Petit traité de philosophie charcutière

Publié le par Isa-Marie

La charcuterie serait-elle tabou ? Si on vous dit "pâté en croûte", "rillettes", "cervelas" ou "andouillette", que ressentez-vous ? Un peu de culpabilité tout de même ? 
Le critique gastronomique et journaliste Sébastien Demorand (l'AssuranceCochon.JPGtourix de Master Chef) et Vincent Sorel (auteur dessinateur) ont concocté cette petite BD qui dédramatise sous l'angle d'un humour décalé l'univers de la charcuterie.
Des questions philosophico existentielles comme "l'amour de la charcuterie nous est-il naturel ?", "de quelle liberté la charcuterie témoigne-t-elle ?", "pourquoi y a-t-il de la charcuterie plutôt que rien" ponctuent cet essai dessiné blagueur, qui se lit comme on croque une tranche de saucisson et s'avère très digeste.
C'est aussi un pied de nez potache aux régimes à outrance (après les fêtes nous sommes bien dans le sujet). L'ouvrage prend le contre-pied d'une pensée trop sage, qui diabolise bien des plaisirs simples, dont celui de la charcuterie... 
Une BD rigolote pleine de références culturelles à dévorer sans modération.
Merci à Chef Damien et à Florentine de 750 grammes d'avoir eu la gentillesse de m'adresser ce livre ! 
Pour en savoir plus : www.philosophiecharcutiere.com
"Petit traité de philosophie charcutière", Sébastien Demorand et Vincent Sorel, Co-éditions Keribus et Le Rouergue,  novembre 2011, ISBN 978-2-8126-0311-2, 13,50 €
Pour un flash back bien sympa qui fait écho à cet ouvrage : voir notre atelier charcuterie ici

 

 

La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) ! Vous pourrez aussi et surtout recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière...

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

L
On a bien lu le même livre, j'ai beaucoup aimé la prise recul qu'ils prennent : on a trop tendance à prendre les choses trop à coeur ou... trop au sérieux
Répondre
Y
bonne soirée, Isa
bises
Répondre
F
fan de pâté en croute et de vol au vent surtout, bisettes
Répondre
N
de la culpabilité moi ???? NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON la charcuterie c'est trop bon pour oser culpabiliser ^^
il me plait bien ce livre ^^
je crois que je vais me l'offrir en cadeau de noël tardif ^^
Répondre
T
Comme quoi...la philosophie peut même naître d'une tranche de jambon!
Répondre