Boudin Blanc Maison aux Cèpes

Publié le par Isa-Marie

Le boudin blanc c'est délicieux, mais est-ce la même chose pour vous, moi je me demande toujours ce qu'il y a dedans...

Alors comme nous sommes rentrés de Londres hier soir un peu fourbus, ce matin je décide de reprendre les recettes de fêtes et je partage cette façon de préparer le boudin blanc maison.

Mais je vous parlerai de Londres très bientôt avec plein de photos. La douane s'est montrée très zélée, le passage a pris un temps fou puis l'Eurostar a eu presque deux heures de retard... Quand on est claustrophobe comme moi ça n'est pas terrible à vivre. Bon "je me soigne" et j'ai fait pire (25 heures d'avion pour l'Australie) mais bloqués dans le tunnel sous la Manche c'est angoissant...

Revenons à notre recette : on peut préparer ces boudins blancs à l'avance et juste les réchauffer à la poêle au moment du service, c'est idéal...

Boudin Blanc Maison aux Cèpes

Pour quatre boudins il faut :

Un beau filet de poulet de qualité
50 ml de crème épaisse
1 tranche de pain
1 échalote
2 oeufs
7 lamelles de cèpes réhydratés
1 cs de tamari
1 cc de porto
Sel et poivre du moulin
Huile d'olive bio de première pression à froid
 

Une poche à douille
Du film spécial pour la cuisson (Albal)
De la ficelle alimentaire

 

Boudin Blanc Maison aux Cèpes

Action :

Faire revenir les lamelles de cèpes à l'huile d'olive, les assaisonner et les hacher au couteau. Réserver.

Mixer ensemble le poulet, les oeufs, la crème, le pain, l'échalote, le tamari et le porto dans un bol haut avec le mixeur plongeant. Bien assaisonner. On obtient une mousse fluide. Ajouter les petits dés de cèpes, et bien mélanger.

Etaler devant soi quatre rectangles de 25 cm de long de film cuisson.

Faire bouillir une grande casserole d'eau.

Verser cette mousse dans une poche à douille. Puis répartir la mousse au millieu de chaque rectangle sur une longueur de 12 cm environ. Rouler le film cuisson sur lui même en chassant l'air et en serrant bien. Fermer aux deux extrémités avec la ficelle.

Plonger les boudins dans l'eau frémissante pendant 10 minutes. Retourner à mi cuisson. Sortir de l'eau et laisser refroidir (ou passer sous l'eau froide pour gagner du temps.

Lorsque les boudins sont bien refroidis, couper les extrémités et couper le film tout du long sans les abimer : ils sont prêts à être revenus à la poêle. Je vous conseille de les servir avec des quartiers de pommes revenus à l'huile d'olive et bien assaisonnés.

Se régaler !

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

déolise 22/12/2015 19:03

HUM !!!!! merci pour cette excellente recette ! très bonnes êtes de fin d'années

escargotine 21/12/2015 22:04

une bonne idée ta recette -bises fleuries

Ctresfacileafaire 21/12/2015 21:59

Bonjour Isa et merci pour cette recette de boudin blanc fait maison. Oui merci, car j'aime le boudin blanc (juste pour les fêtes) mais de plus en plus les produits sont fabriqués pour faire un max d'argent avec des ingrédients les moins chers possibles. Bref, je pense que je ferai ta recette un de ces jours pour enfin manger un boudin blanc digne de ce nom et pas une mixture de farine, de gélatine de peaux d'animaux et d'arômes artificiels. Très bonnes fêtes !

Pauline 21/12/2015 21:41

Isa, mince je consulte votre blog, j'ai de la fourrure, un frère qui pratique le gavage, des pulls en angora mais je vis dans l'esprit de votre blog et partage beaucoup de vos idées. Ais je le droit de continuer à venir vous lire... BONNE FETES, et si je suis silencieuse, c'est justement que je l'envole pour rejoindre mon frère.

michelle 21/12/2015 14:56

délicieux réalisés maison, merci pour le partage de cette recette. bonnes fêtes à toute ta famille. bises Isa marie

Isa-Marie 21/12/2015 17:05

Merci chère Michelle, à toi aussi de bonnes fêtes avec ceux que tu aimes

Bernieshoot 21/12/2015 14:08

Nous en avons mangé hier, mais il était fait par notre boucher

Isa-Marie 21/12/2015 17:06

Coucou cher Bernie, Amitiés

ManueB 21/12/2015 13:09

j'aime le boudin blanc, jamais fait maison, mais ça me tente;.... maimm

manue :))

Martine Simmons 21/12/2015 11:15

Merci pour la recette de boudin blanc, et pour votre blog que je consulte souvent tant pour le jardinage que pour les recettes. Je suis curieuse d'essayer la cuisson sous film alimentaire. Cette semaine j'ai lu une recette de cuisses de poulet farcies cuites de cette façon. Je dois reconnaître que je suis sceptique!

