Couteaux Crémés au Safran

Publié le par Isa-Marie

Un amuse-bouche très original et goûteux pour les fêtes c'est facile avec des couteaux ! En plein hiver cuisiner les fruits de mer est encore plus ludique qu'en été !
Et en ce moment, bien que nous n'ayons pas encore passé le 21 décembre nous sommes vraiment au coeur de l'hiver le plus blanc qui soit... 20 cm de neige dans la Brie ce matin sous des flocons denses qui continuent de tomber. Alors s'inventer une petite fenêtre estivale dans cette ambiance de Laponie est un vrai plaisir !

Le plus compliqué est de trouver la matière première c'est-à-dire les couteaux ! Mais en période de fêtes les poissonniers nous étonnent de leurs étals très fournis.
Ces couteaux sont juste ouverts très rapidement à la poêle puis mis de côté et la sauce est menée avec Bordeaux blanc sec, échalotes, crème de soja et safran. Puis, une fois coupés en dés les couteaux sont réchauffés dans la sauce et servis de suite.
Ce qui donne des portions iodées très raffinées, inattendues et savoureuses. Compter 6 couteaux par personne.CouteauxBT.jpgPour trois il faut :
20 couteaux bien frais (en prévoir un peu plus pour bien avoir le choix)
Une dose de safran
3 échalotes
Une brique de crème de soja
Un trait de vin de Bordeaux blanc
Deux branches de persil
Un filet d'huile d'olive
Sel et poivre du moulin
Une bonne pincée de baies roses
Couteaux2T.jpg

Action :
Faire dégorger les couteaux en les immergeant quelques minutes dans l'eau fraîche puis ôter l'eau. Recommencer au moins trois fois. Normalement les couteaux sont vendus déjà dés-sablés. Vérifier qu'ils sont tous bien vivants (ils bougent lorsqu'on les touche).   
Émincer finement les échalotes et les faire revenir dans l'huile d'olive. Ajouter les feuilles de deux branches de persil et mouiller avec le vin blanc. Monter à ébullition et répartir les couteaux dans la poêle pour les faire ouvrir. Les ôter au fur et à mesure qu'ils s'ouvrent. Baisser le feu et ajouter la crème de soja et le safran. Bien mélanger et assaisonner. Garder au chaud.
Sortir les couteaux de leurs coquilles, éliminer l'estomac (partie un peu noire) et les couper en dés. Séparer les valves des coquillages et garder les plus belles pour la présentation.
Mélanger les dés de couteaux (qui sont à peine cuits) à la crème de safran et réchauffer rapidement. Servir bien chaud, en ayant placé la garniture dans chaque extrémité de coquille et saupoudré de baies roses.

Taste report :
Des saveurs exquises. Les couteaux sont à peine cuits (juste ouverts en première phase puis réchauffés brièvement en deuxième phase) et donc restent bien moelleux et iodés. Trop cuits ils seraient caoutchouteux...

Pour une autre recette de couteaux, en fricassée, suivre ce lien.JMG 3056T

NB : ces couteaux ont été servis avec un pineau blanc Ilrhéa de l'Ile de Ré. Un convive a préféré tester avec le vin de l'Ile de Ré "Merlot Soif d'évasion" et l'accord était très harmonieux aussi. 

Le cognac et toutes les créations des Vignerons de l'Ile de Ré (Pineau, Soif d'Evasion, Ultimium entre autres) ne peuvent être achetés que sur l'Ile. On peut cependant les commander directement à la coopérative via vigneronsiledere.com ou à Vignerons de l'Ile de Ré, SCA UNIRE, BP n°3, 17580 Le Bois Plage en Ré.
 

La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) ! Vous pourrez aussi et surtout recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière...

   

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

M

J AI EU LA CHANCE DE DEGUSTER LES COUTEAUX CHEZ MES AMIS ISA ET JEAN MARC C ETAIS MEGA DELICIEUX J ADORE TOUS SIMPLEMENT.


Répondre
I


Merci Alain pour ta gentillesse !


