La Courge Pleine de Naples

Publié le par Isa-Marie

La Courge Pleine de Naples est une des plus intéressantes au Potager et en Cuisine.

Elle est de dimensions impressionnantes, elle peut aller jusqu'à 60 cm de long pour environ 20 cm de diamètre. C'est une géante !

La Courge Pleine de Naples

Et surtout, elle est très pratique en cuisine...

Elle se pèle facilement puisqu'elle n'a pas de côtes.

Et ses graines sont regroupées à la base, dans un léger renflement. Donc tout le reste de la courge est constitué de chair facile à couper et à cuisiner !

La Courge Pleine de Naples

Aspect :
Sa peau est lisse, vert sombre et robuste.
Sa chair est très colorée, presque flashy, jaune d'orf.
Enfin c'est un poids lourd ! elle peut peser jusqu'à 25 kilos...

Elle fait partie de la famille des courges musquées (les meilleures à mon sens).

Culture : 
comme la plupart des courges on la sème sous abri en avril, pour la repiquer en pleine terre en mai.
Elle aime les sols riches et trôner sur le tas de compost ne la dérange pas. Elle est vigoureuse et coureuse. Elle a besoin d'espace.
L'année dernière j'en ai même une qui est montée dans un arbre : elle pousse en lancant des lianes et produit quatre à cinq fruits par pied.
Elle a souvent soif et il ne faut pas la priver d'arrosages.

Elle se conserve très bien pendant un ou deux mois, pour peu qu'on la stocke dans un endroit frais (mais pas froid), à l'abri de la lumière et qu'on ne la choque pas.

Gastronomie :
Sa chair est dense, sa saveur est musquée.
Il faut la tester crue, bien assaisonnée, mêlée à une salade.
Elle tient bien à la cuisson. Outre les traditionnels veloutés, les purées, elle est parfaitement apte à faire des frites (qui plaisent beaucoup aux enfants pour leur jolie couleur), des nuggets (enrobés de chapelure mi farine mi semoule de maïs), des bouchées découpées à l'emporte-pièce et cuites à la vapeur.  
Bonnes associations gustatives : en salé elle se marie à ravir avec le gibier, les viandes blanches. Elle est en valeur avec les aromatiques (thym, sarriette, sauge, romarin). Les champignons lui conviennent dans des poelées d'automne.
Côté sucré la fêve Tonka la met en valeur, comme l'orange, le citron, la framboise, l'amande, la noix et la noisette...   

Vous pourrez en acheter à la Fête des Plantes de Saint Jean de Beauregard, qui se tient du 22 au 24 septembre prochain ! Les informations sont sur le site de Saint Jean de Beauregard

La Courge Pleine de Naples

Anecdote :
L'année dernière un pied de courge a lancé une liane dans le figuier... Sur le coup on a trouvé cela rigolo. Et très joli lorsque les fleurs se sont épanouies.
On s'est attendris de voir une courge pousser si haut.
Puis lorsqu'elle a pris d'honorables proportions, on l'a aidée, à cause de son poids, en la soutenant sur un escabeau...
Elle était magnifique...
Mais elle continuait de grossir et avec le vent d'automne menaçait de tomber. Nous l'avons donc progressivement ramenée vers le sol; où elle a fini sa croissance...
Les courges sont inouïes !

 

La Courge Pleine de Naples

Une autre année c'est un potiron qui était grimpé dans un prunier...

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

Publié dans Fiches Produits

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Bernieshoot 15/09/2017 19:53

un légume qui va alimenter les soupes de l'hiver

mamiekeke 15/09/2017 10:32

Encore un légume que j'aime beaucoup , mais comment fais tu pour faire d'aussi jolies photos , elles sont toujours présentées sous leur meilleur jour ? J'en reste baba autant que par tes bonnes recettes ? Je vais gouter la manière crue j'adore les salades crues tout ce qui peut se manger cru passe par mon assiette ha ha ha .
Gros bisous marseillais du vendredi pluvieux et gris .
Renée (mamiekéké).

crisitane 15/09/2017 10:00

Elle est rigolote, ta photo. J'ai eu la surprise, côté cuisine, de voir que la si grosse courgette ramenée du joli jardin de la belle soeur de mon fils, était tendre malgré une chair dense. Elle devait peser pas loin de deux kilos, n'avait que peu de pépins, et cuite, la chair se tenait. De plus elle n'était pas si fade que les courgettes que je ramène du marché.
Je te souhaite un bon week end ! bises