Le Chat (quantique) qui aimait les (poils de) pinceaux...

Publié le par Isa-Marie

Je reste persuadée que je suis manipulée hypnotisée par mon Chat. Pas vous ? Sinon comment expliquer que je sois restée scotchée à l'observer béatement au lieu de bondir pour l'ôter de mes 1) Cartons à dessin dans lesquels il a laissé quelques traces de terre restées sous ses coussinets qui venaient de rentrer du jardin 2) Collections de pinceaux, y compris les précieux exemplaires à aquarelle qui coûtent des fortunes ? (pas visibles sur la photo)

Le Chat (quantique) qui aimait les (poils de) pinceaux...

Sans doute est-ce parce que notre mini petite Dundee nous charme en permanence et que plutôt que penser à mon matériel et aux pots de phalaenopsis à sa merci j'ai en un éclair loué sons sens de l'équilibre... Pas facile de se tenir en haut d'un support à cartons à dessins en entonnoir sans centre de gravité... 

Quelques pas de pattes (proches de ceux des petits rats de l'Opéra) plus tard j'ai bien senti l'imminence de la catastrophe et je n'ai pas bougé davantage. J'admirais la queue qui, prolongement de la colonne vertébrale de l'équilibriste experte, savait prendre ses marques et conserver l'assiette...

Le Chat (quantique) qui aimait les (poils de) pinceaux...

Regardez comme elle aide au mouvement, d'ailleurs...

Le Chat (quantique) qui aimait les (poils de) pinceaux...

La chronique d'une petite catastrophe annoncée n'a de valeur jubilatoire que par son épilogue...

Le Chat (quantique) qui aimait les (poils de) pinceaux...
Le Chat (quantique) qui aimait les (poils de) pinceaux...

Fourbi jonchant le sol et pots cassés, Dundee est hors de cela car en un bond elle a filé dans un autre monde. Elle me clin d'oeille, elle me miaoutte, et je craque, pauvre pécheresse, devant tant de théâtralité d'une mini scène si quotidienne mais aussi si savoureument adorable...

Le Chat (quantique) qui aimait les (poils de) pinceaux...

Suis je récupérable ?

Le Chat (quantique) qui aimait les (poils de) pinceaux...

Pour celles qui me demandaient à voir mon Atelier de peinture en voici quelques pixels, donc...

Le Chat (quantique) qui aimait les (poils de) pinceaux...

Et vous ? Où en êtes vous avec vos Chats ?

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

A
bien sur qu'on est foutus avec nos chats. Personnellement j'ai une tigresse blanche, la plus petite de la maison mais distribuant à qui s'approche trop près coup de pattes avec ousans griffes, au choix. Mon grand tigre est d'une dévotion à sa mère de substitution. A coté mon chien est un gros balourd, prévisible et mignon. On est foutus ma poiv dam'
Répondre
M
et voilà un tsunami dans les pinceaux et les paires de ciseaux!!! de la casse? mais, une fois tout remis en place, les calins et les ronrons effacent jusqu'au souvenir du badaboum!!
Répondre
L
Le chat quantique ça c'est fort. La découverte de chacun de tes articles est toujours un plaisir. Ton chat est super.
Répondre
C
Malheureusement, je crois que tu es devenue une accro aux chats, tu la laisseras faire toutes ses bêtises. Nous habitons chez eux, notre aménagement intérieur est leur terrain de découvertes. Nous sommes des esclaves consentantes de ces belles moustachues. Je suis désolée pour la casse j'espère que tu n'y tenais pas trop. Très belle soirée et gros bisous, gratouilles à Dundee et bonnes ondes à Pompon et family
Répondre
I
Coucou chère Cathy,
Merci pour ce commentaire , oui tu as raison mais comment ne pas craquer ? Je transmets à Dundee et à Pompon Family, et te charge de faire d'affectueuses gratouilles à tes protégés. Bises d'Isabelle