Le sublime et merveilleux Jardin Anglais du Château de La Roche-Guyon

Publié le par Isa-Marie

Ce jardin de 15 hectares sillonne sur la colline pentue qui fait le lien entre le château en contrebas, et le donjon médiéval, tout en hauteur, qui jadis était une place forte pour défendre les abords de la Seine des velléités d'envahissement des anglais...

Domaine de La Roche-Guyon... En enfilade et du bas vers le haut : le potager, le château, le jardin anglais et le donjon médiéval

Domaine de La Roche-Guyon... En enfilade et du bas vers le haut : le potager, le château, le jardin anglais et le donjon médiéval

Il s'affiche en contraste flagrant avec le potager, en contrebas et au plan tiré au cordeau.

Si à l'époque de sa création son parcours montait en lacets comme on gravit une falaise, avec des mises en scène, des belvédères pour admirer le paysage, des fabriques, des grottes boudoirs, des surprises théâtrales qui mettaient en scène les Elements, aujourd'hui la nature a repris le dessus et seuls les vestiges de ces aménagements subsistent...

Le lieu est infiniment dense de verdure, on y croise des buis centenaires, les arbres et les herbes foisonnantes ont recouvert les sentiers qui pourtant étaient savamment orchestrés...

Un décor secret se cache au fond du sentier feuillu...

Un décor secret se cache au fond du sentier feuillu...

Nous avons visité ce sublime jardin lors des journées Plantes Plaisirs Passions qui se sont tenues les 4 et 5 mai derniers au Château de la Roche-Guyon. Ce rendez vous des passionnés de jardins était un des plus intéressants auxquels j'ai pu participer, justement pour la richesse des découvertes qu'il offrait en plus de la Fête des Plantes.

On pouvait y admirer le potager du XVIIIème siècle, exemple de modernité dans l'approche des cultures (je vous en parlerai dans un prochain post), le château accroché à la roche calcaire (publication à venir tout bientôt), et ce sublime jardin anglais qui monte et file vers le donjon médiéval pour aboutir à une vue aérienne sur les méandres de la Seine...

Le point de départ aux abords du château de La Roche-Guyon

Le point de départ aux abords du château de La Roche-Guyon

Nous sommes donc partis des abords du château...

La falaise pentue et sa végétation qui au fil des siècles envahit les vestiges du jardin Anglais

La falaise pentue et sa végétation qui au fil des siècles envahit les vestiges du jardin Anglais

... pour suivre le chemin, guidés par Claire notre Guide conférencière qui nous a conté l'histoire de ce jardin merveilleux...

Nous progressions sous les frondaisons en suivant un parcours très pentu en  imaginant ce que ce paysage avait été avant que la nature ne reprenne ses droits...

Le jardin anglais a été aménagé au Siècle des Lumières par la famille de La Rochefoucault et plus particulièrement par la duchesse d'Enville qui a créé entre 1769 et 1789 la promenade dite de La Montagne. Plus précisément il s'agit de quatre promenades : celles de la Trinité (ex verger), de la Tour, du château et du Prieuré, qui créent une extension du Château.

Le sublime et merveilleux Jardin Anglais du Château de La Roche-Guyon

Le parcours était à l'époque fait de rampes artificielles qui guidaient les visiteurs, pour les inviter a admirer le paysage à des points précis, et même à faire une halte s'ils avaient la chance d'y être conviés, dans les grottes troglodytes douillettement aménagées. Les six grottes portaient les noms des femmes de la famille et chacune y était associée : Madame de La Rochefoucault, première femme du 6ème duc, Madame d'Enville, Madame d'Estissac (soeur de la duchesse d'Enville) Madame Chabot (l'une de ses filles)...
Les grottes étaient aménagées, ornées de parements de pierres de couleur et de coquillages pour être pittoresques, au sol on installait des tissus peluchés de couleur verte, on s'y installait pour recevoir et lire. Les allées étaient sablées pour être parfaitement praticables par les femmes... 
Les jardins, car c'était une succession de jardins, étaient ponctués de pagodes, de fabriques, de folies...

Les grottes jadis aménagées

Les grottes jadis aménagées

Les grottes troglodytes du Château de La Roche-Guyon

Les grottes troglodytes du Château de La Roche-Guyon

Le sublime et merveilleux Jardin Anglais du Château de La Roche-Guyon

Ce type de jardin, marqué par l'influence anglaise, était au contraire de l'inspiration de Versailles et d'André Le Nôtre. Les chemins étaient tortueux, le lien direct à la Nature était accentué, sans doute sous l'influence de Rousseau et selon l'idée que pour trouver sa place sur Terre il fallait se noyer dans la Nature.