On va bientôt se voir avec une recette de morilles 


Bises de nous deux à vous trois


Isa 



*

voici bien un produit que ej m'étais promis de tester au printemps dernier...toujours pas fait et pourtant la mer est à 20 minutes de chez moi...(faut dire j'y mets jamais les pieds lol ).
donc ta recette est très inventive j'adore en fait!
belles fêtes de fin d'année.


Répondre
B

coucou isa !

j'aime TOUT chez toi :
tes photos
tes plats
tes comms
tes post
tes verers tes vins
tes livres

....

; -)))
gros bizouXXXX
BREE quitefait1coucoudansta BRIE


Répondre
P

Hmm je te pique quelques couteaux crèmeux moi !! Miam !!


Répondre
M

Bonsoir Isa-Marie,
Une fabuleuse et très gourmande recette, j'adore les couteaux.... et même ici j'arrive à en trouver de temps en temps.... une superbe recette que tu nous offres, et c'est vraiment un délice que de
savourer cet entrée si savoureuse, bravo pour cette idée très originale, j'aime vraiment beaucoup...
belle soirée mon amie, bisous
Jacqueline


Répondre
I

voilà un plat qui m'apparaît presque comme exotique ! je n'ai jamais mangé de couteaux , ni même vus à l'étalage du poissonnier , juste des souvenirs de " ramassage de coquillages " quand j'étais
enfant et que la coquille vide d'un couteau se trouvait dans le sable .....


Répondre
P

Bonjour Isa-Marie,
Très tentants tes jolis couteaux. Décidément, tu me donne envie d'en faire, car malgré que je sois en bord de mer et je regarde toujours ces mollusques constamment présents sur les étals des
poissonniers,je n'en n'ai jamais goûté...
Quel goût cela a-t-il ? est-ce dur ???
La recette de ta sauce devait s'accorder à merveille avec ce coquillage...
Pierre m'avait tenté aussi à Soissons lors de sa démo avec sa recette de couteaux.

Aujourd'hui, le temps se radoucit, la neige commence à fondre.
Je te souhaite de bons préparatifs de Noël,
Pénélope qui cours dans la neige, et adresse une tendre léchouille à bel Oslo.
Je t'embrasse,
Patricia


Répondre
T

Je m'en lècherais les doigts ! Toujours pas de couteaux ici mais un beau poulpe de roche...


Répondre
P

je suis allergique aux fruits de mer !!!!! des0lée je suis chiante hein!!!!!! bises miss


Répondre
P

Très jolie présentation!! Et félicitations pour ta 3ème place au concours de lustucru bleu!!
Bonne fin de soirée Prici


Répondre
B

Une merveilleuse idée Isa-Marie;)
Encore faut-il pouvoir se procurer de couteaux ce qui pose problème par ici!


Répondre
Y

bravo ca a l'air très bon!


Répondre
C

Encore un appel à la gourmandise chez toi !!! Je n'avais jamais manger de couteaux... La première fois c'était au salon des blogs à soissons c'était vraiment très très bon
Alors ta recette j'adore et je l'adopte déjà
Bisous à vous deux


Répondre
C

miam miam que ça doit être bon
belle présentation
bon dimanche


Répondre
D

Je craques complètement pour ta première photo!
Je n'ai mangé de couteaux et cela me tente beaucoup de tester.
Très bonne fin d'après-midi de ce dimanche,
Bisous, Doria


Répondre
A

Bonjour Isa-Marie,
Profite de toute cette neige! Merci pour cette recette haute en couleur!
Bises,
Lou


Répondre
M

une bonne recette j'adore les coquillage bisousss pas trop la forme j'ai eu la grippe du mal à remonter bisoussss


Répondre
V

sympa, original et très belle présentation!
bravo!
bon dimanchge


Répondre
E

coucou Isa Marie, des amuses bouches qui devraient plaire a un grand nombre.. sauf chez moi, ils ne sont pas du tout de la mer ! moi je veux bien un ou deux couteaux... merci amie

excellent dimanche


Répondre
P

y a plus que les couteaux à trouver !pierre


Répondre