Lentilles Corail

Publié le par Isa-Marie

La première fois que je les ai achetées c'était pour leur jolie couleur orange. Et leur nom qui faisait rêver.
C'est bête comme parfois on se laisse séduire par l'apparence ! 
 Corail_T.jpgCar j'ai été très déçue lorsque, après les avoir laissées cuire pourtant moins longtemps que les lentilles vertes, j'ai récupéré une sorte de purée de légumes secs trop cuits... Je ne savais plus quoi en faire.
Et je les ai recyclées en les mixant avec des betteraves. Cela a donné un excellent velouté, que depuis je refais souvent et que je vous ai présenté iciBetteraves TComment cultive t-on les lentilles corail et d'où viennent-elles ?
Les lentilles ont probablement été cultivées avant le blé. Elles sont très appréciées en inde, où elles sont aussi consommées que le riz (notamment dans le célèbre Dhal). Les lentilles corail sont aussi appelées "lentilles rouges". On les achète couramment débarrassées de leur peau : les graines sont alors orange. 

Peut-on les cultiver dans son jardin ?
Oui ! Si on est sous un climat tempéré. Il faut préparer une terre légère et faire les semis en mars. Elles se débrouillent à peu près toutes seules (il faut tout de même les arroser), leur seul ennemi étant un petit coléoptère : la bruche. Pour éviter les attaques, on les protège sous des filets. Lorsque les touffes ont donné des gousses, on les laisse sécher sur pied. Puis on les bat, pour faire "sauter" les graines et les conserver. Ceci dit, le rapport espacement/rentabilité est assez faible. On récolte peu de graines par rapport à la place utilisée. En revanche les pieds restent sur place après récolte car ils constituent un engrais vert...  


Pourquoi inviter les lentilles à notre menu ?
Parce que combinées à des féculents (riz, pâtes) et des légumes elles constituent un repas sain et complet, riche en protéines et pauvre en cholestérol. Parce que leur teneur en fibres est exceptionnelle. Parce qu'elles contiennent des antioxydants. Parce qu'elles contiennent du fer, du magnésium et du zinc. Parce que c'est la plus digeste de toutes les légumineuses. A ce propos, pour diminuer les ballonnements de certaines légumineuses, il suffit de les cuire avec de la sauge...

Pour être franche...
Je leur préfère les lentilles vertes du Puys, que je trouve plus parfumées...

 

La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) ! Vous pourrez aussi et surtout recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière...

 

 

