin froide. En résumé ce lapin confit fleurte avec les recettes "de bistrot" et pour une recette très facile, apporte la garantie de régaler des convives choisis !

 

Pour un délicieux lapin fermier confit il faut :
Un beau lapin fermier, que l'on coupe soi même en morceaux. On cherche les jointures et aucun os ne doit jamais être coupé (Les os de lapin, lorsqu'ils sont coupés, se délitent en petits morceaux redoutablement coupants donc dangereux).
Une demi-bouteille de bordeaux blanc sec
Quatre carottes coupées dans le sens de la longueur
Une belle poignée de brins de romarin (d'aucuns disent que j'en mets un peu trop, ont ils raison ?)
Une poignée de champignons de Paris coupés en quatre
Trois feuilles de laurier
Trois brins de thym effeuillés
Trois échalotes coupées en quatre
Sel et poivre
Noix de muscade

Action :
Dans un grand plat à four disposer les herbes aromatiques et les échalotes, champignons, carottes et assaisonner de sel, poivre et noix de muscade. Ajouter les morceaux de lapin y compris le foie. Recouvrir avec le vin blanc et ajouter de l'eau pour remonter à la mi-hauteur du plat. La viande doit être à moitié immergée.
Cuire au four thermostat 180 ° 30 minutes puis retourner les morceaux. Cuire encore 30 minutes et retourner encore les morceaux à l'aide d'une pince. C'est reparti pour 30 minutes de cuisson. 1H 30 au four est un minimum en retournant les morceaux toutes les demi-heures. Ajouter de l'eau lorsque nécessaire. A l'ouverture du four c'est un festival de parfums. Le romarin a pris le pas sur les autres aromatiques... Par contre on ne le sert pas avec la viande car ses épines sont toujours un peu fermes et leur saveur trop prononcée.
Ôter les morceaux de lapin du plat et les accommoder comme décrit plus haut.
Pas mal...

NB : La newsletter vient d'être diffusée. Ellevous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) ! Vous pourrez aussi et surtout recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière... 

Publié dans Recettes : les viandes

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

A

Bonjour,

avez vous des recettes avec du tilleul, c'est la saison çà commence à sentir tres bon dans le jardin
merci


Répondre
P

Très sympa comme cuisson!


Répondre
I


Hello cher Patrick !
Merci pour ton passage, c'est toujours un plaisir lorsque tu viens faire un coucou ! Si en plus il y a un compliment à la clef, c'est une bonne journée !
A tout bientôt.
Isa-Marie



L

Quel magnifique plat!J'aime beaucoup cette recette..merci!
biz


Répondre
S

Très belle présentation! Félicitations! Bisous


Répondre
H

Je peux eventuellement adapter cette recette au poulet.


Répondre
S

j'aime beaucoup cette recette bonne journée


Répondre
V

Je craque devant ton plat!!! Bisous


Répondre
A

humm, avec les pâtes maison, ton lapin confit doit-être terrible!belle recette!bises


Répondre
S

Très belle assiette !
J'aime beaucoup le romarin, je l'ai récemment associé à de l'abricot :o)


Répondre
C

Merci pour ton petit mot sur mon blog. Pour moi aussi ce fut un plaisir de faire ta connaissance (même rapide) hier - Je me suis bien amusé avec le sucre d'agave aujourd 'hui! Bonne semaine à toi
et à bientôt!


Répondre
I


Coucou ! Je viens justement de publier un compte-rendu de l'atelier !


NB : tes cupcakses sont vraiment superbes !


 



D

J'adore le lapin(je demande pardon à tous les lapins)et je le cuisine à toutes les sauces,ta recette me plait bien!!bonne soirée!!bisous!!


Répondre
I


Pour ma part je ne peux cuisiner le lapin que si j'oublie que c'est un lapin...Argh. Je sens que je vais devenir végétarienne à temps plein.



C

Je suis heureuse d'avoir découvert ton blog, je n'ai qu'un seul regrèt, je repars de chez toi avec l'eau à la bouche !


Répondre
I


Alors... reviens souvent ! Merci de ta gentillesse. Moi aussi j'aime beaucoup ton blog d'ailleurs.
Amitiés d'Isa-Marie



C

le soleil est revenu, bon dimanche soir
chaudronnette


Répondre
I


Merci Chaudronnette ! Bonne semaine à toi !



P

Une salade toute fraîche hyper colorée qui me donne faim ! bravo ! Bises et bon dimanche


Répondre
C

C'est une excellente idée la salade tiède! ;-)


Répondre
P

bonne idée cette salade tiède !! Bravo !Pierre


Répondre
M

Bonjour Isa-Marie,
la version en salade me plait beaucoup!
bon dimanche,
Mélanie


Répondre
S

Ho la belle salade estival!!


Répondre
L

Cette assiette semble toute en fraicheur et en parfums.


Répondre
5

De délicieuses recettes avec un ingrédient que je cuisine trop peu souvent... il y a pourtant régulièrement de beaux lapins chez le boucher de ma Biocoop, mais comme le prix est élevé, j'ai
toujours peur d'en acheter et de mal le cuisiner... Avec ta recette, je pourrais pourtant me lancer sans crainte de gâcher la marchandise.
56oceane


Répondre