Soles meunières, à la farine de blé noir... et réflexions

Publié le par Isa-Marie

Elles sont délicieuses, avec des filets cuits à point, qui se détachent parfaitement tout en étant moelleux... C'est un plat facile et savoureux.

J'adore préparer des soles, qui ont une chair si raffinée. Et le jeu est de parvenir à les servir intactes. Pour cela il y a deux ou trois astuces...

Les fariner : c'est la base de la cuisson "meunière".
Mais j'ai choisi d'utiliser de la farine de blé noir, bio, et naturellement sans gluten : elle est plus digeste que la farine blanche.

Les installer sur un lit d'aromatiques.
Je les ai posées sur des échalotes émincées et des branches de sarriette : elles ne se sont donc pas collées au plat et on délicatement pris les parfums...

Les cuire juste comme il faut.
Huit minutes au four ont suffit (avec une ou deux minutes d'attente four éteint)...

Alors certes mes soles meunières version Grelinette ne sont pas d'un blanc immaculé et baignées de beurre comme c'est la tradition. Dans ma recette revue et corrigée je les cuis à l'huile d'olive, avec une farine complète. Pourtant elles sont régalantes et saines.

Les recettes de rentrée seront dans la même ligne culinaire. Je reste convaincue que la cuisine est en ce moment à une charnière où nous sommes mieux informés, nous avons plus d'ingrédients (tous !) pour mettre en pratique quelques réflexions nutritionnelles. Les décennies précédentes étaient axées sur le goût. Maintenant nous pouvons facilement conjuguer saveur et santé ! Si c'est ce que vous recherchez, restés connectés sur Grelinette et Cassolettes : c'est ma philosophie !

Soles meunières, à la farine de blé noir... et réflexions

Pour deux il faut :

Deux soles (demander au poissonnier de retirer la peau et de les ébarber*)
4 cs de farine de blé noir bio
2 échalotes
2 feuilles de laurier
Un bouquet de sarriette (à remplacer éventuellement par du thym)
Huile d'olive bio de première pression à froid
Sel et poivre du moulin
Fines herbes

Action :

*Couper les "barbes", mini nageoires, de chaque côté de la sole. On peut les couper avec une paire de ciseaux.

Préchauffer le four à 200°. Emincer les échalotes et les placer dans le plat à four. Ajouter les feuilles de leurier et les branches de sarriette. Laisser couler un filet d'huile d'olive par dessus. Assaisonner.

Fariner les soles des deux côtés et les déposer sur le lit d'herbes. Ajouter à nouveau un filet d'huile d'olive.

Enfourner pour 8 minutes. Eteindre le four, compter encore une minute ou deux. Servir avec des fines herbes ou du persil ciselés et proposer un demi citron que chacun ajoutera s'il le souhaite. Se régaler !

NB : j'en ai profité pour ajouter des tomates cerises coupées en deux et des pommes de terre ratte déjà cuites et épluchées, qui ont servi d'accompagnement.

 

Et vous ? Aimez vous aussi cette philosophie qui consiste à revisiter parfois les recettes pour les alléger, utiliser des ingédients plus sains ?
Pensez vous, vous aussi, que "nous sommes ce que nous mangeons" ?

 

 

Vous aimez l'esprit de Grelinettes et Cassolettes ?
Alors laissez vos commentaires, donnez vos avis... C'est ce qui enrichit le blog et le fait vivre ! Moi aussi j'adore vous lire !

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Bernieshoot 29/08/2016 06:36

Nous en avons mangé dimanche midi, un plat délicieux

Pauline 28/08/2016 11:44

Bien qu'allergique à la sole je garde ce style de recettes qui s'adaptent à d'autres poissons plats.