Isa Marie 21/12/2015 13:18

Chère Martine,
Surtout il faut bien prendre du film spécial cuisson. Mais sinon la recette marche vraiment ! C'est sans doute moins gras que le boudin blanc traditionnel du commerce en revanche. Si vous voulez mieux voir lesétapes, j'en ai préparé lors de démos il y a quelques années, c'était ici http://www.grelinettecassolettes.com/article-boudin-blanc-bluffant-aux-cepes-pas-a-pas-113253238.html
Amitiés

Pauline 21/12/2015 10:27

Super je ne savais pas les faire moi-même et n'en mangeais plus à cause de çà ! Je n'ais plus qu'à me mettre derrière les fourneaux pour tenter l'expérience.

carla 21/12/2015 10:21

Suite de Carla
Eh oui j'apprecie et je pratique certaines de vos recettes (vèges) que je trouve savoureuses et si joliement présentées

carla 21/12/2015 10:14

En réponse à votre commentaire dans le post foie gras :
Vous avez en effet immédiatement supprimé mes remarques qui n'étaient pourtant ni agressives ni insultantes simplement contradictoires. Pas très voltairien comme attitude! Et quelle colère...
C'est parceque des déclarations flexitariennes traversent vos posts que je me suis permise de souligner le décalage et de rappeler la très grande souffrance de ces animaux pour un si petit plaisir. Est ce cela que vous qualifiez de "pollution"?
NB: en réponse à votre "botte en touche" :
Mon post est signé
Eh non! je ne porte pas de souliers en cuir, même pas de pull angora et encore moins de fourrure...

isa marie 21/12/2015 11:21

Ok Carla et pour en finir avec ce volet.
Est-ce que nous nous connaissons par ailleurs et que ce prénom est un pseudonyme ?
Vous le voyez, en tenant ce blog, je donne, chaque jour et en quantité (voire même en qualité ?) : des recettes, des idées, des photos... finalement plutôt sympas je pense. Je crois que je propose un joli blog. Et cela dans un bon état d'esprit, avec sincérité.
Avez vous d'ailleurs remarqué qu'ici vous n'êtes pas assaillie de pubs en me lisant ? Ce qui n'est pas le cas de la plupart des blogs.
Alors je trouve facile voire outrecuidant de venir me critiquer et je maintiens que je trouve cela polluant. Il est exceptionnel que je supprime des commentaires, j'ai du le faire une fois ou deux, lorsque les personnes se montrent vindicatives (ce qui est le cas de vos remarques nauséabondes précédentes) et ne comprennent pas que, comme je l'ai dit précédemment, ce blog n'est pas une tribune.
Si on ne l'aime pas on passe son chemin, et je n'apprécie pas d'avoir à me justifier, surtout auprès de quelqu'un, je me répète, que je ne connais pas.
Vous me dites que je ne suis pas "voltairienne", pas flexitarienne, pas à votre goût etc... Vous m’en voyez désolée… Je me connais bien je me fréquente depuis un paquet d'années et je sais très bien qui je suis (rires et yeux au ciel). Je maintiens chaque iota de ce blog et je trouve extraordinaire que vous vous obstiniez à faire ce type de commentaires.
Je vous invite à passer votre chemin et visiter d'autres blogs, définitivement, si celui ci ne vous convient pas. Vous n'avez pas de révolver sur la tempe pour venir consulter Grelinette et Cassolettes il me semble...
Nb : toutes vos remarques du même type seront systématiquement supprimées. Ici seule la convivialité est de mise. Et c'est moi qui décide. Fin du commentaire.
J'invite d’ailleurs toutes les personnes qui pensent aussi que Grelinette et Cassolettes mérite un peu mieux que des insultes, à le dire ici !