Filets d'Orphies au Curcuma

Publié le par Isa-Marie

L'Orphie est ce poisson étonnant, tout en longueur et au museau en pointe. On ne le trouve pas souvent sur les étals, mais si votre poissonnier vous en propose, n'hésitez pas : ses filets sont d'une chair très fine et les précautionneux des arêtes auront la chance de toutes les trouver facilement car elles sont... bleues !

L'idéal est de les pocher dans un court bouillon bien parfumé, puis de les servir en filets, en tronçons, en pensant à "oublier" une série d'arêtes pour le fun puisqu'elles ont cette exceptionnelle couleur...

Filets d'Orphies au Curcuma

Pour deux il faut :

Deux orphies
Un bouquet garni
Une échalote
Une brick de crème de soja
Une demi cc de curcuma en poudre
Thym, laurier, persil
Huile d'olive bio de première pression à froid
Baies roses
Sel et poivre du moulin

 

Filets d'Orphies au Curcuma

Action :

Avoir fait vider les orphies par le poissonnier.

Les couper en tronçons de 10 cm de long. Préparer un court bouillon avec un bouquet (bien) garni et assaisonné. Plonger les tronçons dans l'eau frémissante mais pas trop pendant 7 minutes.

Pendant cette cuisson, faire revenir dans un filet d'huile d'olive l'échalote coupée en petits dés. Ajouter la crème et le curcuma et tourner en baissant le feu. Ajouter quelques feuilles de thym. Rectifier l'assaisonnement.

Sortir les tronçons, ôter les arêtes en en laissant juste une par personne et dresser dans les assiettes de service bien chaudes.

Napper de sauce au curcuma. Se régaler !

 

 

Filets d'Orphies au Curcuma

Pour en savoir plus sur l'Orphie, suivre ce lien...

Filets d'Orphies au Curcuma

Pour une recette avec une sauce au lait d'avoine, suivre ce lien

 

Vous aimez mes recettes, astuces, idées de présentation ? L'état d'esprit de Grelinette et Cassolettes ?
Inscrivez vous à la Newsletter (tout en bas à droite) pour être prévenu de la publication de mes articles !
Ou abonnez vous à
ma page facebook ici ...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

jean-luc 24/06/2015 17:11

Bonjour, voulons répondre à Bon Ap chez Mamounette, je suis originaire du sud Bretagne, et ont pêchaient beaucoup " l'aiguillette" jeune, et c'est un très bon poison, mais il faut savoir déjà le vidé car quand vous enlevé la membrane, ne pas oublier d'ôter la bande de sang qui se trouve collé au creux de l'arrête car celle ci donne le gout de vase, et donne raison à Isa-Marie, ce n'est pas un steak, on ne l'attaque pas avec le couteau et la fourchette on défait les filets délicatement et là, il n'y a plus d'arrêtes. La recette est vraiment excellente ainsi que le poisson bien sur.

Isa-Marie 24/06/2015 17:29

Hello Jean Luc,
Oui absolument. C'est d'ailleurs le cas pour tous les poissons.
J'irai même jusqu'à dire que les aborder avec délicatesse et en respectant leur morphologie permet non seulement d'éviter les arêtes, mais est une forme de respect voire de savoir vivre.
Je suis certaine que le ton de Mamounette semble incisif mais qu'elle a mal exprimé ce qu'elle voulait dire. Parfois on va vite et on ne nuance pas assez, cela nous arrive à tous...
Nb : les poissons qu'on a pêchés soi même sont bien sûr encore meilleurs !
Bien amicalement

Loïc 27/05/2015 23:07

Ce poisson n'est pas apprécié des pêcheurs car il abime l ensemble du matériel (leurre-ligne-filet). Par contre pour moi c'est également un poisson avec un bon gout et facile a manger. Poché ou frit. Cordialement. Loïc

Bon Ap chez Mamounette 05/05/2015 16:27

Je ne sais pas si tu as vraiment cuisiner ce poisson mais il est détesté des pêcheurs, en l'occurrence mon mari pêcheur occasionnel, il détruit les filets à force de se débattre avec son long bec pointu, il sent la vase même s'il sort de la mer et en plus il est plein d'arêtes et insipide. J'en ai préparé un une fois et plus jamais mon mari n'en a repêché, tant mieux, surtout ramené ! car ça pique pour le nettoyer, ce sont des aiguilles qui alimentent son corps, à croire qu'il est né dans une boîte à couture... La seule chose c'est qu'il est magnifique car il est fluo ! Bonne soirée

Isa-Marie 05/05/2015 16:58

Eh bien voilà qui est péremptoire !
Peut être n'as tu pas su le préparer ?
Ceux que j'ai acheté n'ont jamais eu une once de vase... curieux non ?
Et si je le présente sur mon blog, c'est que je l'ai trouvé délicieux :) Tu me demande si je l'ai "vraiment" cuisiné... Euh, oui absolument, il doit même y avoir cinq ou six recettes différentes sur Grelinette et Cassolettes !
Au contraire, si on sait en détacher les filets délicatement, une fois cuit, c'est à dire en suivant sa morphologie, on évite toutes les arêtes et on peut servir, comme sur la photo, de délicieux morceaux bien blancs et savoureux, très fins.
Maintenant si on tente de le déguster en fonçant directement dessus, ce sera comme pour tous les autres poissons : on ne pourra que tomber sur un paquet d'épines...
Je garde de ton message l'idée que tu en as eu un très mauvais souvenir, mais qu'il t'est très personnel et que cela correspond à ton expérience à toi.
La mienne est très différente.
Sans rire, tu me fais penser aux gens qui disent d'un air dégoûté "C'est pas bon les épinards" !
Bien amicalement