A propos du Topinambour...

Publié le par isa-marie

Depuis qu’on nous dit que le topinambour est un légume oublié, je trouve qu’au contraire c’est un légume très présent.  Il participe aux recettes un peu branchouilles et se faufile dans tous les blogs de cuisine.
Sur ce cliché, il vient d'être déterré :
 

 

 

Cueillette topinambours
Il se consomme de préférence après les gelées. Pour le préparer on ne s’embête pas à l’éplucher car sa forme multi-rebondie ne s’y prête pas. On le cuit à la vapeur après l’avoir brossé sous l’eau. On ajoute un filet de citron à la cuisson car il s’oxyde vite. Et quelques feuilles de sauge pour aider à la digestion. La cuisson est parfaite au bout d’environ 15 mn. Le topinambour doit être souple mais encore légèrement ferme. Son goût d’artichaut le prédispose à de nombreuses recettes d’hiver.
Astuce de potager : On garde quelques bulbes pour les planter en pleine terre, au jardin, c'est le moment. Si vous n'avez pas de jardin mais rêvez de plantations faciles sur votre balcon, placez quelques bulbes dans un grand bac plein de terre (profondeur 15 cm environ) et laissez les se débrouiller (en les arrosant tout de même à la saison sèche !). Vous aurez l'été prochain de grands topinambours, et à l'automne, des bulbes comestibles et savoureux. Le topinambour se débrouille tout seul, et développe de hautes tiges surmontées de fleurs jaunes proches de celles du tournesol. D’où son nom : hélianthus tuberosus. Hélios = soleil et Anthos = fleur selon mes réminiscences de grec. Il se garde peu : on le consomme au sortir de terre ou peu après l’achat…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Mehier 11/03/2010 00:36


Même après notre réunion tardive, j'ai visité ton blog en rentrant. Curiosité oblige !! Bravo Isabelle.... J'y retourne à coup sûr demain. Bonne nuit. Eliane


Fantaisie 07/02/2010 15:53


Bienvenue chez Passionnés de cuisine à ce blog bien gourmand !
A bientôt
Fantaisie