Cookies Vegan au Chocolat et Tonka, aux Pruneaux et à la Farine de Lupin

Publié le par Isa-Marie

Ils sont moelleux et délicieux ces cookies ! Les pruneaux associés à la fève tonka leur donnent une saveur ronde, et leur texture est très agréable mais tout de même semi friable.

La farine de lupin a remplacé les oeufs pour faire le liant. A vous d'essayer !

Cookies Vegan au Chocolat et Tonka, aux Pruneaux et à la Farine de Lupin

Pour une douzaine de cookies il faut :

50 gr de poudre d'amande
50 gr de sucre de canne bio
20 gr de farine T65
20 gr de farine de lupin
20 gr de chocolat fondu
20 ml de crème de soja
20 gr de farine de coco
20 ml d'huile d'olive bio de première pression à froid
5 pruneaux hachés grossièrement au couteau
Environ 8 coups de râpe de fève tonka
1 pincée de fleur de sel

Action :

Mélanger ensemble tous les ingrédients pour obtenir une pâte un peu grossière. La diviser en portions égales d'environ 15 gr et les façonner en boules puis les aplatir en les déposant sur la plaque anti adhésive du four. Cuire environ 12 minutes à 200°. Se régaler !

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

B
C'est très tendance Vegan, mais j'avoue que j'apprécie bien
Répondre
M
pour moi ce sont des delicieux biscuits faits avec des bons produits, merci Isa Marie. bonne journée
Répondre
I
Il va sans dire que vos prochains commentaires, dont le ton autoritaire, vindicatif, excité et mal venu qui ne me plait pas seront supprimés. Vous vous trompez de média.
Répondre
Q
Anonyme identifié ? Comment je ne me suis pas présenté, je défends une cause : contre la doctrine véganisme d'ou mon pseudo. Vous ne voulez quand même pas nom, prénom date de naissance et photo ?
Et j'ai dis bonjour et merci !
En quoi mon raisonnement ne tient pas deux secondes ? argumentez si vous pouvez!
Répondre
A
Bonjour,
pourquoi "vegan" ? Les vegans sont des extrémistes prédateurs de nos animaux domestiques ; sans consommation ou usage, plus d'élevage donc disparition des abeilles, chevaux de trait et de monte, chiens de traineaux et d'avalanche ... adieu veaux, vaches, cochons, couvées, lapins et agneaux dans nos près et cours de ferme.
Utilisez de préférence les termes "végétariens" ou "végétaliens" ou simplement « végétal ».
Merci
Répondre
I
D'ailleurs votre raisonnement ne tient pas deux secondes.
I
Hello anonyme identifié,
Je suis plutôt large d'esprit mais s'il y a un truc qui me hérisse c'est qu'on s'adresse à moi sur un ton impératif ;) et qu'on me dise ce que je dois faire, écrire, penser. Surtout sans avoir la politesse de se présenter.
Aucune chance.
Tchuss.