Othoniel au Petit Palais, Mais qu'est donc ce Théorème de Narcisse un brin pompeux ?

Publié le par Isa-Marie

Nota pour ceux qui avaient déjà vu cet article dans son premier jet : j'ai ajouté des photos et ma version du "Théorème de Narcisse" d'Othoniel parce qu'on aimerait tous savoir de quoi il s'agit exactement. N'hésitez pas à ajouter votre interprétation en commentaire... )

Les expositions du sculpteur Othoniel ne laissent jamais indifférent... Justement en ce moment se tient "Le Théorème de Narcisse" au Petit Palais... Le titre de l'exposition m'a intriguée et c'est même lui qui m'a donné l'envie d'aller voir de quoi il retournait...

Je partage avec vous quelques photos de ces créations de 2021, ceux qui les ont déjà vues se les rappelleront le temps de la lecture de ce post, et ceux qui sont trop loin pour venir se faire une idée auront un aperçu via mon objectif...

La rivière de Briques Bleues d'Othoniel au Petit Palais

La rivière de Briques Bleues d'Othoniel au Petit Palais

Vous connaissez sans doute Othoniel... Il a proposé de grandes expositions, notamment à Beaubourg, il a habillé le Grand Bassin des Jardins du Château de Versailles de grands colliers de perles d'or, et a créé un dôme ouvert de perles colorées au dessus de l'entrée de la station de métro Palais Royal à Paris...

Au petit Palais tout commence avec un déferlement de Briques bleues invitantes... Elles attirent le regard, elles nous captent et nous emportent comme sur un tapis roulant imaginaire qui nous mènerait vers un certain Narcisse, son théorème associé et quelques moment d'instants suspendus, qui nous interrogent, nous font sourire, nous réfléchissent...

La rivière de Briques Bleues d'Othoniel au Petit Palais

La rivière de Briques Bleues d'Othoniel au Petit Palais

Une grotte traversante nous invite à pénétrer dans ce monde onirique et ludique...

La grotte de Briques

La grotte de Briques

Puis à accueillir la transition des briques aux perles...

La salle des "Noeuds", Petit Palais, exposition d'Othoniel

La salle des "Noeuds", Petit Palais, exposition d'Othoniel

La série de la salle des "Noeuds" m'évoque d'étranges bulles de poésie enfilées comme des séquences ADN en lévitation façon seventies...

La salle des "Noeuds", Petit Palais, exposition d'Othoniel

La salle des "Noeuds", Petit Palais, exposition d'Othoniel

Associées à une musique appropriée nous aurions pu nous croire dans une atmosphère de science fiction...

La salle des "Noeuds", Petit Palais, exposition d'Othoniel

La salle des "Noeuds", Petit Palais, exposition d'Othoniel

Dans le péristyle du Jardin du petit Palais les installations perlées deviennent bijoux et lotus...

Les Sphères Lotus d'Ohtoniel, exposition au Petit Palais

Les Sphères Lotus d'Ohtoniel, exposition au Petit Palais

Les Sphères Lotus d'Ohtoniel, exposition au Petit Palais

Les Sphères Lotus d'Ohtoniel, exposition au Petit Palais

Les Sphères Lotus d'Ohtoniel, exposition au Petit Palais

Les Sphères Lotus d'Ohtoniel, exposition au Petit Palais

Un peu comme un parcours initiatique...
Alors maintenant, qu'est donc ce mystérieux
et un brin pompeux voire aguicheur "Théorème de Narcisse" ?

Othoniel décomplexifie la question en avouant que c'est une idée inventée, un Narcisse homme fleur (de lotus) qui, se reflétant lui même, reflète le monde autour de lui. Selon Gaston Bachelard, « le narcissisme n’est pas toujours névrosant, il joue aussi un rôle positif dans l’œuvre esthétique. La sublimation n’est pas toujours la négation d’un désir. Elle peut être une sublimation pour un idéal. » 

Dans la série des Noeuds j'ai vu un Coeur...

Dans la série des Noeuds j'ai vu un Coeur...

