Cookie Géant, au Chocolat et à l'Angélique Confite

Publié le par Isa-Marie

C'est un cookie pour grands gourmands... Idéal pour le café, le goûter, ou sans prétexte particulier.

L'angélique lui apporte une petite note inhabituelle, un peu acidulée version herbacée, je trouve que c'est une saveur qu'on connaît assez peu finalement. D'ailleurs avec cette recette je termine le stock rapporté de Charentes (sauf le paquet qui t'est réservé, Laure ;) promis je n'y touche pas !) et je vais devoir me dépêcher de faire ma propre angélique confite avec les pieds encore vaillants au jardin (recette à venir, donc...).

L'Angélique n'est pas la seule touche Charentaise, car j'ai parsemé ce cookie d'une généreuse pincée de fleur de sel. La fleur de sel joue le rôle d'exhausteur de goût et donne une dimension tonique lorsqu'on tombe dessus. Attention cependant, il ne s'agit pas de saler le gâteau, juste de lui apporter quelques pépites de peps... Je me demande si la farine de lupin ne serait d'ailleurs pas elle aussi une petite note Charentaise d'ailleurs. Stéphanie, Eve, si vous passez par là, peut être me direz vous ?

Cookie Géant, au Chocolat et à l'Angélique Confite

Pour un Cookie géant il faut :

120 gr de farine d'épeautre
70 gr de sucre de canne
20 gr de farine de lupin
1/2 sachet de levure
1/2 cc d'extrait d'amande
50 gr d'amandes en poudre
2 oeufs
40 ml d'huile d'olive bio de première pression à froid
100 ml de crème (ici de soja)
50 gr de noisettes
50 gr de raisins secs
50 gr de chocolat noir concassé en dés
50 gr d'angélique confite coupée en dés
Une généreuse pincée de fleur de sel

Cookie Géant, au Chocolat et à l'Angélique Confite

Action :

Mélanger les ingrédients tous ensemble dans l'ordre indiqué, pour obtenir une pâte assez épaisse.

Recouvrir la plaque du four de papier sulfurisé. Etaler la pâte et cuire 20 minutes à 200°

Laisser refroidir dans le four.

Maintenant la question qui se pose est : allez vous le couper bien proprement au couteau ou bien tous casser des portions directement à la main ?

Réponse : si vous voulez éviter d'avoir les doigts pleins de chocolat, tapez un, sinon tapez deux... Se régaler !

 

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Laure 28/10/2017 13:55

Hummmmm un gout de charente. Ton angelique contre mon huile d'argan (ta bouteille t'attends...) des bisous

mamapasta 27/10/2017 22:42

l'angélique pousse dans le marais, plutôt du côté deux Sévrien...mais de lupin point par ici la terre est calcaire, peut être en vient il dans la vallée de la seudre plus alluviale ?
C'est un cookie pour Ogre ça!

Michelle 27/10/2017 14:02

quelle belle goumandise, le titre m'a interpellé . l'angélique est vraiment un plus dans ta recette, j'aime beaucoup. Bonne journée