Qui est la Courge Blue Hubbard ?

Publié le par Isa-Marie

Ce matin j'ai proposé une recette avec de la chair de "Blue Hubbard". Plusieurs d'entre vous m'ont demandé de quoi il s'agissait, alors je vous propose une petite fiche pour la présenter...
Les "hubbard" sont toute une famille. Celle que j'ai utilisée ce matin (ici, sous forme de salade de fruit sucrée) Hubbard_T.jpgest une "Hubbard New England". Ce potiron n'est pas rond, il est ovale, étiré aux deux extrémités, sa peau est très épaisse... On le trouve bien sûr moins souvent que le classique potiron. Sous son aspect original se cache une chair savoureuse, d'excellente qualité gustative...
Sa forme ventrue, oblongue, la distingue des potirons classiques... 

 

Graines_T.jpg
 
Fiche d'identité : Sa peau à la fois cotelée et bosselée est couleur "zinc", entre le bleu et le gris. Cette courge peut mesurer plus de 50 cm de long (la mienne en faisait 45) et peser jusqu'à 20 kilos ! Elle se conserve étonnament bien, plusieurs mois et même jusqu'à un an, pourvu qu'on ne la choque pas. On la stocke donc avec précaution, à l'abri de la lumière et de l'humidité, et on en profite tout l'hiver !
  

Au potager : on la sème sous abri en avril, pour la repiquer en pleine terre en mai. Sa culture est facile, elle s'épanouit dans les sols riches et a beasoin de beaucoup de soleil. C'est une courge coureuse, on lui réserve donc de l'espace. Elle produit environ 3 fruits par pied.  

 

En cuisine : attention sa peau est épaisse et très dure (c'est ce qui lui garantit une excellente conservation), on l'attaque donc avec prudence. Pour ma part je m'en sors avec le couteau à pain : parce qu'il a de grosses dents il attaque mieux la carapace.
Sa chair épaisse est jaune orangée, douce, dense, légèrement sucrée. Naturellement veloutée, elle est idéale pour les risottos, les bonnes soupes d'hiver, les parmentiers au confit de canard...  
 

 

Pour découvrir tout un panel de recettes de "légumes retrouvés" voir ici  Vignette courges T 

La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) ! Vous pourrez aussi et surtout recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière...  

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

J
Sa saveur est d'une grande finesse en plat principal ou en crème aux épices (délicieux potage)
Répondre
V
Tu as éclairé ma lanterne, je ne connaissais vraiment pas.
Répondre
Y
je n'ai jamais entendu parler de cette courge
merci de la nouvelle, Isa
bisous et bonne suit
Répondre
E
j'en ai déjà vues mais jamais achetées - bisous fleuris - bonne soirée
Répondre
M
la courge et une grande familles merci isa pour ce beau article bisous
Répondre
V
Une courge qui est bien jolie et méconnue pour moi
Je te souhaite un bon début de semaine.
Valérie.
Répondre
K
je ne connais pas ce légume, à découvrir
Répondre
P
génial je connais mais jamais testé
Répondre
K
On lui dirait presque l'allure d'un coquillage !!! .. Merciii pour ces précisions fort utiles ..
bisousss
kiki
Répondre
K
Merci beaucoup Isa-Marie pour cette belle description de la courge blue hubbard... il est impressionnant de constater combien de sortes de courges peuvent exister sur le marché... mais c'est un
légume qui se cultive facilement, ne demande pas beaucoup de soins et se conserve merveilleusement, je pense qu'il y aura encore d'ici quelques années, voire quelques mois d'autres spécimens
jusqu'ici inconnus... un très bel article, merci à toi, belle fin de journée, bisous
Jacqueline
Répondre