D'ailleurs les mises en scène étaient très orchestrées, notamment avec des détournements de cours d'eau, via un aqueduc et des bassins de rétention... On ouvrait les vannes à la venue des visiteurs pour créer des chutes de 25 mètres de haut qui vrombissaient et dont la puissance était renforcée par les murs de pierre, leur nom était "Le Grand Chaos" et cela devait être grandiose !

Le Grand Chaos : ici on ouvrait les bondes pour libérer des tonnerres d'eau en une cascade géante de 25 mètre de hauteur !

Le Grand Chaos : ici on ouvrait les bondes pour libérer des tonnerres d'eau en une cascade géante de 25 mètre de hauteur !

J'ai adoré écouter Claire notre guide conférencière qui a su tout au long de la promenade, qui a bien duré deux heures, faire travailler notre imagination en faisant sortir de ces pentes vertes assez vives et recouvertes de végétation, en nous guidant pour rêver tout éveillés à ce que pouvait être ce jardin grandiose à son époque de gloire : une sorte de cabinet de curiosité végétal, une machine à regarder le paysage... On ouvrait les portes vers l'expérience du végétal et du minéral...

Le sublime et merveilleux Jardin Anglais du Château de La Roche-Guyon

La visite était ponctuée d'une iconographie qui nous aidant à rêver et imaginer tout cela, nous y étions presque, quelle magie !

Le sublime et merveilleux Jardin Anglais du Château de La Roche-Guyon
Le sublime et merveilleux Jardin Anglais du Château de La Roche-Guyon
Le sublime et merveilleux Jardin Anglais du Château de La Roche-Guyon
Le sublime et merveilleux Jardin Anglais du Château de La Roche-Guyon

Après avoir passé une prairie, puis monté encore, nous avons eu la récompense de découvrir le donjon, la Tour de Guy (d'où vient le nom Guyon) témoin du château médiéval...

Le sublime et merveilleux Jardin Anglais du Château de La Roche-Guyon
Le sublime et merveilleux Jardin Anglais du Château de La Roche-Guyon

Hubert Robert, qui était un ami de la famille, a contribué à la fabrication de cette architecture poétique et extravagante de 1776 à 1781...

Le sublime et merveilleux Jardin Anglais du Château de La Roche-Guyon
Le sublime et merveilleux Jardin Anglais du Château de La Roche-Guyon

Notamment avec la création d'un portique antique, qui détourne la fonction défensive du donjon et transforme une architecture guerrière en fabrique pittoresque toute droite venue de ses voyages en Italie, avec pour vocation d'inspirer à la rêverie et à la communion avec les Eléments. L'esprit des Lumières a gagné les lieux,. 

Le sublime et merveilleux Jardin Anglais du Château de La Roche-Guyon

Depuis les hauteurs nous dominions la vallée de la Seine et ses méandres...

Merci à Claire pour ses talents de conteuse et d'historienne, elle nous a fait rêver et passer un moment inoubliable en nous transportant au XVIIIème siècle...

Le sublime et merveilleux Jardin Anglais du Château de La Roche-Guyon

Dans un prochain post je vous ferai découvrir le château semi troglodyte de La Roche-Guyon...

Récap :

  • Plantes, Plaisirs, Passions au Château de La Roche Guyon : Fête des plantes
  • Plantes, Plaisirs, Passions au Château de La Roche Guyon : Le Jardin Anglais
  • Plantes, Plaisirs, Passions au Château de La Roche Guyon : Le château semi troglodyte
  • Plantes, Plaisirs, Passions au Château de La Roche Guyon : Le Potager (à venir)

Le site du Château de la Roche-Guyon : click

Connaissiez vous déjà ce château ?
Si oui, quelles sont vos impressions, vos souvenirs ? Partagez votre expérience !
Si non, avez vous envie de le découvrir ?

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Naniland89 18/05/2019 07:19

j'aime cet endroit

christiane 14/05/2019 10:02

Merci beaucoup. Je ne connaissais pas et c'est donc une idée de visite que j'ajoute à ma longue liste. Je suppose que l'on peut visiter ces jardins en dehors de la fête des plantes ? j'attends le potager avec impatience.

Isa Marie 14/05/2019 18:31

Chère Christiane,
Il vaut mieux se renseigner à l'avance pour les visites du jardin, qui se font de toutes façons avec un guide historien. Avec certitude pour la prochaine date : elle se fera lors de de la prochaine édition des Rendez Vous aux Jardins.
Bien amicalement.
Isa Marie