Poelée printanière : Grenaille de l'Ile de Ré, Rougets, Melon Charentais et Fenouil Sauvage

Publié le par Isa-Marie

Il est des assiettes qui s'accordent avec les saisons, se font printanières et légères, et nous accompagnent de leurs saveurs subtiles le temps d'un déjeûner de bonne humeur...

C'est le cas avec ces petites pommes de terre primeur de l'Ile de Ré, rondes et dorées, cuites sans façon et accompagnées de filets de rougets tout fins, de billes de melon et de pousses sauvages...

La grenaille de l'Ile de Ré est unique, c'est un petit joyau du printemps, aux parfums de noisette et à la chair bien ferme. On la cuit tout doucement, dans l'eau froide d'abord, puis on la fait revenir à la poêle enrobée d'huile d'olive. Bien sûr on la déguste avec la peau, si fine, aux accents un peu fumés. Quelques pépites de fleur de sel les accompagnent...

Les filets de rouget sont tout en finesse, on les souligne d'un trait d'algue nori pour le graphisme et le goût.

Les billes de melon apportent de la fraîcheur, on les a juste poêlées dans le jus d'orange sucré à peine caramélisé...

Les branches de fenouil ont été cueillies en lisière des marais, comme les pousses du moment.

Ce plat oscille entre la terre et la mer, d'ailleurs sur l'Ile les deux sont si souvent mêlés que peu importe, ce qui compte ce sont les saveurs seules, qui nous enchantent et nous emportent en vacances...

Poelée printanière : Grenaille de l'Ile de Ré, Rougets, Melon Charentais et Fenouil Sauvage

Pour deux il faut :
500 gr de grenaille de l'Ile de Ré (ici Alcmaria)
6 rougets en filets (si vous le demandez gentiment au poissonnier, il lèvera les filets pour vous)
Un melon Charentais (c'est la variété, on sait bien qu'en Charentes ils ne sont pas encore assez mûrs à ce moment de l'année)
Quelques branches de fenouil bronze
Un quart de feuille de nori
3 olives noires
Le jus d'une orange
1 cs de sucre de canne
Herbes et fleurs du moment
Huile d'olive bio de première pression à froid
Tamari
Fleur de sel de l'Ile de Ré
Sel et poivre du moulin

Action :
Passer rapidement les pommes de terre sous l'eau. Démarrer la cuisson dans une casserole d'eau froide pendant 7 minutes. Puis les assaisonner et les faire revenir à la poêle dans un généreux filet d'huile d'olive jusqu'à ce qu'elles soient presque tendres (selon les goûts. Ici nous les aimons encore un peu fermes).

Découper six lanières de nori, de la taille des filets de rouget. Réserver.
Couper les olives en deux. Réserver.

Découper des billes de melon avec une cuiller ronde. Dns une petite casserole, verser le jus d'orange et le sucre. Laisser légèrement réduire et y rouler les billes de melon. Réserver.

Assaisonner les filets de rouget et les faire revenir doucement dans l'huile d'olive ( à 5 minutes suffisent selon leur taille). Poser immédiatement les lanières de nori et les demi olives noires aux extrémités.

Dresser : les petites pommes de terre de l'ile de ré, puis les filets de rougets en habit, puis les billes de melon, et enfin les jeunes pousses. Verser les différents jus de cuisson dans les assiettes et quelques gouttes de tamari. L'acidité de l'orange va relever le plat, qui joue aussi sur les textures, fondantes (pommes de terre et rouget) et croquantes (olives, fleur de sel...)... Se régaler !


 

Poelée printanière : Grenaille de l'Ile de Ré, Rougets, Melon Charentais et Fenouil Sauvage

Cette recette participe au concours "Réinventez la Pomme de Terre de l'Ile de Ré"...

Si elle plait au jury j'aurai peut-être la chance de découvrir l'Atalante... ou de profiter d'un beau séjour sur cette Ile de Rêve...

 

Vous voulez plus d'IIe de Ré ? C'est ici click !

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles !

Ou abonnez vous à ma page facebook ici ...

Publié dans Ile de Ré

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Doria 05/05/2014 18:41

Ton assiette est de toute beauté, très bien présentée avec de bonnes saveurs !
Bisous, Doria

mamapasta 05/05/2014 13:53

même sans le poisson, ça me tente...d'autant que le fenouil bronze, j'ai! ( et les pdt de Charente-Maritime...vu de l'autre bord) le melon sénégalais, ça peut se trouver, en bio..!

Chris 05/05/2014 09:51

Je ne sais si c'était bon, lol, mais ce que c'est beau ! Gros bisous ensoleillés

mayalen 05/05/2014 11:11

une oeuvre d'art cette assiette.
Une ode à la vie, à la joie, à la gourmandise.

56oceane 04/05/2014 22:18

Quelle superbe assiette encore une fois !! Je suis épatée !
Petit zescargot a choisi la bonne maison !
56oceane

escargotine 04/05/2014 21:24

une belle recette avec de bonnes petites pommes de terre - bonne soirée fleurie - bises

Brigitte 04/05/2014 20:22

tes assiettes deviennent de plus en plus élaborées; ça devient de la haute voltige culinaire.
C'est magnifique et sûrement délicieux
Bravo;)
Bonne fin de week-end. Bises