Connaissez vous l'Orphie ?

Publié le par Isa-Marie

L'orphie est ce poisson de mer tout en longueur, au port assez élégant, qui vit dans les grands fonds sauf au printemps où il rejoint les côtes et les eaux plus chaudes pour se reproduire.
Il est plein d'attraits...

 

AorphieT.jpgSon nom : On l'appelle aussi belone et il fait partie du groupe des Belonidae. Plus couramment on l'appelle "aiguillette", "bécassine de mer", "aiguille de mer", "poisson-vince"...
Son aspect : il ressemble à une anguille, sa longueur peut dépasser 80 cm. Son bec est très long, la mâchoire inférieure est plus longue que la mâchoire supérieure. Ses dents sont très acérées. Son dos présente des reflets argentés et tirant sur le bleu vert.  
Son intérêt gastronomique : Sa chair est très fine, très blanche aussi, une fois cuite. Sa texture reste assez ferme après cuisson. Sa saveur est proche de celle de la sole ou du Saint-Pierre. Sa particularité est que ses arêtes deviennent bleu fluo à la cuisson. Ce qui ne manque jamais d'étonner la galerie et qui aide à les retirer. Elles sont nombreuses mais faciles à ôter.   
Des idées pour le préparer : comme tous les produits rares, il vaut mieux le cuisiner simplement. Coupé en tronçons puis cuit à la vapeur par exemple. On peut aussi le faire griller, pocher.

 

A l'aneth, sauce au lait d'avoine

AOrphie1T.jpg

Au four :

 Arretesbleues_T.jpg

 

La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) ! Vous pourrez aussi et surtout recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière...

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

E
This topic is the one that I have been looking into from last 3 days and your insight is extremely useful. Thanks for sharing this information.
Répondre
A
C'est étonnant! Je vais regarder si j'en trouve !
Répondre
V
On en trouve assez souvent dans le Perthuis d'Oléron, mais je dois dire que ses arêtes psychédéliques m'ont dissuadée de le cuisiner. Je vais peut-être changer d'avis.
Répondre
C
Ma chère Isa,
C'est un poisson que je n'ai jamais mangé mais que j'ai connu grâce à toi lorsque tu en avais précédemment parlé.
Si j'en ai l'occasion je goûterais bien...
J'espère que tu vas bien et Labradoux aussi. Je t'embrasse
Cendrine
Répondre
F
Je connaissais de nom,mais je n'en n'ai jamais vu.Je pense que je n'aimerais pas s'il a le goût de l'anguille.je passe peut-être à côté d'un mets excellent.Merci pour le partage!
Répondre
M
Bonsoir Isa-Marie,
Oui, comme je te le disais hier, je connais ce poisson même si je n'en ai jamais mangé, l'élégance personnifiée d'ailleurs, il est magnifique... mais le trouver ici, dans la région de Franche-Comté
est une prouesse telle que je n'y crois pas vraiment... bel article pour découvrir ce superbe poisson, merci à toi
Très belle soirée de mardi, bise
Jacqueline
Répondre
E
mon père en avait pêché - je connais - bisous fleuris du soir
Répondre
T
Magnifique poisson! C'est une belle découverte! Merci!
Bises
Myriam
Répondre
R
oui!! on en a en tunisie ;je n'ai jamais oser l'essayer ;ce sera chose faite ;merci
Répondre