Magret et Pommes de Terre Grenaille à la Poêle, la cuisson...

Publié le par Isa-Marie

Ce plat nous a régalés en nous rappelant un repas fabuleux que nous avions dégusté dans une ferme auberge en Dordogne. Les pommes de terre revenues dans la graisse de canard ont quelque chose de délicieux.

Le tout avec une cuisson maîtrisée, pas de traces de brûlé dans tout cela. Plus le temps passe et plus la réaction de maillard me laisse perplexe. Je m'arrête juste avant. On sait bien maintenant que le caramélisé n'est pas digeste, voire pire. Les molécules grillées sont inconnues dans la nature, notre corps ne sait juste pas les gérer. Alors voilà comment je fais...

Je précuis les pommes de terre grenaille à l'eau. Puis je les épluche car là je ne voulais pas laisser la peau, la jolie chair jaune est trop belle. Puis je cuits le magret côté peau doucement, dans ma poêle en inox 18/10 Baumstal, après l'avoir incisé pour que la graisse fonde et file lentement. Puis je retourne le magret pour le cuire côté inverse et j'ajoute les pommes de terre autour, avec quelques aromatiques. Les pommes de terre forment une petite croûte transparente sur leur pourtour et deviennent croustillantes à l'extérieur et fondantes à l'intérieur. J'ôte le trop plein de graisse quant il faut et le tour est joué ! Et vous, comment aimez vous le magret de canard ?

Magret et Pommes de Terre Grenaille à la Poêle, la cuisson...

Pour deux il faut :

Un magret de canard de qualité, IGP
QS de pommes de terre grenaille
Quelques branches de sarriette
Sel et poivre du moulin
Fleur de sel

Magret et Pommes de Terre Grenaille à la Poêle, la cuisson...

Action :

Précuire les pommes de terre grenaille à l'eau en commençant à froid et en comptant 10 minutes après le début de l'ébullition. Réserver.

Inciser la peau du magret finement, l'assaisonner des deux côtés et le placer dans la poêle en inox côté peau, puis chauffer doucement, pendant 10 minutes. La graisse va fondre gentiment et la peau se stresser jusqu'à se rétracter. Oter de la graisse s'il y en a trop. Retourner le magret et le cuire 7 minutes de l'autre côté, avec les pommes de terre de part et d'autre. Les remuer pour qu'elles forment une petite croûte transparente de tous côtés. Servir avec de la fleur de sel. Se régaler !

Nb il faut ajuster le temps de cuisson en fonction de l'épaisseur du magret et de la grosseur des pommes de terre grenaille. Mais globalement avec ces indications, on y est ! Le magret, c'est pas gras ! Euh... Si ? Délice !

Rappel : je suis ambassadrice Baumstal et si vous souhaitez vous équiper d'ustensiles de cuisson inusables et sains, sans risque de migration vers les aliments, qui permettent des cuissons vapeur et économiques, demandez vos 15% de réduction en utilisant le code GRE15 ! C'est ici click

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

 

Publié dans Recettes : les viandes

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Dominique 24/08/2020 13:32

Bjr Isa Marie, nous adorons le magret....saignant (si, si!) grillé sur des sarments! (Sud Ouest oblige!). Un délice.. Mais lorsque la saison des BBQ est terminée, je le cuisine comme vous, à la poèle....Baumstal, bien sur.
Merci pour la richesse et diversité de vos articles. Bonne journée. Dominique

Marie-Pierre 24/08/2020 12:38

Bonjour, je préfère nettement les aiguillettes (magret trop gras et je n'aime pas la viande saignante et épaisse), voire encore plus les cuisses de canard confites, accompagnées justement de petites pommes de terre revenues à la graisse de canard. Avec ail, thym et persil.