Osso Bucco en Cocotte

Publié le par Isa-Marie

Un plat qui réchauffe ! La viande est cuite jusqu'à pouvoir se couper à la fourchette, la sauce est onctueuse et lorsqu'on soulève le couvercle de la cocotte un délicieux parfum vient nous taquiner les narines...
L'osso bucco est un plat réconfortant, surtout en cette saison où l'hiver des plus froids. Hier soir le thermomètre de la voiture indiquait - 5° lorsque nous sommes rentrés... Et ce matin de petits flocons floutent le paysage...
C'est la période des plats mitonnés, des bonnes sauces invitantes et parfumées. Celle ci est pleine d'aromatiques, thym, laurier, romarin... Mêlés aux échalotes et à l'ail c'est un régal.
Vous apercevez quelques tomates cerises et ce n'est pas la saison ? Je sais mais j'ai décongelé une petite barquette de tomates d'été et elles sont vraiment bienvenues dans ce plat d'origine italienne...OssoBuccoT.jpg

Pour quatre il faut :
Quatre tranches de jarret de veau égales
5 carottes
2 banches de céleri
400 gr  de champignons de Paris
Une petite barquettes de tomates
1/2 bouteille de vin blanc sec
Un bouquet de persil
Un bouquet de thym
4 branches de romarin
3 feuilles de laurier
3 échalotes
2 gousses d'ail non épluchées
1 brick de crème
Un filet d'huile d'olive bio de première pression à froid
Sel et poivre du moulin

Action :
Éplucher les champignons et les couper en quatre. Réserver.
Éplucher les carottes et le céleri et les couper en flutiaux, réserver.
Faire revenir les échalotes émincées dans l'huile d'olive. Fariner les morceaux de viande et les faire revenir dans la cocotte, des deux côtés. Puis mouiller avec le vin blanc sec. Ajouter les aromatiques et les légumes puis laisser cuire une heure à feu doux, au moins. En cours de cuisson ajouter un peu de bouillon chaud si besoin. Au bour d'une heure vérifier la cuisson de la viande, qui doit être tendre. Dans une cocotte en fonte la cuisson se fait plus vite. 
Il est important aussi de prendre une cocotte sufisamment grande pour que les morceaux soient tous au même niveau à plat. Laisser cuire encore un peu, donc, si besoin. Rectifier l'assaisonnement de la sauce. Ajouter la crème (ici je ne l'ai finalement pas fait car la sauce était suffisamment nappante).
Servir bien chaud avec des tagliatelles fraîches ou avec un bon risotto. 

 

Osso Bucco signifie "Os percé" en italien. On l'orthographie aussi "Ossobuco"... Parce que justement dans ce plat, le petit truc en plus c'est la moelle délicieuse cachée dans le petit trou de l'os ! Tartinée sur une belle tranche de pain de campagne c'est un régal de gourmet !  

 

La newsletter vous informe en avant première d'événements et de publications à venir et fait le point du meilleur de Grelinette et Cassolettes (astuces, idées de présentation etc.). Pensez à vous inscrire (en bas à droite) ! Vous pourrez aussi et surtout recevoir les articles au fil de leur publication, qui n'est pas forcément régulière...  

Publié dans Recettes : les viandes

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

escargotine 27/01/2013 17:24

un bon plat de saison - bisous fleuris du soir

Nicole 26/01/2013 21:36

J'ai cité l'osso bucco dans les plats d'hiver que nous demandait ce matin le jardin de la luciole. J'adore ce plat.
Nicole

evelyne 26/01/2013 14:33

un bon osso buco servi avec de bonnes pâtes hume!!un regale bisou

Mely 26/01/2013 14:31

Quel beau plat !! En cocotte, ça a l'air exquis !

Brigitte 26/01/2013 11:58

Mhm! Ton plat me donne envie;) Voilà longtemps que j'en ai mangé!
merci pour le partage et bon samedi. Bise

Lylou.Anne 26/01/2013 09:19

Hum, un régal ta recette, je la teste très vite.
Merci Isa et très bon week-end.
Bisous.
Lylou