Publié dans Fiches Produits

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

G
à +
Répondre
C
J'en ai acheté un paquet il y a quelques temps mais je ne les ai pas encore fait cuire, préférant à chaque envie de lentilles déguster les savoureuses lentilles AOC du PUY EN VELAY. Merci pour ce
précieux renseignement sur le temps de cuisson. Cela évitera des désagréments. Ton velouté a l'air succulent.
Au fait, as-tu essayé les lentilles jaunes? J'en ai vu dans une épicerie bio.
Excellent week-end. Amicalement. Cendrine
Répondre
L
j'ai testé c 'est divin !!! bonne soirée, Lou
Répondre
A
Bonjour Isa-Marie, je ne connaissais pas les lentilles corail , jusqu'à ce que l'on me fasse la démo de la Moussaka au Thermomix, aubergines et lentilles corail, il ne faut pas de viande, puisque
les lentilles compensent, lorsqu'on ne le sait pas, on croirait manger de la viande, si vous avez la possibilité d'essayer, vous n'en reviendrez pas .Bravo pour votre blog, toujours à l'affut de
nouveautés et trés interessant.Bonne année. Andrée
Répondre
A
Bonjour Grelinette, je ne connaissais pas les lentilles corails, jusqu'à ce que je fasse la moussaka d'aubergines et lentilles corail au Thermomix.C'est succulent,la lentille remplace
avantageusement la viande ,qui n'est absolument pas nécessaire dans cette recette.Merci pour votre joli blog, plein de bonnes idées. Andrée
Répondre
K
Hello Isa-Marie,
Voici encore un superbe et très bel article !! les lentilles corail sont fabuleuses dans toutes sortes de recettes... consommées principalement aux Indes il y a quelques années, elles fleurissent
un peu partout dans le monde aujourd'hui, merci à toi encore une fois, belle journée, bisous
Jacqueline
Répondre
K
Même deception que toi !! .. Sauf que moi depuis, je n'en ai jamais plus racheté .. hihihi .. Je n'en vois pas vraiment l'intérêt, je leur préfère nos lentilles vertes sans façon !! Et au moins,
elles ne font pas de fausses promesses .. hihihi
Bisoussss
kiki
Répondre
M
voilà, tu réponds à une de mes interrogation...ça peut pousser ici! ( en bonne Champenoise, j'aime beaucoup les lentillons rosés que j'espère, tu as gouté dans la Marne )
Répondre
P
Même déception la première fois en ce qui me concerne avec ces belles petites lentilles (que j'achète bio), mais j'ai appris ensuite à les apprécier en potage, en gratins divers (avec d'autres
choses), mais aussi seules, cuites à la vapeur (notamment dans ma belle "marmite" à étages Baumstal dont la passoire a les trous adéquats pour ne pas les laisser filer : les passer sous l'eau pour
les rincer et les humidifier puis une vingtaine de minutes à la vapeur et ainsi elles ne se mettent pas en bouillie. C'est différent des lentilles du Puy que j'adore, ça change !
Amicalement, fabienne
Répondre
N
j'aime beaucoup les lentilles verte mais je n'ai jamais essayé les lentilles corail ... j'en acheterai peut etre pour faire ton velouté ^^
Répondre
M
bonsoir ISA-MARIE je me permets après tes explications sur les lentilles corail, qui il est vrai n'on rien à voir avec nos vraies lentilles du PUY,si tu veux regarder,le blog de PANKAG OU
PANKAJ,vraie indienne du radjhastan,végétarienne qui édite très peu,mais explique aussi avec video et se sert souvent de lentilles corail ;vit à Toulouse et est d'une gentillesse si tu lui écris!je
suis passionnée d'épices et tous les indiens ou hindous ajoutent tjrs un peu d'"asafoetida" à leur plat,c'est à base de résine et elle m'a proposé gentiment de m'en envoyer
gratuitement!!!maintenant elle a 2 blogs,mais la cuisine végétarienne ne plait pas à tout le monde donc met très peu en ligne et pour l'épice ,un de mes fils m'annonçait qu'il comptait partir en
voyage aux INDES pour voir le TAJ MAHAL et ma belle fille m'a ramené les épices.ce n'est pas non plus le meme usage que celles duPUY mais ce qui m'a fait sourire c'est que je les ai achetées pour
la meme raison: la couleur,mais très bonne idée de recyclage,comme je te l'ai dit pour moi mini-borcht :amicalement : MARIE.
Répondre
I


Coucou Marie, Tu es une vraie ambassadrice ! je vais aller voir ce blog. La cuisine vg c'est chez nous par phases. Mon mari ne se passerait pas d'un bon steak au bout de quelques jours ! Amitiés
d'Isa-Marie


 



A
Bonsoir Isa-Marie. Une jolie leçon sur les lentilles. Bravo pour ton "recyclage", cela en fait un délicieux velouté. Comme quoi en cuisine, il y a toujours des solutions. Bises & très bonne
soirée.
Répondre
B
Je n'en n'achète que des bio. En les faisant peu cuire, elles restent un peu croquantes sous la dent et développent un petit goût poivré des plus sympathiques.
C'est un féculent que j'aime beaucoup et l'avantage, c'est qu'il est prêt très rapidement. Pour un repas vite fait le soir, c'est parfait.
Répondre
I


Coucou Blandine,


Je les achète aussi en bio, comme beaucoup d'autres choses d'ailleurs. Je m'étais habitée à cette consistance un peu trop cuite (excellente base pour fire des terrines par exemple) mais je vais
tenter ta cuisson plus brève et guettet cette saveur poivrée.


Amitiés d'Isa-Marie



L
J'ai trouvé mon repas de ce soir, merci !!! bises Lou
Répondre
S
Moi je les adore ces lentilles! En dahl, en pâté, en tarte, en soupe, en croquettes...
Répondre
C
jamais mangé de ces lentilles!!!!!!!!!!!
bisous
Répondre
F
j'avais lu aussi qu'elles n'avaient comme seul interêt que la couleur bisous ma belle
Répondre
D
Bonjour,
J'en profite pour souhaiter à vous et à votre blog une excellente année 2012, j'ai toujours grand plaisir à vous lire.
Je fais quelquefois des veloutés, lentilles corail, quinoa et lait de coco, la cuisson est la même (15 minutes environ) et c'est un plat très complet.
Amitié virtuelle
Répondre
P
j'en voudrais bien un bol
Répondre