Ecrasée de Pommes de Terre à l'Italienne

Publié le par Isa-Marie

Cela pourrait paraître très simple et pourtant c'est juste un délice qui sonne vrai. Je prépare souvent ces "mushed potatoes" l'hiver. C'est un régal de textures et de parfums.

Je les prépare avec trois grosses pommes de terre bio pour deux. Il faudra que je vérifie leur nom et je complèterai sur ce post. Mais elles sont énormes, avec une peau couleur terre à poterie, et une chair jaune presque jaune d'or... Leur texture est ferme et peu farineuse, leur saveur est unique. Je les achète à ma biocoop, juste à côté.

Pour les accompagner, il y a de petites échalotes revenues à l'huile d'olive, des feuilles de sarriette fraîche, de la fleur de sel et des copeaux de Parmigiano Reggiano. C'est tout. Et c'est ce qui sublime n'importe quelle viande, ou poisson, c'est juste authentique, un délice.

Ecrasée de Pommes de Terre à l'Italienne

Pour deux il faut :

Trois grosses pommes de terre fermes, bio
Deux échalotes
Une branche de sarriette
QS de Parmigiano Reggiano
Fleur de sel
Huile d'olive bio de première pression à froid

Ecrasée de Pommes de Terre à l'Italienne

Action :

Bien laver les pommes de terre et les cuire dans une cocotte d'eau en commençant à froid. Le mieux est d'utiliser une cocotte Baumstal, qui chauffe très vite et délivre ensuite une chaleur constante. Les pommes de terre sont grosses et demandent temps et chaleur. 

Pendant ce temps faire revenir les échalotes émincées dans un filet d'huile d'olive, à feu doux. Comme si on voulait les confire. Ajouter quelques feuilles de sarriette.

Détailler le parmesan en copeaux.

Eplucher les pommes de terre. Faire chauffer un généreux filet d'huile d'olive et y déposer les pommes de terre, en les "ouvrant". Il ne faut pas les écraser, mais les casser en deux, puis en quatre, puis en plus petits morceaux, avec le même geste ou presque que celui d'ouvrir un oeuf après l'avoir tapoté sur le plan de travail.

Faire revenir les pommes de terre dans l'huile d'olive sans les écraser. Verser dessus les échalotes, encore des feuilles de sarriette fraîche, et les copeaux de parmesan. Quelques pépites de fleur de sel, c'est tout. Délectation.

Nb : là aussi j'ai utilisé un instrument Baumstal. La poêle chauffe très vite, je l'ai juste mise sur une plaque à trois (sur neuf). L'inox 18/10 garde la saveur les produits et les met en valeur. la même recette dans une autre poêle ne serait sans doute pas si délicieuse... Fan je suis, fan je reste...

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

mary 10/01/2018 13:28

Une recette toute simple que je vais me faire ce midi. Merci du partage

Doria 07/01/2018 18:56

Des pommes de terre comme je les aime. Le tout est dans la qualité des produits et c’est simple à préparer.
Bisous, Doria

laura 07/01/2018 18:32

j'aime beaucoup la sarriette ! cette recette a vraiment l'air extra

ManueB 07/01/2018 12:01

c'est simple à faire mais je n'en ai jamais cuisiné ! à faire je suis certaine que mes gourmands se régaleraient !

biz
manue :)

Françoise 07/01/2018 11:33

Simple et à tester! Depuis que je connais ton blog,j'ai un pied de sarriette dans mon jardin et je l'utilise régulièrement...Je viens de vérifier elle est persistante, elle a résisté à quelques jours de gel (- 2/3 °C...), je ne l'ai pas couverte..peut-être faudrait-il ? (j'habite le Nord...)

irisa 06/01/2018 16:03

Esprit truffade en plus chic et léger !