On découvre l'exposition à travers un cheminement et une progression. Dans mon interprétation très personnelle, la découverte s'est initiée d'abord avec les Briques (la Rivière Bleue puis la Grotte) / puis une transition entre les Briques et les Sphères s'est faire dans la salle des "Noeuds" avec les Briques au sol, en tapis bleu et les Noeuds en suspension / Puis les Sphères se sont transformées en Lotus et en Colliers, au contact de la Nature, dans le Jardin... Fumeux ? Non, non...

Les Briques auraient donc été une ébauche des Sphères, les Sphères étant comme des Briques épanouies. Les Noeuds se sont transformés en Coeurs (voir la photo ci dessus) puis en Fleurs et en Colliers dans le Jardin du Musée. Et c'est là que l'expérience narcissique a commencé.

Car si les angles des briques se sont mus en sphères douces, cela s'est fait de façon très progressive. Les noeuds étant en suspension sur le tapis de briques, le spectateur ne pouvait pas oser les approcher de très près. C'est dans le jardin, via le péristyle, lieu de transition lui aussi, que le spectateur a pu approcher les sphères de près et jouer avec elles. Narcisse est né du regard de chaque spectateur dans les sphères. Je suis restée un moment à observer et au moins 2 visiteurs sur quatre jouaient à s'approcher d'une sphère jusqu'à en coller son regard au plus près dans une expérience ludique presque enfantine non retenue. On s'est presque tous surpris à se regarder dans les sphères (rires !)

Othoniel au Petit Palais, Mais qu'est donc ce Théorème de Narcisse un brin pompeux ?

On jouait à s'approcher toujours un peu plus près... Un peu comme avec un "Fish Eye" (pour ceux qui ne font pas de photo c'est le nom d'un objectif grand angle et grossissant)

Othoniel au Petit Palais, Mais qu'est donc ce Théorème de Narcisse un brin pompeux ?

D'ailleurs les Sphères se reflètent elles aussi les unes dans les autres ! Alors que les Briques restent en deux dimensions malgré tous leurs efforts pour renvoyer les images et la lumière, les sphères sont la clef de la création, de l'auto émerveillement et de l'accomplissement artistique... D'ailleurs Gallilée ne nous a t il pas tous sauvés en affirmant que la Terre était ronde et non plate comme les briques ? Vais je trop loin (rires) ? se pourrait il que le Théorème de Narcisse soit une indispensable pirouette réenchanteresse du quotidien ?

Othoniel au Petit Palais, Mais qu'est donc ce Théorème de Narcisse un brin pompeux ?

Ce qui reste intangible c'est que le Théorème de Narcisse gagne à être exploré, tout comme cette exposition  si joyeuse et vive, belle et énigmatique... J'ai adoré ses jeux de lumière, si bienvenus dans la période complexe que nous traversons. L'art n'est il d'ailleurs pas une autre façon de voir la réalité ?

Les Sphères Lotus d'Ohtoniel, exposition au Petit Palais

Les Sphères Lotus d'Ohtoniel, exposition au Petit Palais

Les Sphères Lotus d'Ohtoniel, exposition au Petit Palais

Les Sphères Lotus d'Ohtoniel, exposition au Petit Palais

Si vous aussi vous avez vu l'exposition qu'en avez vous pensé ?
Avez vous préféré les Sphères ou les Briques ?
Comment percevez vous ce "théorème de Narcisse" ?

 

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !
 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

N
J'aime beaucoup Othoniel, ses créations sont joyeuses, elles m'enchantent. Je ne suis pas spécialement fan d'art moderne, mais Othoniel me ravit, ses sphères se répètent à l'infini entre elles, jouent avec la lumière, les reflets, c'est onirique.
Je n'ai pas vu l'expo, je ne peux pas aller sur Paris en ce moment, mais j'ai vu pas mal de photos, (merci aussi pour votre billet) et je trouve que c'est une belle expo.
Répondre
I
Merci pour ce commentaire qui me fait plaisir ! Amitiés d'Isa Marie
M
Je ne suis pas sûre d'aimer ces installations, néanmoins le foisonnement des couleurs paon m'incite à la curiosité et pour toutes tes photos, merci infiniment. Pour ma part je suis en train de lire le goncourt...
Répondre
I
Coucou chère Maya,
Comme j'aime ton expression "couleurs paon" ! C'est bien cela !
Que penses tu du Goncourt ?
Bises amicales
Isabelle